Vous lisez en ce moment
Suisse : La maison horlogère Hyt fait faillite

Suisse : La maison horlogère Hyt fait faillite

Mardi 2 mars, la marque horlogère neuchâteloise, réputée pour ses fluides mécaniques, a annoncé avoir déposé son bilan. HYT n’a pas pu réunir les capitaux dont elle avait besoin, « en raison d’un blocage des actionnaires institutionnels » d’après une lettre publiée sur le forum Watchuseek et rédigée par le président, Patrick Berdoz, ainsi que le directeur général, Michel Nieto. 

 

La maison doit sa faillite au blocage de ses actionnaires institutionnels quant à une levée de fonds pour relancer l’entreprise. Celle-ci visait 5 millions de francs, pour se stabiliser, à 10 millions pour investir davantage selon le président à l’agence de presse économique AWP, confirmant les informations parues dans le journal «Le Temps».

 

“C’est dommageable pour l’emploi mais aussi pour les sous-traitants d’une industrie déjà chahutée” , déplore t’il. HYT en comptait une vingtaine, dont cinq ou six principaux. «2020 aurait dû être une superbe année et elle a été extrêmement difficile en raison du Covid».

 

«Il n’y a plus personne dans les bureaux», a-t-il ajouté. Les 17 employés, contre 24 début 2020, ont été licenciés le 28 février, d’après «Le Temps».

 

Après 9 ans d’existence, l’entreprise n’a pas su se relever des conséquences de la pandémie, principale cause de la fermeture des magasins physiques. « Nous sommes une marque de niche, pas un produit ‘mainstream’ » a énoncé Patrick Berdoz. De ce fait, les modèles « épais » de la marque doivent être « posés sur les poignets des clients » , afin qu’ils puissent prendre la mesure des garde-temps, ce qui n’est pas envisageable avec la vente en ligne. 

 

D’après lui, c’est entre 400 et 500 modèles qui étaient vendus par an, notamment dans les régions d’Amérique du Sud, d’Europe et aux Etats-Unis. La marque bénéficiait donc «de la confiance du marché» et comptait s’étendre en Asie, en Chine notamment.

 

Gregory Dourde, dirigeant de la société, quitte son poste de PDG au profit de la collaboration avec Preciflex, qui développait et industrialisait des microdispositifs utilisant des fluides pour l’indication, la diffusion et l’injection pour HYT. 

 

Voir aussi


Selon Business Montres, Preciflex se concentrera désormais davantage sur l’utilisation de fluides microcontrôlés dans les solutions médicales. 

 

Le service après-vente pour les propriétaires actuels de modèles HYT sera tout de même géré par Preciflex.

 

Lire aussi > HORLOGERIE DE LUXE : LES NOUVELLES MONTRES ECO-RESPONSABLES ID GENEVE

 

Photo à la Une : © Hyt

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut