Vous lisez en ce moment
LMIS 2021: Comment l’Upcycling peut-il devenir partie intégrante de l’usine à contenu ?

LMIS 2021: Comment l’Upcycling peut-il devenir partie intégrante de l’usine à contenu ?

L’édition 2021 du Luxury Marketing Innovation Summit s’est tenue ce mardi 30 mars, et à cette occasion, plusieurs sujets ont été présentés sous forme de panel ou de keynote, ouvrant le dialogue autour de questions actuelles relatives à l’économie circulaire dans le secteur du luxe. Muriel Ballayer, directrice du marketing et du développement chez Wands, a offert des pistes de réponses à la question: Comment l’Upcycling peut-il devenir partie intégrante de l’usine à contenu ?

 

La Keynote de Muriel Ballayer, directrice du marketing et du développement chez Wands, s’ouvrait sur la question suivante: « Selon vous, quelle est la durée de vie moyenne d’un post sur les réseaux sociaux ? » . Cette durée très brève, de deux secondes en moyenne, d’un post sur les réseaux sociaux, c’est ce que Muriel appelle la “culture du moment” .

 

Pour remédier à l’extrême volatilité des publications sur les réseaux sociaux, Muriel Ballayer a une idée: l’Upcycling. En effet, “c’est le moment de produire de manière plus responsable”. “C’est l’une des conséquences économiques du Covid, l’avènement de la communication numérique et du commerce social, combiné à la montée en puissance de la Chine et de ses plateformes, qui multiplie encore le volume de contenus à produire pour émerger”, affirme Muriel Ballayer.

 

En effet, pour la directrice du marketing et du développement chez Wands, “nous devons produire de plus en plus de contenu pour couvrir l’écosystème numérique et social mondial, pour avoir un calendrier éditorial qui favorise l’engagement des utilisateurs et l’algorithme des plateformes.”. C’est pourquoi l’Upcycling pourrait prochainement devenir partie intégrante de l’usine à contenu.

 

« Et si nous disions stop, et prenions conscience qu’un contenu peut avoir plusieurs vies et raconter différentes histoires. Maintenant, c’est peut-être le moment de produire différemment, et consciemment. L’upcycling créatif consiste à donner une seconde vie à des contenus médiatiques existants”, explique Muriel Ballayer.

 

Voir aussi


Muriel propose ainsi “d’inviter l’upcycling dans la conception et la production de contenus sociaux et numériques”. Pour la directrice du marketing et du développement chez Wands, “l’heure est à la réutilisation, à la reconception et à la réaffectation des actifs de marketing et de communication numérique”, et en particulier dans le secteur du luxe.

 

Lire aussi > LVMH SE MET À “L’UPCYCLING” EN DÉVOILANT UNE NOUVELLE MARKETPLACE

 

Photo à la Une : © Luxus Plus

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut