[Luxus Magazine] Le Château de Montcaud : une renaissance au plus haut de son histoire !

Le Château de Montcaud vient de décrocher sa première étoile au Michelin. Son chef, Matthieu Hervé, nous régale d’une cuisine créative ancrée dans le terroir. Une excellente adresse pour les esthètes à la recherche d’un havre de paix en Provence.

 

Tout près d’Uzès et du Pont du Gard, le Château de Montcaud offre une parenthèse enchantée en Provence. C’est une adresse que l’on confie volontiers à des amis qui recherchent le calme et l’authenticité alors que la saison bat son plein.

 

Ce joyau du 19ème siècle se niche dans un écrin de verdure, livrant une interprétation idéalisée de la nature comme dans les toiles de Théodore Rousseau.

 

Classée cinq étoiles, cette grande demeure aristocratique est l’un des plus beaux fleurons de l’hôtellerie du Languedoc Roussillon. Mais son passé n’a pas été un long fleuve tranquille…

 

Une histoire familiale à travers les siècles

 

Fortune faite dans le négoce de la soie, Alexandre-Eugène Collain achète un terrain sur la petite bourgade de Sabran pour réaliser le rêve de sa vie : posséder son propre château. L’achèvement de la construction est célébré en 1875. On peut remarquer les portraits du propriétaire, de sa femme et son fils, au rez-de-chaussée de la demeure. A la mort de son père, Florentin Collain assure dignement la succession du Château de Montcaud, dans la même tradition humaniste. Elu maire de Sabran, il encourage l’éducation et la culture ; il s’engage pour améliorer le sort des ouvriers agricoles et des domestiques.

 

« Il aimait organiser des concerts et des bals et convier les gens alentour, les riches comme les pauvres. Mélomane averti, il faisait vivre un orchestre d’une dizaine de musiciens qui animaient notamment ses soirées », nous explique notre hôte, Bertille Saudrais-Petit.

 

Plusieurs propriétaires se succèdent à la tête de cette maison qui sombre progressivement dans l’abandon.

 

Dans les années 90, Rudy Baur acquiert le Château de Montcaud et le transforme en hôtel de charme.

 

En 2016, l’industriel suisse Jürg Witmer achète la Belle Endormie aux enchères. Il confie les rênes à sa fille Andrea et à son gendre, Rolf Bertschi, un hôtelier au succès international.

 

Cliquez ici pour lire l’article en entier sur Luxus Magazine

 

Photo à la Une : Le château de Montcaud vient de décrocher sa première étoile lors de l’édition 2024 du guide rouge. © Château de Montcaud

Picture of Corine Moriou
Corine Moriou
Corine Moriou a été Grand Reporter pour le groupe L’Express pendant 15 ans. Aujourd’hui, elle exerce son métier en tant que journaliste indépendante. Ses domaines de prédilection sont les sujets de société, la culture, les voyages, le bien-être. Jamais blasée, toujours prête !

Nos services

©2023 Luxus Plus. Tous droits réservé

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus