Le commerce de luxe dopé par le nombre croissant de personnes fortunées

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Selon une étude de Communications Specialist Ltd., les dirigeants du commerce de détail de luxe prévoient une croissance annuelle du marché de + de 5,6 % pour les quatre prochaines années. Les cadres supérieurs sont confiants dans l’augmentation des revenus et des marges de leur entreprise et du marché dans son ensemble.

 

L’augmentation du nombre de personnes fortunées de type HNWI – possédant un actif mobilisable de 1 million de dollars minimum – tout comme celui des classes moyennes enrichies dans le monde reste le principal moteur de l’expansion rapide du marché de la vente retail de produits de luxe.

 

C’est ce que montre la nouvelle étude mondiale réalisée par Communications Specialist Ltd, agence spécialisée dans les télécommunications.

 

Cette étude, menée auprès de cadres supérieurs issus d’entreprises de commerce du luxe dont le chiffre d’affaires annuel total s’élève à 3,1 milliards de dollars en Asie, en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud a montré leur optimisme.  Ils tablent en effet sur une croissance annuelle de plus de 5,6 % pour le secteur de la vente au détail de produits de luxe au cours des trois prochaines années.

 

Une confiance accrue dans la performance du secteur

 

Les cadres supérieurs interrogés ont souligné l’importance de l’augmentation du nombre de particuliers fortunés et de personnes très aisées dans le monde pour expliquer cette hausse des ventes.

 

Une tendance attestée en septembre dernier par le Crédit Suisse dans une étude constatant une “quasi-explosion de la richesse” née des confinements successifs pendant lesquels les grandes fortunes avaient bénéficié de la flambée des prix de l’immobilier et de l’essor des marchés boursiers.

 

Si bien qu’en 2022, la banque d’investissement dénombrait 218 200 personnes relevant des Ultra Net Worth Individuals (UNWI) dans le monde, soit des personnes disposant de plus de 50 millions de dollars d’actifs mobilisables – contre 46 000 personnes un an plus tôt, en 2021.

 

Le nombre de millionnaires en dollars américains a augmenté de 5,2 millions au cours de l’année 2021 pour atteindre un total de 62,5 millions, soit un peu moins que les 67 millions d’habitants du Royaume-Uni. Ainsi, plus d’un tiers des millionnaires de la planète, soit 24,5 millions de millionnaires et  39 % du total mondial, vivent aux États-Unis.

 

En abritant 10% des millionnaires à l’échelle mondiale, la Chine occupe la deuxième place, devant le Japon (5,4%), le Royaume-Uni (4,6%) ou encore la France (4,5%).

 

© Presse

 

Environ 80 % des cadres supérieurs ont déclaré des ventes stimulées par l’accroissement de la richesse au niveau mondial, tandis que plus de la moitié (53 %) ont souligné l’amélioration des performances des retailers de produits de luxe et la demande refoulée suite à la pandémie de COVID-19.

 

Près d’un tiers des sondés (31 %) affirme que l’augmentation des ventes est due à des offres plus personnalisées de la part des détaillants de produits de luxe pour leurs clients. Une personnalisation qui concerne autant la relation client, que le produit voire même l’espace de vente.

 

La clientèle aspirationnelle – issue de la classe moyenne – étant confrontée à des arbitrages grandissants dans un contexte économique inflationniste, les marques de luxe sont nombreuses à proposer des espaces de vente exclusivement dédiés à cette clientèle très fortunée. En témoigne, l’ouverture récente d’un Gucci Salon à Los Angeles ou encore la réouverture du Landmark de Tiffany & Co, flagship store de 10 étages en plein cœur de New York, quand elles ne viennent pas directement à eux via des magasins éphémères sur leur lieu de villégiature préféré comme Saint-Tropez, Capri ou encore Bodrum.

 

Les aéroports se mettent également au diapason de cette clientèle d’exception, en témoigne l’ouverture prochaine d’un nouveau terminal à Miami.

 

Autant de facteurs qui se traduisent par une augmentation des ventes. 

 

Une hausse des ventes et des marges

 

D’après son étude, Communications Specialist Ltd relève que la quasi-totalité (96 %) des personnes interrogées pensent que les revenus de leur entreprise seront plus élevés cette année qu’en 2022. Plus d’un cinquième d’entre eux (22 %) s’attendent même à ce qu’ils augmentent de 50 %  en 2023.

 

Il en va de même lorsque l’on compare les revenus aux résultats de 2019 avant COVID : 96 % affirment que les revenus seront plus élevés en 2023, tandis que seulement 4 % prédisent que les ventes seront encore inférieures aux niveaux pré-COVID.

 

Les cadres dirigeants sont légèrement moins optimistes quant au marché dans son ensemble – 92% affirment qu’il se comportera mieux en 2023 qu’en 2022. Mais 98% pensent malgré tout que les revenus de cette année dépasseront les niveaux pré-COVID.

 

Les sondés pensent aussi que l’augmentation des revenus n’est pas due à des opérations promotionnelles.  Environ 94 % des répondants affirment que les marges seront plus élevéescette année qu’en 2022, tandis que 90 % affirment que les marges seront plus élevées que les niveaux antérieurs à la directive COVID. Jusqu’à 40 % affirment que les marges seront nettement plus élevées que les niveaux antérieurs à la directive COVID.

 

© Presse

 

Selon Kevin Buchler, le Chief Marketing Officer de Communications Specialist Ltd : « Le secteur de la vente retail de produits de luxe est fermement engagé sur la voie de la croissance, le marché étant amené à croître de 5,6 % par an au cours des quatre prochaines années.”

 

Brésil et Inde : viviers en devenir de millionnaires

 

Si le nombre de millionnaires ne cesse d’augmenter, certaines régions du monde connaissent une croissance particulièrement fulgurante, selon l’étude du Crédit Suisse. C’est le cas du Brésil et de l’Inde mais également de Hong-Kong, de la Chine, de Taiwan et du Mexique.

 

Le Brésil devrait ainsi avoir près de 25 millions de millionnaires supplémentaires d’ici 2026, passant de 266 000 en 2021 à 572 000, soit une croissance de 115%.

 

L’Inde, la destination qu’a choisie Dior pour son défilé automne-hiver 2023, se place en deuxième position, partant de 796 000 individus à 1 632 000 personnes d’ici 2026.  Le pays fournit d’ailleurs de plus en plus de talents dirigeants dans la tech et dispose d’un nombre record de ressortissants milliardaires au classement Forbes (169 contre 166 en 2022).

 

© Presse

 

En comparaison, la croissance de la Chine s’avère moins dynamique, le crédit suisse anticipe une hausse du nombre de personnes millionnaires de 97% entre 2021 et 2026 pour atteindre 12 millions d’individus.

 

Le communiqué du Crédit Suisse indique que si les pays à bas-moyen revenu représentent actuellement 24% de la richesse mondiale, cette part est amenée à atteindre 42% d’ici les cinq prochaines années.

 

L’Afrique devrait ainsi tripler son nombre de millionnaires, passant de 352 000 aujourd’hui à 961 000 d’ici 2026, soit une croissance de 173% sur la période.

 

En Amérique latine, le nombre de millionnaires devrait doubler pour atteindre 1,8 millions d’individus.

 

De leurs côtés, des marchés matures comme l’Europe et l’Amérique du Nord devraient connaître un développement de leur population millionnaire plus modeste, avec des croissances respectives de l’ordre de “seulement”  37% et  16% d’ici cinq ans.

 

Reste que miser sur les seules grandes fortunes, avec l’ouverture d’espaces de vente distincts de ses réseaux traditionnels ou en augmentant toujours plus ses prix comme Chanel est bien plus risqué qu’auparavant. Ainsi, l’effet Veblen, théorisé par l’économiste du même nom, selon lequel la demande d’un bien augmente en même temps que le prix de ce dernier, n’est pas forcément la recette miracle pour le luxe dans l’empire du milieu.

 

En effet, ces dernières années ont montré la dépendance disproportionnée des marques de luxe au marché chinois, tandis que la part de leur clientèle aspirationnelle ou classe moyenne (hors UHNWI et HNWI) n’a elle aussi jamais cessé de grimper.

 

A Business Insider, Milton Pedraza, fondateur et pdg du cabinet de conseil The Luxury Institute a ainsi précisé que les Ultra riches représentent désormais 40% des ventes des grandes marques de luxe tandis que les clients très riches occupent une portion équivalente à la clientèle aspirationnelle, de l’ordre de 30%.

 

Or, si le luxe a bénéficié d’une croissance sans pareil ces trentes dernières années, c’est bien parce qu’il a su s’ouvrir à une frange de la population bien plus large que les grandes fortunes en proposant des produits plus accessibles, que ce soit dans les parfums dans les parfums et cosmétiques, les accessoires ou encore dernièrement, les expositions et les collections NFT.

 

 

Lire aussi > Chanel, Armani, Ralph Lauren : le luxe fait face à un ralentissement des ventes aux États-Unis

 

Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Selon une étude de Communications Specialist Ltd., les dirigeants du commerce de détail de luxe prévoient une croissance annuelle du marché de + de 5,6 % pour les quatre prochaines années. Les cadres supérieurs sont confiants dans l’augmentation des revenus et des marges de leur entreprise et du marché dans son ensemble.

 

L’augmentation du nombre de personnes fortunées de type HNWI – possédant un actif mobilisable de 1 million de dollars minimum – tout comme celui des classes moyennes enrichies dans le monde reste le principal moteur de l’expansion rapide du marché de la vente retail de produits de luxe.

 

C’est ce que montre la nouvelle étude mondiale réalisée par Communications Specialist Ltd, agence spécialisée dans les télécommunications.

 

Cette étude, menée auprès de cadres supérieurs issus d’entreprises de commerce du luxe dont le chiffre d’affaires annuel total s’élève à 3,1 milliards de dollars en Asie, en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud a montré leur optimisme.  Ils tablent en effet sur une croissance annuelle de plus de 5,6 % pour le secteur de la vente au détail de produits de luxe au cours des trois prochaines années.

 

Une confiance accrue dans la performance du secteur

 

Les cadres supérieurs interrogés ont souligné l’importance de l’augmentation du nombre de particuliers fortunés et de personnes très aisées dans le monde pour expliquer cette hausse des ventes.

 

Une tendance attestée en septembre dernier par le Crédit Suisse dans une étude constatant une “quasi-explosion de la richesse” née des confinements successifs pendant lesquels les grandes fortunes avaient bénéficié de la flambée des prix de l’immobilier et de l’essor des marchés boursiers.

 

Si bien qu’en 2022, la banque d’investissement dénombrait 218 200 personnes relevant des Ultra Net Worth Individuals (UNWI) dans le monde, soit des personnes disposant de plus de 50 millions de dollars d’actifs mobilisables – contre 46 000 personnes un an plus tôt, en 2021.

 

Le nombre de millionnaires en dollars américains a augmenté de 5,2 millions au cours de l’année 2021 pour atteindre un total de 62,5 millions, soit un peu moins que les 67 millions d’habitants du Royaume-Uni. Ainsi, plus d’un tiers des millionnaires de la planète, soit 24,5 millions de millionnaires et  39 % du total mondial, vivent aux États-Unis.

 

En abritant 10% des millionnaires à l’échelle mondiale, la Chine occupe la deuxième place, devant le Japon (5,4%), le Royaume-Uni (4,6%) ou encore la France (4,5%).

 

© Presse

 

 […][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Selon une étude de Communications Specialist Ltd., les dirigeants du commerce de détail de luxe prévoient une croissance annuelle du marché de + de 5,6 % pour les quatre prochaines années. Les cadres supérieurs sont confiants dans l’augmentation des revenus et des marges de leur entreprise et du marché dans son ensemble.

 

L’augmentation du nombre de personnes fortunées de type HNWI – possédant un actif mobilisable de 1 million de dollars minimum – tout comme celui des classes moyennes enrichies dans le monde reste le principal moteur de l’expansion rapide du marché de la vente retail de produits de luxe.

 

C’est ce que montre la nouvelle étude mondiale réalisée par Communications Specialist Ltd, agence spécialisée dans les télécommunications.

 

Cette étude, menée auprès de cadres supérieurs issus d’entreprises de commerce du luxe dont le chiffre d’affaires annuel total s’élève à 3,1 milliards de dollars en Asie, en Afrique, en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud a montré leur optimisme.  Ils tablent en effet sur une croissance annuelle de plus de 5,6 % pour le secteur de la vente au détail de produits de luxe au cours des trois prochaines années.

 

Une confiance accrue dans la performance du secteur

 

Les cadres supérieurs interrogés ont souligné l’importance de l’augmentation du nombre de particuliers fortunés et de personnes très aisées dans le monde pour expliquer cette hausse des ventes.

 

Une tendance attestée en septembre dernier par le Crédit Suisse dans une étude constatant une “quasi-explosion de la richesse” née des confinements successifs pendant lesquels les grandes fortunes avaient bénéficié de la flambée des prix de l’immobilier et de l’essor des marchés boursiers.

 

Si bien qu’en 2022, la banque d’investissement dénombrait 218 200 personnes relevant des Ultra Net Worth Individuals (UNWI) dans le monde, soit des personnes disposant de plus de 50 millions de dollars d’actifs mobilisables – contre 46 000 personnes un an plus tôt, en 2021.

 

Le nombre de millionnaires en dollars américains a augmenté de 5,2 millions au cours de l’année 2021 pour atteindre un total de 62,5 millions, soit un peu moins que les 67 millions d’habitants du Royaume-Uni. Ainsi, plus d’un tiers des millionnaires de la planète, soit 24,5 millions de millionnaires et  39 % du total mondial, vivent aux États-Unis.

 

En abritant 10% des millionnaires à l’échelle mondiale, la Chine occupe la deuxième place, devant le Japon (5,4%), le Royaume-Uni (4,6%) ou encore la France (4,5%).

 

© Presse

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus