Rémy Cointreau : un premier trimestre conforme aux attentes

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d’affaires de 257 millions d’euros, en baisse de 35 % au cours du premier trimestre 2023.

 

Rémy Cointreau vient de réaliser un premier trimestre conforme aux attentes, avec un chiffre d’affaires en baisse organique de 35 % à 257 millions d’euros.

 

Cette chute des ventes de plus d’un tiers s’explique notamment par une baisse significative du niveau des stocks de Cognac sur le continent américain, ainsi qu’à une poursuite de la normalisation de la consommation. À côté de cela, la société affiche une forte croissance dans le reste du monde, notamment en Asie.

 

Le chiffre d’affaires de la division Cognac a reculé de 45 % en organique. La filière Liqueurs & spiritueux a quant à elle chuté de 11 %.

 

En revanche, dans la zone Asie-Pacifique (APAC), la Chine a enregistré une très forte croissance, tout comme l’Asie du Sud-Est. La région Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) affiche, quant à elle, une croissance à deux chiffres, portée par l’ensemble de ces régions.

 

Perspectives

 

Pour l’année 2023-2024, le groupe maintient sa prévision de chiffre d’affaires stable, avec une forte baisse aux États-Unis, qui contraste avec une reprise importante sur le reste de l’année : « En 2023-24, Rémy Cointreau anticipe une forte normalisation de la consommation aux États-Unis, même si les tendances resteront néanmoins nettement plus élevées qu’en 2019-20 » a affirmé Rémy Cointreau dans un communiqué.

 

« En parallèle, le groupe anticipe une forte croissance dans le reste du monde, tirée par des gains importants en Chine, une très bonne performance en EMEA et dans le reste de l’Asie, et une activité similaire aux niveaux observés en 2019-20 dans le travel retail« .

 

Le chiffre d’affaires qu’anticipe le groupe pour cet exercice intègre notamment un recul marqué au premier semestre et une reprise de la croissance au semestre suivant, dans le sillage d’un net rebond de l’activité aux États-Unis à partir du 3ème trimestre.

 

Par ailleurs, le groupe familial a dévoilé une nouvelle activation marketing mondial pour sa marque Rémy Martin, mettant en vedette le chanteur et interprète américain Usher.

 

Lire aussi >Rémy Cointreau enregistre une année record

Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d’affaires de 257 millions d’euros, en baisse de 35 % au cours du premier trimestre 2023.

 

Rémy Cointreau vient de réaliser un premier trimestre conforme aux attentes, avec un chiffre d’affaires en baisse organique de 35 % à 257 millions d’euros.

 

Cette chute des ventes de plus d’un tiers s’explique notamment par une baisse significative du niveau des stocks de Cognac sur le continent américain, ainsi qu’à une poursuite de la normalisation de la consommation. À côté de cela, la société affiche une forte croissance dans le reste du monde, notamment en Asie.

 

Le chiffre d’affaires de la division Cognac a reculé de 45 % en organique. La filière Liqueurs & spiritueux a quant à elle chuté de 11 %.

 

En revanche, dans la zone Asie-Pacifique (APAC), la Chine a enregistré une très forte croissance, tout comme l’Asie du Sud-Est. La région Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) affiche, quant à elle, une croissance à deux chiffres, portée par l’ensemble de ces régions.

 

Perspectives

 

Pour l’année 2023-2024, le groupe maintient sa prévision de chiffre d’affaires stable, avec une forte baisse aux États-Unis, qui contraste avec une reprise importante sur le reste de l’année : « En 2023-24, Rémy Cointreau anticipe une forte normalisation de la consommation aux États-Unis, même si les tendances resteront néanmoins nettement plus élevées qu’en 2019-20 » a affirmé Rémy Cointreau dans un communiqué.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d’affaires de 257 millions d’euros, en baisse de 35 % au cours du premier trimestre 2023.

 

Rémy Cointreau vient de réaliser un premier trimestre conforme aux attentes, avec un chiffre d’affaires en baisse organique de 35 % à 257 millions d’euros.

 

Cette chute des ventes de plus d’un tiers s’explique notamment par une baisse significative du niveau des stocks de Cognac sur le continent américain, ainsi qu’à une poursuite de la normalisation de la consommation. À côté de cela, la société affiche une forte croissance dans le reste du monde, notamment en Asie.

 

Le chiffre d’affaires de la division Cognac a reculé de 45 % en organique. La filière Liqueurs & spiritueux a quant à elle chuté de 11 %.

 

En revanche, dans la zone Asie-Pacifique (APAC), la Chine a enregistré une très forte croissance, tout comme l’Asie du Sud-Est. La région Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA) affiche, quant à elle, une croissance à deux chiffres, portée par l’ensemble de ces régions.

 

Perspectives

 

Pour l’année 2023-2024, le groupe maintient sa prévision de chiffre d’affaires stable, avec une forte baisse aux États-Unis, qui contraste avec une reprise importante sur le reste de l’année : « En 2023-24, Rémy Cointreau anticipe une forte normalisation de la consommation aux États-Unis, même si les tendances resteront néanmoins nettement plus élevées qu’en 2019-20 » a affirmé Rémy Cointreau dans un communiqué.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus