Richemont obtient le feu vert de l’UE pour la vente de Yoox-Net-A-Porter à Farfetch

Le géant du luxe Richemont a obtenu le feu vert de l’Union européenne pour la vente de sa participation dans Yoox Net-A-Porter (YNAP) au détaillant en ligne britannique Farfetch, une transaction majeure qui redéfinit le paysage de l’industrie du luxe en ligne.

 

Le géant du luxe suisse Richemont a franchi une étape cruciale avec l’approbation de la Commission européenne pour la vente de sa participation de 47,5% dans Yoox Net-A-Porter (YNAP) à la société britannique Farfetch. Cette annonce faite lundi par Richemont illustre l’évolution du paysage du commerce en ligne de luxe.

 

Richemont, propriétaire de marques de prestige comme Cartier ou Chloé, prévoit de recevoir entre 53 et 58,5 millions d’actions ordinaires de type A de Farfetch, soit environ 12 à 13% du capital de la société britannique, en échange de sa part dans YNAP.

 

Ce partenariat de cinq ans entre Richemont et Farfetch implique également que Richemont recevra 250 millions de dollars en titres de Farfetch.

 

Accord stratégique

 

Farfetch a la possibilité de racheter la totalité des parts de YNAP détenues par Richemont dans un délai de cinq ans, par le biais d’un système d’options de vente et d’achat. En parallèle, la société d’investissement Symphony Global reprendra 3,2% de YNAP.

 

À la conclusion de la phase initiale de cette opération, YNAP sera libérée de ses dettes et disposera d’au moins 290 millions de dollars de liquidités au bilan. La finalisation de cette transaction est soumise à certaines conditions supplémentaires que Richemont et Farfetch doivent remplir, et une mise à jour ultérieure sera fournie dès que possible, selon Richemont.

 

Par ailleurs, Richemont accordera à YNAP une ligne de crédit supplémentaire de 450 millions de dollars sur dix ans.

 

L’accord de Richemont visant à vendre une participation dans la société déficitaire YNAP a été dévoilé en août 2022 et a conduit le groupe suisse à enregistrer une dépréciation de 2,7 milliards d’euros (2,9 milliards de dollars).

 

Farfetch en difficulté

 

L’opération a été complexe en raison des difficultés financières rencontrées par Farfetch. La société américaine, cotée en bourse aux États-Unis, a vu ses actions perdre plus de 90% de leur valeur au cours des deux dernières années, sa capitalisation boursière passant de 26 milliards de dollars à un peu plus d’un milliard de dollars.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>RICHEMONT PREND LE CONTRÔLE DU FABRICANT DE SOULIERS DE LUXE GIANVITO ROSSI

Photo à la Une : ©Farfetch

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus