Bentley atteint ses objectifs au premier trimestre, Lucid se rate

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Les constructeurs automobiles Bentley et Lucid ont publié leur chiffre d’affaires pour le premier trimestre. Confronté à des événements macroéconomiques et à la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis, Lucid a la tête sous l’eau, tandis que Bentley, en route vers l’électrification, augmente son chiffre d’affaires.

 

Succès pour Bentley, mais jours noirs pour Lucid. Le fabricant de véhicules électriques Lucid Group a fait état lundi d’un chiffre d’affaires inférieur aux prévisions pour le premier trimestre et a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2023.

 

La société a déclaré un chiffre d’affaires trimestriel de 149,4 millions de dollars, contre une estimation moyenne des analystes de 209,9 millions de dollars, selon Refinitiv.  Le mois dernier, elle a annoncé des chiffres de production et de livraison pour le premier trimestre inférieurs à ceux des trois mois précédents.

 

« Les revenus ont été les plus faibles depuis le deuxième trimestre de l’année dernière, ce qui signifie que le chiffre d’affaires a été très faible », a déclaré Garrett Nelson, analyste chez CFRA Research.

 

La guerre des prix déclenchée par Tesla, la hausse des taux d’intérêt et les craintes de récession ont nui aux ventes. Lucid a déclaré fin mars qu’elle allait licencier 18 % de ses effectifs, soit environ 1 300 personnes dans l’ensemble de l’entreprise, dans le cadre d’un plan de restructuration visant à réduire les coûts.

 

La perte nette du premier trimestre s’est creusée à 779,5 millions de dollars, contre 604,6 millions de dollars un an plus tôt, tandis que la trésorerie et les équivalents de trésorerie ont chuté à 900 millions de dollars à la fin du premier trimestre, contre 1,74 milliard de dollars au quatrième trimestre.

 

Bentley au top

 

À l’inverse, le constructeur britannique de voitures de luxe Bentley a dévoilé des ventes record au premier trimestre grâce notamment à une accélération en Amérique et au Moyen-Orient, la marque de luxe étant largement épargnée par la crise du coût de la vie.

 

Après une forte année 2022, l’entreprise a ainsi enregistré au premier trimestre un chiffre d’affaires global de 882 millions d’euros, en hausse de 9 % sur un an. Les ventes ont progressé particulièrement vite au Moyen-Orient (+66 %) ainsi qu’en Amérique (+39 %) précise l’entreprise. La marque du groupe Volkswagen a écoulé 3517 véhicules sur la période, soit une hausse de 10 % sur un an, selon un communiqué.

 

Bentley avait annoncé en février qu’il cesserait en avril 2024 la production de son emblématique moteur essence 12 cylindres, dans le cadre de l’électrification de sa gamme.

 

Le constructeur s’est engagé à expurger son catalogue de modèles à combustion d’ici 2030. Une première voiture totalement électrique doit sortir de son usine britannique en 2026.

 

 

Lire aussi >Lucid Air remporte le prix de la voiture mondiale de luxe de l’année 2023

 

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

 

Les constructeurs automobiles Bentley et Lucid ont publié leur chiffre d’affaires pour le premier trimestre. Confronté à des événements macroéconomiques et à la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis, Lucid a la tête sous l’eau, tandis que Bentley, en route vers l’électrification, augmente son chiffre d’affaires.

 

Succès pour Bentley, mais jours noirs pour Lucid. Le fabricant de véhicules électriques Lucid Group a fait état lundi d’un chiffre d’affaires inférieur aux prévisions pour le premier trimestre et a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2023.

 

La société a déclaré un chiffre d’affaires trimestriel de 149,4 millions de dollars, contre une estimation moyenne des analystes de 209,9 millions de dollars, selon Refinitiv.  Le mois dernier, elle a annoncé des chiffres de production et de livraison pour le premier trimestre inférieurs à ceux des trois mois précédents.

 

« Les revenus ont été les plus faibles depuis le deuxième trimestre de l’année dernière, ce qui signifie que le chiffre d’affaires a été très faible », a déclaré Garrett Nelson, analyste chez CFRA Research.

 

La guerre des prix déclenchée par Tesla, la hausse des taux d’intérêt et les craintes de récession ont nui aux ventes. Lucid a déclaré fin mars qu’elle allait licencier 18 % de ses effectifs, soit environ 1 300 personnes dans l’ensemble de l’entreprise, dans le cadre d’un plan de restructuration visant à réduire les coûts.

 

La perte nette du premier trimestre s’est creusée à 779,5 millions de dollars, contre 604,6 millions de dollars un an plus tôt, tandis que la trésorerie et les équivalents de trésorerie ont chuté à 900 millions de dollars à la fin du premier trimestre, contre 1,74 milliard de dollars au quatrième trimestre.

 

Bentley au top

 

À l’inverse, le constructeur britannique de voitures de luxe Bentley a dévoilé des ventes record au premier trimestre grâce notamment à une accélération en Amérique et au Moyen-Orient, la marque de luxe étant largement épargnée par la crise du coût de la vie.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Les constructeurs automobiles Bentley et Lucid ont publié leur chiffre d’affaires pour le premier trimestre. Confronté à des événements macroéconomiques et à la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis, Lucid a la tête sous l’eau, tandis que Bentley, en route vers l’électrification, augmente son chiffre d’affaires.

 

Succès pour Bentley, mais jours noirs pour Lucid. Le fabricant de véhicules électriques Lucid Group a fait état lundi d’un chiffre d’affaires inférieur aux prévisions pour le premier trimestre et a revu à la baisse ses prévisions de production pour 2023.

 

La société a déclaré un chiffre d’affaires trimestriel de 149,4 millions de dollars, contre une estimation moyenne des analystes de 209,9 millions de dollars, selon Refinitiv.  Le mois dernier, elle a annoncé des chiffres de production et de livraison pour le premier trimestre inférieurs à ceux des trois mois précédents.

 

« Les revenus ont été les plus faibles depuis le deuxième trimestre de l’année dernière, ce qui signifie que le chiffre d’affaires a été très faible », a déclaré Garrett Nelson, analyste chez CFRA Research.

 

La guerre des prix déclenchée par Tesla, la hausse des taux d’intérêt et les craintes de récession ont nui aux ventes. Lucid a déclaré fin mars qu’elle allait licencier 18 % de ses effectifs, soit environ 1 300 personnes dans l’ensemble de l’entreprise, dans le cadre d’un plan de restructuration visant à réduire les coûts.

 

La perte nette du premier trimestre s’est creusée à 779,5 millions de dollars, contre 604,6 millions de dollars un an plus tôt, tandis que la trésorerie et les équivalents de trésorerie ont chuté à 900 millions de dollars à la fin du premier trimestre, contre 1,74 milliard de dollars au quatrième trimestre.

 

Bentley au top

 

À l’inverse, le constructeur britannique de voitures de luxe Bentley a dévoilé des ventes record au premier trimestre grâce notamment à une accélération en Amérique et au Moyen-Orient, la marque de luxe étant largement épargnée par la crise du coût de la vie.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre découverte

S’abonner à partir de 1€ le premier mois

Newletter Luxus Plus