Vous lisez en ce moment
L’Inde : un marché en plein essor pour le luxe

L’Inde : un marché en plein essor pour le luxe

L’Inde attire de plus en plus de marques de luxe qui décident de s’y implanter ou d’y installer des usines. Analyse de ce marché en plein essor.

 

Louis Vuitton a été la première Maison internationale à s’implanter sur le marché indien, en 2002.  Mais aujourd’hui, les acteurs mondiaux de ce segment s’y intéressent de plus en plus. Considéré comme l’un des marchés à la croissance la plus rapide pour le luxe, il devrait atteindre 8,5 milliards de dollars cette année, soit une augmentation de 2,5 milliards de dollars par rapport à 2021, selon Euromonitor International.

 

Une croissance durable

 

Le marché indien du luxe devrait connaître une croissance de 10 % au cours des 5 prochaines années. Selon les prévisions, il dépasserait le chiffre de 200 milliards de dollars d’ici 2030. Déjà au cours de ces 2 dernières années, seul le marché indien du luxe a enregistré des résultats supérieurs aux prévisions. Pendant la période de pandémie, l’Inde a ainsi connu une croissance lente et durable. Les Indiens ont commencé à dépenser davantage chez eux, et les plus riches d’entre eux se sont retrouvés avec un surplus à dépenser pour des articles de mode. Par ailleurs, selon un rapport des Nations Unies publié en juillet, l’Inde devrait devenir le pays le plus peuplé du monde d’ici 2023, dépassant la Chine.

 

Mais ce n’est pas tout. L’Inde possède également la plus grande diaspora du monde, selon un rapport des Nations unies datant de 2020, avec 18 millions de personnes originaires du pays vivant à l’étranger. Les États-Unis, les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni et le Canada sont parmi les pays qui comptent les plus grandes populations d’Indiens. Il est plus difficile de suivre les dépenses de luxe de ce groupe, mais il impacte significativement les stratégies des marques et détaillants. Les Émirats Arabes Unis, où vivent plus de 3,5 millions d’Indiens, sont ainsi une destination privilégiée pour les marques de luxe qui souhaitent ouvrir des magasins.

 

« Les Indiens vivant dans cette région sont très certainement des clients du luxe » commente Samara Punjabi, PDG de Times Square LLC, qui diffuse des marques internationales telles que Manolo Blahnik et Furla dans la région. « Ils sont prêts à dépenser dans des collections uniques, limitées et recherchées. Les Indiens sont essentiels à notre activité. »

 

Implantations

 

Cette année, les Galeries Lafayette ont annoncé qu’elles installeraient des Grands Magasins à Mumbai et à Delhi, qui regrouperont plus de 200 marques de luxe et de créateurs sous un même toit. Le magasin de Mumbai, d’une superficie de 90 000 m², devrait ouvrir d’ici 2024 et celui de Delhi en 2025.

 

Balenciaga a aussi déclaré vouloir s’implanter en Inde en août dernier, aux côtés de son nouveau partenaire Reliance Brands Limited (RBI). La Maison rejoint ainsi le portefeuille du groupe comptant déjà les maisons Armani, Burberry, Coach ou encore Jimmy Choo, présentes dans plus de 12.000 magasins en Inde. Reliance Brands Limited, filiale de Reliance Industries Limited, sera le seul distributeur de Balenciaga dans le pays. « C’est le moment le plus opportun pour introduire la marque » car la clientèle locale « a mûri et utilise la mode comme une forme d’expression créative de son individualité » a expliqué Darshan Mehta, président et CEO de RBL.

Voir aussi

 

Courant 2022, ce sont aussi les marques Lancôme (groupe l’Oréal), McLaren Automotive ou encore Valentino ont aussi décidé de poser le pied en Inde. Une démarche d’avenir au vu des prévisions de consommation pour le marché du luxe dans le pays.

 

 

Lire aussi > Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève s’envole pour l’Inde

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
1
In Love
1
Not Sure
1
Silly
1
Revenir en haut