Brand Finance publie le classement des 50 premières marques de cosmétiques en 2023

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Chaque année, le cabinet de conseil en évaluation de marques Brand Finance analyse 5 000 des plus grandes marques de cosmétiques au monde et publie plus de 100 rapports, classant les marques par leurs valorisations dans tous les secteurs et tous les pays. Dans ce nouveau rapport, L’Oréal se hisse sans surprises à la première place.

 

Brand Finance, le cabinet de conseil en évaluation de marques, a récemment publié son rapport Cosmetics 50, un classement annuel des entreprises de cosmétiques les plus valorisées au monde. Et dans ce nouveau rapport, L’Oréal arrive en tête de la liste, avec une valeur en hausse de 7 % à 12 milliards de dollars. Le leader de la beauté est suivi par Estée Lauder et Nivea, qui se hissent respectivement à la deuxième et troisième marche du podium. Un Top 3 qui reste inchangé par rapport à l’année précédente.

 

Estée Lauder présente une remontée spectaculaire, passant en l’espace de trois ans, de la 5e à la seconde place du podium, à 7,2 milliards de dollars.

 

Toujours dans le segment luxe, les marques Guerlain (LVMH) et Lancôme (L’Oréal Luxe) s’inscrivent cette année dans le Top 10 du Cosmetics 50, avec respectivement une valorisation de 6,3 milliards de dollars et de 5,2 milliards de dollars. Après avoir été hors Top 10 en 2021, Lancôme a réalisé une belle remontée à la septième position. De son côté Guerlain connaît une chute continue dans le classement d’année en année, étant passée de la 4e place en 2021 à la 6e place cette année.

 

« L’Oréal est une fois de plus en tête du classement et [Nicolas] Hieronimus a une vision ambitieuse et stratégique de l’avenir du géant. La marque doit continuer à donner la priorité à l’innovation, à la durabilité et à la transformation digitale alors qu’elle continue à étendre son influence à travers le monde dans les années à venir », a commenté Annie Brown, directrice générale de Brand Finance.

 

Selon elle, l’année 2022 a vu une liste d’évènements macro-économiques et politiques – comme les restrictions liées au Covid, le conflit en Ukraine ou encore les tensions sociales nées de l’inflation – qui auraient été de nature à déstabiliser le bon fonctionnement d’une marque de cosmétiques.

 

« La seule chose qui n’a pas eu d’impact direct sur le tableau est l’invasion russe, parce que nous n’avons jamais eu historiquement de marques russes dans le classement », explique-t-elle. « Le blocage de la Chine a eu un impact certain. Bien qu’il soit en train de s’assouplir, il a eu une influence sur la part des ventes retail par rapport aux ventes en ligne – et dans un marché aussi vaste, cela aura un impact. »

 

Découvrez le classement des 10 premières entreprises du secteur de la beauté.

 

  1. L’Oréal
  2. Estée Lauder
  3. Nivea
  4. Gillette
  5. Dove
  6. Guerlain
  7. Lancôme
  8. Clinique
  9. Pantene
  10. Garnier

 

Stratégie numérique

 

L’Oréal, l’une des marques de cosmétiques les plus populaires et les plus connues au monde, opère dans plus de 150 pays et possède un portefeuille mondial de plus de 30 marques. À la suite de la nomination de Nicolas Hieronimus comme nouveau PDG en 2021, L’Oréal a également accru ses efforts en matière de transformation numérique et de durabilité.

 

Brand Finance a conclu dans son analyse que la popularité de L’Oréal avait considérablement augmenté grâce à la présence accrue de l’entreprise en ligne et à ses stratégies de marketing numérique. En effet, L’Oréal a su exploiter son immense audience sur les réseaux sociaux, comptabilisant plus de 10 millions de followers sur Instagram et 438 000 sur TikTok, en produisant du contenu attractif, animé par des influenceurs populaires. Cette approche a renforcé la notoriété de la marque auprès des jeunes consommateurs.

 

De plus, L’Oréal peut se targuer de disposer d’une gamme de produits innovants en constante évolution. En 2023, la société a présenté deux prototypes technologiques lors du CES 2023. Le premier, HAPTA, est un applicateur de maquillage lancé via Lancôme conçu pour les personnes ayant une mobilité limitée des mains et des bras. Cet appareil de beauté inclut un stabilisateur de mouvement géré par intelligence artificielle. Le deuxième, appelé L’Oréal Brow Magic, est un applicateur de maquillage électronique pour les sourcils, développé avec Prinker, une société innovante, pionnière des tatouages non permanents – qui permet aux utilisateurs d’obtenir un look personnalisé en quelques secondes. Adossé à la technologie de diagnostic de la peau Modiface – propriété de l’Oréal – le client peut bénéficier de multiples recommandations notamment en matière d’ombrage et de remplissage. Ces innovations démontrent l’engagement de L’Oréal envers la recherche et le développement de nouveaux produits pour répondre aux besoins des consommateurs.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lancôme Official (@lancomeofficial)

 

Marques durables valorisées

 

Selon l’étude de Brand Finance, la durabilité et la transparence jouent un rôle crucial dans la réputation des marques de cosmétiques. Le cabinet de conseil évalue et calcule ainsi pour chaque marque la valeur de durabilité ou Sustainability Perceptions Value (SPV).

 

 

L’Oréal est une fois de plus en tête du classement, avec une SPV de 1,24 milliard de dollars.

 

La marque a été reconnue par Ethisphere comme l’une des entreprises les plus éthiques au monde pour la 14e fois. Les mesures prises par le géant français en faveur de l’innovation durable, comprennent la promotion de formules éco-responsables dans ses produits, la production d’emballages respectueux de l’environnement et la réduction des déchets et des émissions de carbone dans l’ensemble de ses activités.

 

Il convient de relever que le tableau SPV n’évalue pas la performance d’une marque en matière de développement durable, mais indique plutôt sa valeur, liée à la perception du développement durable. Le score de perception de durabilité de L’Oréal est ainsi relativement élevé, à 4,64/5.

 

Toutefois, c’est la marque Yves Rocher qui a obtenu la note la plus élevée dans le rapport, avec 5,87/10. Fidèle à sa mission de développement durable, la marque a planté avec succès plus de 100 millions d’arbres dans le monde en 2023.

 

Évaluation de la croissance

 

Selon le rapport Cosmetics 50, Chando, le géant chinois de la beauté, est la marque de cosmétiques à la croissance la plus rapide de 2023, avec une valeur de la marque en hausse de 36 % à 1,3 milliard de dollars.

 

Cette augmentation peut être attribuée à la demande chinoise et mondiale croissante de produits de luxe à des prix abordables. L’entreprise, qui était à la 38e place en 2022, atteint la 32e place en 2023.

 

 

 Avec une valeur en hausse de 30 % à 4 milliards de dollars, New York de L’Oréal, est la deuxième marque de cosmétiques à la croissance la plus rapide de l’année.

 

De même, le géant des soins de la peau Vichy, qui fait aussi partie de la famille L’Oréal, a fait un retour en force, se classant au 7e rang des marques de cosmétiques à la croissance la plus rapide.

 

 

Lire aussi >Cosmétiques : L’Oréal, Lvmh et Shiseido en passe de racheter Aesop

 

Photo à la Une : © L’Oréal[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Chaque année, le cabinet de conseil en évaluation de marques Brand Finance analyse 5 000 des plus grandes marques de cosmétiques au monde et publie plus de 100 rapports, classant les marques par leurs valorisations dans tous les secteurs et tous les pays. Dans ce nouveau rapport, L’Oréal se hisse sans surprises à la première place.

 

Brand Finance, le cabinet de conseil en évaluation de marques, a récemment publié son rapport Cosmetics 50, un classement annuel des entreprises de cosmétiques les plus valorisées au monde. Et dans ce nouveau rapport, L’Oréal arrive en tête de la liste, avec une valeur en hausse de 7 % à 12 milliards de dollars. Le leader de la beauté est suivi par Estée Lauder et Nivea, qui se hissent respectivement à la deuxième et troisième marche du podium. Un Top 3 qui reste inchangé par rapport à l’année précédente.

 

Estée Lauder présente une remontée spectaculaire, passant en l’espace de trois ans, de la 5e à la seconde place du podium, à 7,2 milliards de dollars.

 

Toujours dans le segment luxe, les marques Guerlain (LVMH) et Lancôme (L’Oréal Luxe) s’inscrivent cette année dans le Top 10 du Cosmetics 50, avec respectivement une valorisation de 6,3 milliards de dollars et de 5,2 milliards de dollars. Après avoir été hors Top 10 en 2021, Lancôme a réalisé une belle remontée à la septième position. De son côté Guerlain connaît une chute continue dans le classement d’année en année, étant passée de la 4e place en 2021 à la 6e place cette année.

 

« L’Oréal est une fois de plus en tête du classement et [Nicolas] Hieronimus a une vision ambitieuse et stratégique de l’avenir du géant. La marque doit continuer à donner la priorité à l’innovation, à la durabilité et à la transformation digitale alors qu’elle continue à étendre son influence à travers le monde dans les années à venir », a commenté Annie Brown, directrice générale de Brand Finance.

 

Selon elle, l’année 2022 a vu une liste d’évènements macro-économiques et politiques – comme les restrictions liées au Covid, le conflit en Ukraine ou encore les tensions sociales nées de l’inflation – qui auraient été de nature à déstabiliser le bon fonctionnement d’une marque de cosmétiques.

 

« La seule chose qui n’a pas eu d’impact direct sur le tableau est l’invasion russe, parce que nous n’avons jamais eu historiquement de marques russes dans le classement », explique-t-elle. « Le blocage de la Chine a eu un impact certain. Bien qu’il soit en train de s’assouplir, il a eu une influence sur la part des ventes retail par rapport aux ventes en ligne – et dans un marché aussi vaste, cela aura un impact. »

 

Découvrez le classement des 10 premières entreprises du secteur de la beauté.

 

  1. L’Oréal
  2. Estée Lauder
  3. Nivea
  4. Gillette
  5. Dove
  6. Guerlain
  7. Lancôme
  8. Clinique
  9. Pantene
  10. Garnier

 

Stratégie numérique

 

L’Oréal, l’une des marques de cosmétiques les plus populaires et les plus connues au monde, opère dans plus de 150 pays et possède un portefeuille mondial de plus de 30 marques. À la suite de la nomination de Nicolas Hieronimus comme nouveau PDG en 2021, L’Oréal a également accru ses efforts en matière de transformation numérique et de durabilité.

 

Brand Finance a conclu dans son analyse que la popularité de L’Oréal avait considérablement augmenté grâce à la présence accrue de l’entreprise en ligne et à ses stratégies de marketing numérique. En effet, L’Oréal a su exploiter son immense audience sur les réseaux sociaux, comptabilisant plus de 10 millions de followers sur Instagram et 438 000 sur TikTok, en produisant du contenu attractif, animé par des influenceurs populaires. Cette approche a renforcé la notoriété de la marque auprès des jeunes consommateurs.

 

De plus, L’Oréal peut se targuer de disposer d’une gamme de produits innovants en constante évolution. En 2023, la société a présenté deux prototypes technologiques lors du CES 2023. Le premier, HAPTA, est un applicateur de maquillage lancé via Lancôme conçu pour les personnes ayant une mobilité limitée des mains et des bras. Cet appareil de beauté inclut un stabilisateur de mouvement géré par intelligence artificielle. Le deuxième, appelé L’Oréal Brow Magic, est un applicateur de maquillage électronique pour les sourcils, développé avec Prinker, une société innovante, pionnière des tatouages non permanents – qui permet aux utilisateurs d’obtenir un look personnalisé en quelques secondes. Adossé à la technologie de diagnostic de la peau Modiface – propriété de l’Oréal – le client peut bénéficier de multiples recommandations notamment en matière d’ombrage et de remplissage. Ces innovations démontrent l’engagement de L’Oréal envers la recherche et le développement de nouveaux produits pour répondre aux besoins des consommateurs.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lancôme Official (@lancomeofficial)

 

Marques durables valorisées

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©L’Oréal [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Chaque année, le cabinet de conseil en évaluation de marques Brand Finance analyse 5 000 des plus grandes marques de cosmétiques au monde et publie plus de 100 rapports, classant les marques par leurs valorisations dans tous les secteurs et tous les pays. Dans ce nouveau rapport, L’Oréal se hisse sans surprises à la première place.

 

Brand Finance, le cabinet de conseil en évaluation de marques, a récemment publié son rapport Cosmetics 50, un classement annuel des entreprises de cosmétiques les plus valorisées au monde. Et dans ce nouveau rapport, L’Oréal arrive en tête de la liste, avec une valeur en hausse de 7 % à 12 milliards de dollars. Le leader de la beauté est suivi par Estée Lauder et Nivea, qui se hissent respectivement à la deuxième et troisième marche du podium. Un Top 3 qui reste inchangé par rapport à l’année précédente.

 

Estée Lauder présente une remontée spectaculaire, passant en l’espace de trois ans, de la 5e à la seconde place du podium, à 7,2 milliards de dollars.

 

Toujours dans le segment luxe, les marques Guerlain (LVMH) et Lancôme (L’Oréal Luxe) s’inscrivent cette année dans le Top 10 du Cosmetics 50, avec respectivement une valorisation de 6,3 milliards de dollars et de 5,2 milliards de dollars. Après avoir été hors Top 10 en 2021, Lancôme a réalisé une belle remontée à la septième position. De son côté Guerlain connaît une chute continue dans le classement d’année en année, étant passée de la 4e place en 2021 à la 6e place cette année.

 

« L’Oréal est une fois de plus en tête du classement et [Nicolas] Hieronimus a une vision ambitieuse et stratégique de l’avenir du géant. La marque doit continuer à donner la priorité à l’innovation, à la durabilité et à la transformation digitale alors qu’elle continue à étendre son influence à travers le monde dans les années à venir », a commenté Annie Brown, directrice générale de Brand Finance.

 

Selon elle, l’année 2022 a vu une liste d’évènements macro-économiques et politiques – comme les restrictions liées au Covid, le conflit en Ukraine ou encore les tensions sociales nées de l’inflation – qui auraient été de nature à déstabiliser le bon fonctionnement d’une marque de cosmétiques.

 

« La seule chose qui n’a pas eu d’impact direct sur le tableau est l’invasion russe, parce que nous n’avons jamais eu historiquement de marques russes dans le classement », explique-t-elle. « Le blocage de la Chine a eu un impact certain. Bien qu’il soit en train de s’assouplir, il a eu une influence sur la part des ventes retail par rapport aux ventes en ligne – et dans un marché aussi vaste, cela aura un impact. »

 

Découvrez le classement des 10 premières entreprises du secteur de la beauté.

 

  1. L’Oréal
  2. Estée Lauder
  3. Nivea
  4. Gillette
  5. Dove
  6. Guerlain
  7. Lancôme
  8. Clinique
  9. Pantene
  10. Garnier

 

Stratégie numérique

 

L’Oréal, l’une des marques de cosmétiques les plus populaires et les plus connues au monde, opère dans plus de 150 pays et possède un portefeuille mondial de plus de 30 marques. À la suite de la nomination de Nicolas Hieronimus comme nouveau PDG en 2021, L’Oréal a également accru ses efforts en matière de transformation numérique et de durabilité.

 

Brand Finance a conclu dans son analyse que la popularité de L’Oréal avait considérablement augmenté grâce à la présence accrue de l’entreprise en ligne et à ses stratégies de marketing numérique. En effet, L’Oréal a su exploiter son immense audience sur les réseaux sociaux, comptabilisant plus de 10 millions de followers sur Instagram et 438 000 sur TikTok, en produisant du contenu attractif, animé par des influenceurs populaires. Cette approche a renforcé la notoriété de la marque auprès des jeunes consommateurs.

 

De plus, L’Oréal peut se targuer de disposer d’une gamme de produits innovants en constante évolution. En 2023, la société a présenté deux prototypes technologiques lors du CES 2023. Le premier, HAPTA, est un applicateur de maquillage lancé via Lancôme conçu pour les personnes ayant une mobilité limitée des mains et des bras. Cet appareil de beauté inclut un stabilisateur de mouvement géré par intelligence artificielle. Le deuxième, appelé L’Oréal Brow Magic, est un applicateur de maquillage électronique pour les sourcils, développé avec Prinker, une société innovante, pionnière des tatouages non permanents – qui permet aux utilisateurs d’obtenir un look personnalisé en quelques secondes. Adossé à la technologie de diagnostic de la peau Modiface – propriété de l’Oréal – le client peut bénéficier de multiples recommandations notamment en matière d’ombrage et de remplissage. Ces innovations démontrent l’engagement de L’Oréal envers la recherche et le développement de nouveaux produits pour répondre aux besoins des consommateurs.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lancôme Official (@lancomeofficial)

 

Marques durables valorisées

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©L’Oréal [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus