Vous lisez en ce moment
La rétrospective économique de l’année 2021

La rétrospective économique de l’année 2021

Alors que l’année 2021 touche à sa fin, retour sur les actualités économiques qui ont marqué les douze derniers mois.

 

En janvier, LVMH finalise le rachat de Tiffany

 

© Presse

 

Le 7 janvier 2021, le leader mondial du luxe ouvre l’année en beauté. LVMH annonce la fin du processus d’acquisition de Tiffany & Co. Après de nombreux rebondissements, l’historique joaillier new-yorkais rejoint ainsi les 75 maisons du groupe LVMH. Anthony Ledru est nommé Président-Directeur général de Tiffany & Co. Notre article ici.

 

En février, le plan de relance de Joe Biden inquiète les économistes

 

© Presse

 

Le président américain Joe Biden, élu le 3 novembre 2020 face au président sortant Donald Trump, a été investi le 10 janvier 2021. Fraîchement élu, le président dévoile dès le mois suivant le projet d’un plan de relance estimé à 1900 milliard. Renouant avec la politique keynésienne du président Franklin D. Roosevelt et de son New Deal, le plan de Joe Biden suscite de vifs émois dans le monde économique. Beaucoup craignent un retour de l’inflation. Notre article ici.

 

En mars, les exportations françaises au cœur de la conférence Business France

 

© Presse

 

Jeudi 17 mars se tenait la conférence Business France, organisée par Christophe Lecourtier, le directeur général de Business France. Le ministre délégué du gouvernement chargé du commerce extérieur, Franck Riester, a annoncé que sa politique des prochains mois viserait une plus grande ouverture à l’international. Il a également incité les acteurs présents à faire de même. Notre article ici.

 

En avril, le début de la fin pour Lagardère

 

© Presse

 

Le 26 avril, le groupe Lagardère (qui possédait Europe 1, le JDD, Paris Match, Hachette) confirme un projet de transformation en société anonyme. Lourdement endetté depuis la faillite de La Cinq, la première faillite d’une chaîne de télévision généraliste, Arnaud Lagardère est mis au pied du mur. L’homme d’affaires, qui croulait d’une dette personnelle estimée à 164 millions d’euros en janvier 2020, perd le contrôle absolu de son groupe. Ses deux principaux actionnaires, Vincent Bolloré (Vivendi) et Bernard Arnault (Groupe Arnault), ne se sont pas opposés à cette décision. Notre article ici.

 

En mai, Bernard Arnault redevient la deuxième fortune mondiale

 

© Presse

 

Bernard Arnault, à la tête du leader mondial du luxe LVMH, redevient le deuxième homme le plus riche du monde. Avec un patrimoine professionnel estimé à 161 milliard de dollars, le milliardaire français se place juste derrière le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, mais devance Elon Musk, le patron de Tesla. Il est, à ce jour, le seul français à faire partie des dix plus grosses fortunes mondiales. Notre article ici.

 

En juin, une trêve dans le conflit Airbus-Boeing

 

© Presse

 

C’était une décision très attendue dans le conflit qui oppose Bruxelles à Washington depuis plus de 17 ans. Le 15 juin, lors de la première rencontre entre les EtatsUnis et l’Union Européenne depuis 2017, une trêve de cinq ans a été décidée d’un commun accord entre les deux alliés. Les droits de douanes punitifs infligés dans le cadre de ce conflit économique sont ainsi suspendus pour les cinq prochaines années. Une bonne nouvelle pour nos viticulteurs, mis en difficultés par les taxes imposées par l’administration Trump sur le vin français. Cette décision intervient alors que la compétition entre la Chine et les Etats-Unis s’intensifie, et à quelques jours d’une rencontre décisive entre Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine. Notre article ici.

 

En juillet, les NFTs battent tous les records

 

© Presse

 

En 2021, les NFTs sont sur toutes les lèvres. Au premier semestre de l’année, le volume de vente des NFTs franchit les 2,5 milliards de dollars, un niveau jamais observé. Sur la même période, en 2020, le volume des NFTs ne représentait que 13,7 millions de dollars. Le 2 juillet, les œuvres d’art NFTs atteignent de nouveaux sommets avec une vente aux enchères Christie’s de l’artiste FEWOCiOUS, qui dépasse les 2 millions de dollars. Nos articles ici et ici.

 

En août, le plan de prospérité commune en Chine

 

Le Président de la République populaire de Chine, Xi Pinping. Photo: Alan Santos/PR

 

Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, présente son “plan de prospérité commune” au mois d’août. Visant une plus grande équité sociale, le parti communiste chinois envisage la mise en place d’un impôt sur les revenus. Ainsi, le plan de Xi Jinping cible principalement les populations riches du pays, et menace la majeure partie de la clientèle du luxe sur son premier marché mondial. Au lendemain de cette annonce, les titres du luxe étaient dans le rouge à la Bourse de Paris. Notre article ici.

 

En septembre, le bitcoin divise

 

© QuoteInspector

 

Le 7 septembre, le Salvador adopte une loi faisant du bitcoin une monnaie légale dans le pays. Cette annonce provoque de vives réactions chez les Salvadoriens, qui n’ont pas confiance en cette monnaie. Le 24 septembre, le bitcoin et toutes les autres crypto-monnaies sont officiellement bannis de Chine, contrastant avec la situation au Salvador. Après une longue politique de répression, le gouvernement chinois adopte finalement une interdiction totale de toutes les transactions financières impliquant des crypto-monnaies. Le bitcoin chute de 6% à la suite de cette décision. Nos articles ici et ici.

Voir aussi

 

En octobre, Tesla fait la Une

 

© Britta Pedersen

 

Alors qu’il redevient l’homme le plus riche du monde à la fin du mois de septembre 2021, devançant Jeff Bezos et Bernard Arnault, Elon Musk et sa marque Tesla font parler d’eux en octobre. Le 7 octobre, Elon Musk évoque un transfert du siège de Tesla au Texas. Une aubaine, pour Tesla, qui quitte Palo Alto et la Silicon Valley pour un État possédant une main-d’œuvre moins chère et une réglementation moins stricte. Le 25 octobre, la valorisation de Tesla dépasse le trillion de dollars grâce à une importante commande de la société de location de voitures Hertz. Tesla devient ainsi le constructeur automobile le plus valorisé au monde. Nos articles ici et ici.

 

En novembre, Jérôme Powell est réélu à la tête de la Fed

 

© Getty Images

 

Jerome Powell, l’actuel président de la Réserve fédérale américaine (Fed) a été réélu pour un second mandat. Sa candidature a été soutenue par le président Joe Biden, malgré l’opposition de plusieurs sénateurs progressistes. En poste depuis 2017, Jerome Powell avait été choisi par Donald Trump, alors que la tradition voulait, depuis la présidence de Ronald Reagan, que le président ne change pas le directeur de la Fed. Pour ce second mandat, Powell aura pour objectif de lutter contre l’inflation. Notre article ici.

 

 

En décembre, Hermès et Richemont rejoignent l’Euro Stoxx 50

 

© Getty Images

 

Le 1er décembre, les maisons Hermès et Richemont annoncent leur introduction à l’Euro STOXX 50, le principal indice boursier de la zone euro qui comprend 50 titres de 8 pays européens, dont la France et l’Allemagne. Elles rejoignent ainsi les groupes français LVMH et L’Oréal, ce qui confirme l’influence du luxe dans l’économie européenne. Cette entrée est officiellement prévue pour le 20 décembre 2021. Notre article ici.

 

 

Lire aussi > BOURSE : UN WEEK-END DIFFICILE POUR LE BITCOIN 

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut