[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

L’entreprise américaine d’Elon Musk débute l’année avec plus de 422 000 véhicules vendus, soit une hausse de 36%. Mais la marque est en dessous des attentes et continue de décevoir les actionnaires.

 

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? D’un côté, l’entreprise américaine, pionnière sur le marché des voitures intelligentes, a livré précisément 422 875 voitures au cours du premier trimestre 2023. Une hausse de 36 % par rapport à 2022. Cependant, Tesla n’est pas parvenue à atteindre ses objectifs au cours du premier trimestre, souligne la chaine américaine CNN.

 

En effet, la société d’Elon Musk fait état d’une croissance de seulement 4 %. Un chiffre inférieur à ses objectifs annuels, fixés à 50 % sur le long terme. Du coup, son action a chuté de 2 % ce matin, en pré-ouverture de la Bourse.

 

Le problème principal rencontré par Tesla est la surproduction. Le concessionnaire produit plus qu’il ne vend, même après une série de réduction des prix sur sa gamme la moins chère.

 

Production supérieure à la demande

 

Malheureusement pour la marque au grand T, les chiffres parlent d’eux-mêmes. C’est le quatrième trimestre consécutif qu’elle produit plus qu’elle ne vend. Il y a quelques jours, Tesla dit avoir livré 422 875 voitures dans le monde entier, contre 430 000 prévues. Une différence de 78 000 véhicules, qui n’est pas négligeable.

 

Ce décalage s’explique par plusieurs facteurs. Avec tout d’abord, l’augmentation significative de la production dans les deux nouvelles usines Tesla, au Texas et en Allemagne, ouvertes depuis le printemps dernier.  Or, le constructeur automobile a aussi annoncé en janvier dernier son souhait de développer son usine du Nevada, en y investissant plus de 3 milliards de dollars. 

 

Deuxièmement, Tesla a indiqué dans l’un de ses communiqués avoir augmenté la production de ses modèles les plus chers, prisés en EMEA et dans la région Asie-Pacifique. Le problème ? Ces modèles coûteux sont cependant moins faciles à écouler en quantité. Deux critères importants, sans tenir compte de l’inflation, de la hausse du coût des matières premières et de l’énergie.

 

Demande énorme

 

Mais en regardant dans le détail, tous les chiffres ne sont pas mauvais.  Model 3 et Model Y sont les deux modèles les plus vendus et produits. En effet, 421 371 unités des deux véhicules ont été produits et 412 180 livrés. Et pour cause ? Les prix sont moins élevés en raison d’une chute importante du prix de vente. Ils représentent donc la quasi-totalité de la production des usines Tesla pour le premier trimestre 2023.  Avec le risque de nuire à ses marges et donc ses finances ?

 

« Au début de l’année, nous avons eu un ajustement de prix. Après cela, nous avons généré une demande énorme, plus que ce que nous pouvions produire »,a expliqué  Tom Zhu, directeur de Tesla chargé de la production et des ventes mondiales à CNN. D’après lui et son patron, « tant que vous offrez un produit à un prix abordable, vous n’avez pas à vous soucier de la demande ».

 

Un avis qui n’est pas partagé par tous, notamment les actionnaires de la firme. En 2022, les actions de Tesla (TSLA) ont chuté de 65 %. Mais vendredi dernier, elles ont clôturé en hausse de 68 %.

 

D’après un analyste financier de la société Wedbush Securities (société d’investissement privé), si Wall Street a accepté un consensus à 421 500 ventes de véhicules, Tesla devra se contenter de marges bénéficiaires plus ajustées à l’avenir.

 

Le constructeur automobile présentera ses résultats financiers du premier trimestre dans quelques jours, le 19 avril prochain.

 

 

Lire aussi >Tesla va investir des milliards pour agrandir son usine du Nevada

Photo à la Une : © Tesla[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

L’entreprise américaine d’Elon Musk débute l’année avec plus de 422 000 véhicules vendus, soit une hausse de 36%. Mais la marque est en dessous des attentes et continue de décevoir les actionnaires.

 

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? D’un côté, l’entreprise américaine, pionnière sur le marché des voitures intelligentes, a livré précisément 422 875 voitures au cours du premier trimestre 2023. Une hausse de 36 % par rapport à 2022. Cependant, Tesla n’est pas parvenue à atteindre ses objectifs au cours du premier trimestre, souligne la chaine américaine CNN.

 

En effet, la société d’Elon Musk fait état d’une croissance de seulement 4 %. Un chiffre inférieur à ses objectifs annuels, fixés à 50 % sur le long terme. Du coup, son action a chuté de 2 % ce matin, en pré-ouverture de la Bourse.

 

Le problème principal rencontré par Tesla est la surproduction. Le concessionnaire produit plus qu’il ne vend, même après une série de réduction des prix sur sa gamme la moins chère.

 

Production supérieure à la demande

 

Malheureusement pour la marque au grand T, les chiffres parlent d’eux-mêmes. C’est le quatrième trimestre consécutif qu’elle produit plus qu’elle ne vend. Il y a quelques jours, Tesla dit avoir livré 422 875 voitures dans le monde entier, contre 430 000 prévues. Une différence de 78 000 véhicules, qui n’est pas négligeable.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Tesla[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

L’entreprise américaine d’Elon Musk débute l’année avec plus de 422 000 véhicules vendus, soit une hausse de 36%. Mais la marque est en dessous des attentes et continue de décevoir les actionnaires.

 

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? D’un côté, l’entreprise américaine, pionnière sur le marché des voitures intelligentes, a livré précisément 422 875 voitures au cours du premier trimestre 2023. Une hausse de 36 % par rapport à 2022. Cependant, Tesla n’est pas parvenue à atteindre ses objectifs au cours du premier trimestre, souligne la chaine américaine CNN.

 

En effet, la société d’Elon Musk fait état d’une croissance de seulement 4 %. Un chiffre inférieur à ses objectifs annuels, fixés à 50 % sur le long terme. Du coup, son action a chuté de 2 % ce matin, en pré-ouverture de la Bourse.

 

Le problème principal rencontré par Tesla est la surproduction. Le concessionnaire produit plus qu’il ne vend, même après une série de réduction des prix sur sa gamme la moins chère.

 

Production supérieure à la demande

 

Malheureusement pour la marque au grand T, les chiffres parlent d’eux-mêmes. C’est le quatrième trimestre consécutif qu’elle produit plus qu’elle ne vend. Il y a quelques jours, Tesla dit avoir livré 422 875 voitures dans le monde entier, contre 430 000 prévues. Une différence de 78 000 véhicules, qui n’est pas négligeable.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Tesla[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus