Quelles perspectives pour la Bourse en 2023 ?

Cette année a été marquée par la guerre en Ukraine, l’inflation et la hausse des taux. Mais que nous réserve 2023 concernant les marchés financiers ?

Guerre en Ukraine

 

2022 a été particulièrement marquée par la guerre en Ukraine, qui a déjà fait des milliers de morts. Et s’il est certain que ce conflit est un véritable drame humain, c’est davantage la possibilité que le conflit s’étende vers l’Europe de l’Ouest qui est au cœur des inquiétudes des marchés financiers.

 

Bien que certains analystes prévoient un ralentissement des opérations militaires pendant l’hiver, il semblerait que l’intensité des combats ne soit pas encore à la baisse jusqu’à présent. Il faudra donc suivre avec attention l’évolution de cette guerre dès le début de l’année prochaine et surtout l’arrivée potentielle d’autres pays européens dans ce conflit.

 

Inflation et hausse des taux

 

De façon générale, les guerres ont un impact plus émotionnel sur les marchés financiers, suscitant la peur des investisseurs. En revanche, l’inflation et la hausse des taux sont davantage une réaction mathématique rationnelle.

 

En effet, l’inflation incite les banques centrales à augmenter leur taux directeur. Les placements sans risque deviennent du coup plus intéressants pour les investisseurs, qui, par conséquent, délaissent la bourse. Récemment les annonces de hausse de taux de la Réserve fédérale américaine ont impacté la plupart des marchés mondiaux. Si cette hausse se poursuit, il s’agirait d’un signal négatif pour les marchés des actions.

 

Covid-19

 

Enfin, bien que la situation par rapport à 2020 se soit améliorée, l’épidémie de covid-19 ne semble pas terminée. A titre d’exemple, la fin de la politique de « zéro covid » de la Chine risque de poser des problèmes en 2023 en raison de la possible explosion du nombre de cas. Depuis 2020, on constate des bouleversements de la Bourse en fonction des activités de l’Empire du milieu, ce dernier, rappelons-le, étant l’un des principaux moteurs de l’économie mondiale.

 

Récession mondiale ?

 

Le spectre de la récession plane, car associé à l’inflation, cela pourrait plonger l’économie dans une phase de stagflation. Selon les prévisions de la Commission européenne, les pays de l’Union Europénne devraient connaître un taux de croissance de seulement 0,3 % en 2023 avec une inflation de plus de 7 %. Les hypothèses optimistes estiment qu’une reprise de la croissance est envisageable au cours du printemps 2023.

 

En cas de stagflation, conserver ses actions  ou investir dans des valeurs de consommation telles que Nestlé, Danone, Mondelez, ou Unilever est certainement un moyen de ne pas subir de pertes trop importantes.

 

De l’autre côté, une reprise de la croissance pourrait annoncer le retour des valeurs type « growth » avec le secteur des nouvelles technologies et des énergies renouvelables.

 

 

Lire aussi > Portée par le luxe, la Bourse de Paris clôture en hausse

 

Photo à la Une : © Better Study

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus