[CHRONIQUE] État des lieux du marché du luxe : performances contrastée des grandes maisons au premier trimestre 2024

Les entreprises du luxe ont rendu leur verdict pour le 1e trimestre

 

Les entreprises du luxe ont presque toutes rendu leur verdict pour le 1er trimestre 2024. Ces résultats étaient particulièrement attendus, car après les années fastes post-Covid, le marché s’est normalisé l’année dernière, creusant des écarts de plus en plus importants entre les grandes enseignes. 

 

Certaines marques continuent pourtant d’impressionner, affichant encore une croissance des ventes à deux chiffres. On peut noter quatre groupes dans ce cas : Hermès, Brunello Cucinelli, Moncler et Prada.

 

Hermès, Moncler, Prada et Brunello Cucinelli ont impressionné

 

Le groupe dont les résultats impressionnent le plus est Hermès. Ses ventes se maintiennent à +17%, confortant ainsi sa place de numéro deux mondial en termes de capitalisation boursière. Une fois de plus, le groupe a déjoué les pronostics en publiant un chiffre d’affaires supérieur aux attentes, à contre-courant de la tendance actuelle. Par ailleurs, Hermès ne souffre pas en Asie, car les revenus ont augmenté de 14%. Ils connaissent d ‘ailleurs une progression à deux chiffres dans toutes les zones géographiques, dont +25% au Japon, +15% en Europe, +14% en France. Ces excellents résultats tirent leur explication dans la désirabilité des produits malgré la hausse des prix, et la fidélité des clients, qui renouvellent leurs achats fréquemment, la clientèle d’Hermès étant peu sensible à la conjoncture économique et à l’inflation.

 

Les marques italiennes tirent également leur épingle du jeu à l’image de Brunello Cucinelli qui a dévoilé de nouveau une croissance à deux chiffres (+16,5%), tirée par les Etats-Unis et le commerce de gros. Le groupe de mode italien Moncler a augmenté de 16% ses ventes au premier trimestre, portées par une demande solide en Chine, là où d’autres acteurs du luxe souffrent. Le chiffre d’affaires global pour le trimestre clos en mars s’est élevé à 818 millions d’euros, un chiffre supérieur au consensus fourni par la société, qui était de 786 millions d’euros. En revanche, les ventes de Stone Island, la marque rachetée par Moncler en 2021, ont baissé de 5%.

 

Prada, le célèbre groupe de luxe italien, a aussi annoncé une augmentation impressionnante de son chiffre d’affaires, dépassant les attentes des analystes. Cette croissance est attribuée à la forte performance de sa marque Miu Miu et à une expansion continue en Asie, notamment au Japon démontrant la force et l’attrait de leurs marques sur le marché international. Cette hausse est due à l’augmentation des ventes nettes au détail et des redevances de la maison de couture de luxe italienne.

 

Kering reste dans le rouge, pénalisé par Gucci

 



Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

 

Lire aussi>LA FILIÈRE CUIR FRANÇAISE SIGNE UN NOUVEL EXCÉDENT COMMERCIAL EN 2023 

Photo à la Une : © Hermès

Picture of Antoine Fraysse-Soulier
Antoine Fraysse-Soulier
Antoine Fraysse-Soulier est responsable de l'analyse des marchés pour eToro depuis 4 ans. Diplômé d'un Master en Finance internationale à l'ESLSCA Business School Paris, il est doté d'une expérience de plus de 10 ans dans l’analyse des marchés et l’analyse technique, dont 3 en tant que gérant de portefeuille. Il est notamment chroniqueur sur BFM Business.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus