Kering remanie sa gouvernance

Outre le départ de Marco Bizzarri, le Pdg de Gucci, remplacé provisoirement par Jean-François Palus, le bras droit du Pdg François-Henri Pinault, le groupe de luxe annonce d’autres changements majeurs à sa tête. Il promeut à la direction adjointe Francesca Bellettini, Pdg de Saint Laurent depuis 2013 et  Jean-François Duplaix, le directeur financier. Tandis que Maureen Chiquet, l’ex Pdg de Chanel, rejoint son conseil d’administration. Il s’agit de redonner de l’élan au groupe, alors que sa marque phare, Gucci, prend l’eau.

 

Changement d’ère chez Kering, et chez Gucci en particulier.

 

Le groupe vient ainsi  d’annoncer aujourd’hui “une série de changements au sein de sa direction générale visant à renforcer le pilotage de ses Maisons, augmenter encore son expertise métier, et consolider son organisation”.

 

Le premier changement, le départ du Pdg de Gucci, Marco Bizzarri,  n’est pas une surprise.  On s’en doutait depuis le réatterrissage de la Maison florentine après des années de croissance stratosphérique et le départ de son directeur artistique Alessandro Michele. Artisan des années flamboyantes de la marque depuis 2015, celui-ci est parti en novembre dernier,  cédant la place à Sabato De Sarno.

 

Départ du Pdg de Gucci, Marco Bizzarri

 

Logiquement, c’est aujourd’hui aussi au tour de son dirigeant, Marco Bizzarri, de quitter la belle Maison italienne, le 23 septembre prochain. 

 

Figure centrale de l’équipe de direction de Kering depuis 18 ans, Marco Bizzarri a orchestré l’exécution de l’exceptionnelle stratégie de croissance de Gucci depuis 2015, après avoir connu le succès au sein d’autres entités du groupe” a rappelé Kering dans un communiqué. Cet ex de Mandarina Duck et Marithé + François Girbaud avait intégré Kering en 2005, d’abord comme PDG de Stella McCartney, puis de Bottega Veneta, de 2009  à 2014. 

 

Il avait déjà fait des étincelles chez Bottega Veneta, arrivé à plus d’un milliard d’euros de ventes à son départ, avant de prendre la main de l’autre Maroquinier et moteur de Kering. Gucci réalise en effet plus de la moitié (soit 10 milliards d’euros) du chiffre d’affaires et les deux tiers du bénéfice du groupe de luxe. 

 

Réveiller Gucci



Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

 

Lire aussi > L’Inde : un marché en plein essor pour le luxe

 

Photo à la Une : © Presse

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus