Malgré le ralentissement en Chine, l’Oréal performe au troisième trimestre

 L’Oréal a récemment dévoilé ses résultats financiers pour le troisième trimestre.  Le géant mondial de l’industrie de la beauté affiche une impressionnante croissance organique de 11,1% de son chiffre d’affaires. Celle-ci reflète sa résilience face aux défis économiques mondiaux et aux fluctuations du marché.

 

L’Oréal s’en sort mieux que LVMH. Le géant mondial des cosmétiques a publié jeudi 19 octobre un chiffre d’affaires au troisième trimestre en hausse de 4,5%  à 10 milliards d’euros, surpassant les attentes.

 

« Dans un contexte économique et géopolitique incertain, nous restons confiants dans notre capacité » à faire mieux que le marché et « à réaliser en 2023 une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats », assure le directeur général de l’Oréal, Nicolas Hieronimus.

 

L’Oréal, qui avait enregistré des progressions à deux chiffres de ses ventes pendant plusieurs trimestres, est passé en dessous de la barre des 10% au deuxième trimestre 2023, avec un chiffre d’affaires de 10,193 milliards d’euros (+9,5%). Sur les neuf premiers mois de 2023, le groupe affiche une augmentation de son chiffre d’affaires de 9,4%, atteignant un total de 30,57 milliards d’euros.

 

« En dépit de la reprise plus lente qu’attendu du marché de la beauté en Chine continentale, L’Oréal a continué de progresser à un rythme élevé », se félicite M. Hieronimus.

 

Recul des ventes en Chine

 

Toutefois, le bémol de cette performance est le recul des ventes en Asie du Nord, principalement en Chine continentale. Au cours du troisième trimestre, le groupe a enregistré une chute de 15% de ses ventes en Asie du Nord à 2,04 milliards d’euros, soit une réduction de 4% sur les neuf premiers mois. Cette baisse est due à une « reprise lente en Chine » et à un changement de politique en matière de « travel retail ».

 

Ces résultats sont en deçà des prévisions des analystes, qui tablaient sur une croissance organique en Asie du Nord de 14,4% sur les neuf premiers mois.

 

Néanmoins, L’Oréal a maintenu sa croissance grâce à des performances solides en Europe et aux États-Unis. Les ventes en Amérique du Nord ont augmenté de 11%, atteignant 8,3 milliards d’euros, avec une hausse dans « toutes les divisions ». L’Europe a enregistré une croissance de 15,3% sur neuf mois, avec des ventes s’élevant à 9,74 milliards d’euros. Cette croissance est répartie dans tous les pays, avec une dynamique particulièrement forte observée selon le groupe dans les zones « Allemagne-Autriche-Suisse et Espagne-Portugal », « au Royaume-Uni, dans les Pays Nordiques ainsi qu’en Europe de l’Est ».

 

L’Amérique latine affiche la meilleure progression (+27,4%) et a atteint 2,29 milliards d’euros de ventes. Enfikn, la zone Asie du Sud, Pacifique, Moyen-Orient, Afrique du Nord et Afrique Subsaharienne a  enregistré une croissance de 15,6%, dépassant les 2,5 milliards d’euros de ventes.

 

Soutien des marques et des marchés émergents

 

La division luxe, comprenant des marques telles que Lancôme, Yves Saint Laurent et Giorgio Armani, a vu ses ventes reculer de 3% à 3,5 milliards d’euros. Cependant, le chiffre d’affaires sur neuf mois maintient une progression de 2,9%, atteignant un total de 10,8 milliards d’euros. Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse de marchés chez eToro, explique cette « détérioration par le redémarrage plus lent que prévu du marché chinois et par un durcissement de la politique à l’égard des « Daigou », un terme qui désigne la revente en Chine de produits achetés à l’étranger.

En revanche, les produits grand public, incluant des marques comme Garnier, Maybelline et L’Oréal Paris, ont enregistré une croissance de 10,8% sur neuf mois, à près de 11,5 milliards d’euros. Cette croissance a été portée par l’Europe et les « marchés émergents », notamment le Mexique et le Brésil.

 

L’acquisition récente de la marque Aēsop a marqué un tournant pour L’Oréal, élargissant son portefeuille de marques haut de gamme et ouvrant de nouvelles opportunités de croissance, en particulier en Chine et dans le secteur du Travel Retail.

 



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.

Luxus+ Abonnement Digital + Papier

 

Lire aussi>SHISEIDO, L’ORÉAL ET ESTÉE LAUDER MISENT SUR L’INDE

Photo à la Une : ©L’Oréal

Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus