Vous lisez en ce moment
YOOX Net-A-Porter : Richemont finalise l’accord avec Farfetch et Alabbar

YOOX Net-A-Porter : Richemont finalise l’accord avec Farfetch et Alabbar

Le groupe genevois Richemont a déclaré ce mercredi que Farfetch allait acquérir une participation de 47,5 % dans le détaillant de mode en ligne déficitaire du groupe de luxe, YOOX Net-A-Porter, et a précisé qu’Alabbar en prendrait 3,2 %.

 

Le propriétaire des bijoux Cartier et des montres IWC a également déclaré qu’un correctif de valeur de 2,7 milliards d’euros était attendu (2,68 milliards de dollars) compte tenu de la dépréciation de la monnaie.

 

« La valeur comptable de cet investissement sera ramenée à la juste valeur prévue, moins les coûts de vente, ce qui entraînera une charge sans effet sur la trésorerie dans le compte de résultat consolidé de Richemont, estimée à 2,7 milliards d’euros« , a-t-il déclaré.

 

L’accord entre Richemont, Farfetch et Symphony Global, un véhicule d’investissement de Mohamed Alabbar, a également ouvert la voie, par le biais d’un mécanisme d’options de vente et d’achat, à l’acquisition potentielle par Farfetch des actions restantes de YNAP.

 

L’accord intervient au milieu d’une vague d’investissements dans le e-commerce à l’échelle du secteur, alors que les acteurs du luxe se débarrassent du scepticisme du passé et adoptent de nouveaux canaux pour atteindre les clients, stimulés par un passage plus rapide à la consommation en ligne pendant la pandémie.

 

« Excellente nouvelle pour Richemont, enfin. L’opération met fin à des années de sous-performance et d’investissements lourds dans YNAP« , a écrit Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel, dans une note, recommandant le titre à l’achat.

 

Les actions devraient ouvrir en hausse de 1,4% selon les indications de pré-marché.

 

Richemont a déclaré en novembre qu’il était en pourparlers avec Farfetch pour la vente d’une participation minoritaire dans YNAP et a déclaré qu’il essayait de trouver d’autres investisseurs.

 

Voir aussi

L’accord permet aux marques de Richemont et à YNAP de passer à la technologie Farfetch et de renforcer l’offre de montres et de bijoux sur le site de vente au détail de Farfetch, avec l’ajout des marques de Richemont.

 

Richemont a beaucoup investi dans YNAP au fil des ans, mais ses distributeurs en ligne, qui comprennent également la place de marché horlogère Watchfinder, ont encore enregistré une perte d’exploitation de 210 millions d’euros au cours de l’exercice fiscal clos en mars.

 

Lire aussi > Richemont : Pourquoi un accord avec Farfetch n’est pas garanti ? 

 

Photo à la Une : © Richemont

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
1

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut