Macao, nouvelle terre d’accueil de l’hôtellerie de luxe

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La région administrative chinoise de Macao enchaine les contrats hôteliers avec de grands groupes et les Maisons de luxe. Une stratégie basée sur l’attractivité des jeux de hasard, sa spécialité d’origine, et visant à diversifier l’économie de l’île.

 

Macao est réputée comme la destination de jeu la plus lucrative au monde. En 2019, les revenus mensuels générées par les jeux atteignaient près de 3 milliards de dollars, soit six fois plus que ceux de Las Vegas. Cette expansion s’est accompagnée d’une prospérité du secteur du luxe, du commerce de détail et de l’industrie hôtelière. Les bénéfices des marques y ont considérablement augmenté, principalement grâce aux dépenses des consommateurs en provenance de Chine continentale. L’économie de cette ancienne colonie portugaise a toutefois subi de graves dommages au cours des trois dernières années, en raison des restrictions de voyage imposées entre la Chine continentale et le reste du monde.

 

 

Macao se remet cependant progressivement des impacts de la pandémie. Au cours du premier trimestre de cette année, elle a enregistré près de 5 millions d’arrivées, soit environ 45 % du niveau atteint en 2019.

 

Alors que le territoire commence progressivement à se rouvrir, six acteurs de l’industrie hôtelière et du jeu – MGM China, Galaxy Entertainment, Melco Resorts, Sands China, Wynn Macao et SJM Holdings – se sont engagés à investir un total de 14,9 milliards de dollars dans la ville sur une période de dix ans. 90 % de cette somme sera allouée à des projets non liés aux jeux de hasard, dans des domaines tels que les divertissements, les parcs à thème, les conventions commerciales et les espaces d’exposition. Nul doute, Macao souhaite diversifier son économie…

 

Zone propice

 

La région administrative spéciale de Macao figure parmi les principales destinations mondiales pour les jeux de hasard et les achats de luxe. Elle est devenue une plateforme d’essai privilégiée pour de nombreuses marques et experts en marketing. Et ce, grâce à son emplacement idéal à proximité d’autres centres asiatiques et à son mélange culturel unique entre influences portugaises et chinoises.

 

Pour preuve, le centre commercial du Grand Lisboa Palace propose à lui seul plus de 100 marques de mode et d’art de vivre, dont Cartier, Dior et Valentino.

 

 

Dernier développement en date de SJM Resorts, le Grand Lisboa Palace tire son inspiration des monuments européens des périodes néoclassique et Belle Époque. Orné de motifs chinois traditionnels, il est l’une des trois nouvelles tours hôtelières de luxe, les deux autres étant le Karl Lagerfeld Hotel et le Palazzo Versace Macau, qui ouvrira bientôt ses portes.

 

Karl Lagerfeld, Versace, Marriott…

 

Cette attractivité a vu les contrats hôteliers se multiplier depuis plusieurs années, notamment avant la pandémie mondiale. Mais en janvier 2022, Marriott International a aussi annoncé la conclusion d’un accord avec Melco Resorts & Entertainment visant à introduire la marque W Hotels Worldwide à Macao. Prévu pour ouvrir ses portes en septembre 2023, W Macau – Studio City va enrichir l’offre de destination de loisirs de classe mondiale dans l’île, grâce à son design surprenant.

 

 

Situé au cœur de Cotai, W Macau – Studio City sera le joyau de la phase 2 de Studio City, un complexe comprenant des parcs aquatiques intérieurs et extérieurs, des cinémas et des installations ultramodernes pour les événements et les réunions. L’hôtel proposera 557 chambres, dont 127 suites, ainsi que des équipements de bien-être, un spa, un centre de remise en forme et une piscine intérieure. En outre, en plus des différentes options de restauration, l’hôtel mettra à disposition 1 100 mètres carrés d’espace pour les événements et les réunions.

 

Le premier hôtel Karl Lagerfeld a aussi vu le jour à Macao. Ce luxueux hôtel cinq étoiles comprend 271 chambres et fait partie de l’immense complexe hôtelier de Grand Lisboa Palace Resort Macau. Il s’agit du dernier projet de design d’intérieur réalisé par Karl Lagerfeld avant son décès en février 2019. Le célèbre créateur allemand a collaboré étroitement avec SJIM Resorts, une filiale de la Sociedade de Jogos de Macau, une société de jeux de hasard opérant dans l’ancienne colonie portugaise rétrocédée à la Chine en 1999. Cette société a développé l’opération à Cotai, une zone spécialement dédiée aux jeux de hasard et au tourisme, située entre les îles de Coloane et Taipa.

 

 

Karl Lagerfeld emboîte le pas à d’autres marques de mode qui se sont aventurées dans le domaine de l’hôtellerie en créant des hôtels, des spas et des restaurants. Bulgari a ainsi ouvert un hôtel à Pékin en 2017, suivi d’un autre à Shanghai l’année suivante. Plus récemment, le Palazzo Versace Macau a ouvert ses réservations en avril, apportant avec lui ses imprimés emblématiques et ses couleurs vives au sein du complexe du Grand Lisboa Palace.

 

 

Actuellement, la tendance dans l’industrie hôtelière vise à élever les expériences de marque à un niveau supérieur, en offrant aux consommateurs bien plus que ce qu’un simple magasin de détail ou une boutique éphémère peuvent proposer. C’est d’ailleurs probablement l’objectif visé par les Émirats arabes unis. Avec le projet d’ouverture d’un casino à l’horizon 2026, cela aura sans aucun doute un impact considérable sur le secteur de l’hôtellerie et la croissance économique de l’Émirat. L’opération changera la donne en stimulant le tourisme et en encourageant les investisseurs à prendre de nouvelles initiatives.

 

 

Lire aussi >Tourisme de luxe : Myhotelmatch profite d’un marché dynamique

Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

La région administrative chinoise de Macao enchaine les contrats hôteliers avec de grands groupes et les Maisons de luxe. Une stratégie basée sur l’attractivité des jeux de hasard, sa spécialité d’origine, et visant à diversifier l’économie de l’île.

Macao est réputée comme la destination de jeu la plus lucrative au monde. En 2019, les revenus mensuels générées par les jeux atteignaient près de 3 milliards de dollars, soit six fois plus que ceux de Las Vegas. Cette expansion s’est accompagnée d’une prospérité du secteur du luxe, du commerce de détail et de l’industrie hôtelière. Les bénéfices des marques y ont considérablement augmenté, principalement grâce aux dépenses des consommateurs en provenance de Chine continentale. L’économie de cette ancienne colonie portugaise a toutefois subi de graves dommages au cours des trois dernières années, en raison des restrictions de voyage imposées entre la Chine continentale et le reste du monde.

 

 

Macao se remet cependant progressivement des impacts de la pandémie. Au cours du premier trimestre de cette année, elle a enregistré près de 5 millions d’arrivées, soit environ 45 % du niveau atteint en 2019.

 

Alors que le territoire commence progressivement à se rouvrir, six acteurs de l’industrie hôtelière et du jeu – MGM China, Galaxy Entertainment, Melco Resorts, Sands China, Wynn Macao et SJM Holdings – se sont engagés à investir un total de 14,9 milliards de dollars dans la ville sur une période de dix ans. 90 % de cette somme sera allouée à des projets non liés aux jeux de hasard, dans des domaines tels que les divertissements, les parcs à thème, les conventions commerciales et les espaces d’exposition. Nul doute, Macao souhaite diversifier son économie…

 

Zone propice

 

La région administrative spéciale de Macao figure parmi les principales destinations mondiales pour les jeux de hasard et les achats de luxe. Elle est devenue une plateforme d’essai privilégiée pour de nombreuses marques et experts en marketing. Et ce, grâce à son emplacement idéal à proximité d’autres centres asiatiques et à son mélange culturel unique entre influences portugaises et chinoises.

 

Pour preuve, le centre commercial du Grand Lisboa Palace propose à lui seul plus de 100 marques de mode et d’art de vivre, dont Cartier, Dior et Valentino.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

La région administrative chinoise de Macao enchaine les contrats hôteliers avec de grands groupes et les Maisons de luxe. Une stratégie basée sur l’attractivité des jeux de hasard, sa spécialité d’origine, et visant à diversifier l’économie de l’île.

 

Macao est réputée comme la destination de jeu la plus lucrative au monde. En 2019, les revenus mensuels générées par les jeux atteignaient près de 3 milliards de dollars, soit six fois plus que ceux de Las Vegas. Cette expansion s’est accompagnée d’une prospérité du secteur du luxe, du commerce de détail et de l’industrie hôtelière. Les bénéfices des marques y ont considérablement augmenté, principalement grâce aux dépenses des consommateurs en provenance de Chine continentale. L’économie de cette ancienne colonie portugaise a toutefois subi de graves dommages au cours des trois dernières années, en raison des restrictions de voyage imposées entre la Chine continentale et le reste du monde.

 

 

Macao se remet cependant progressivement des impacts de la pandémie. Au cours du premier trimestre de cette année, elle a enregistré près de 5 millions d’arrivées, soit environ 45 % du niveau atteint en 2019.

 

Alors que le territoire commence progressivement à se rouvrir, six acteurs de l’industrie hôtelière et du jeu – MGM China, Galaxy Entertainment, Melco Resorts, Sands China, Wynn Macao et SJM Holdings – se sont engagés à investir un total de 14,9 milliards de dollars dans la ville sur une période de dix ans. 90 % de cette somme sera allouée à des projets non liés aux jeux de hasard, dans des domaines tels que les divertissements, les parcs à thème, les conventions commerciales et les espaces d’exposition. Nul doute, Macao souhaite diversifier son économie…

 

Zone propice

 

La région administrative spéciale de Macao figure parmi les principales destinations mondiales pour les jeux de hasard et les achats de luxe. Elle est devenue une plateforme d’essai privilégiée pour de nombreuses marques et experts en marketing. Et ce, grâce à son emplacement idéal à proximité d’autres centres asiatiques et à son mélange culturel unique entre influences portugaises et chinoises.

 

Pour preuve, le centre commercial du Grand Lisboa Palace propose à lui seul plus de 100 marques de mode et d’art de vivre, dont Cartier, Dior et Valentino.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Luxus+ recommande

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus