Moschino : Adrian Appiolaza prend les rênes du style

Riche d’un parcours chez Chloé, Miu Miu, Louis Vuitton et Loewe, le créateur argentin de 51 ans a été nommé directeur artistique de la Maison italienne, propriété du groupe Aeffe. Son prédécesseur, l’italien Davide Renne, était décédé quelques jours seulement après son entrée en fonction.

 

Après le noir et l’austérité du deuil, Moschino retrouve les couleurs et l’exhubérance qui la caractérisent.

La Maison de mode appartenant au groupe italien Aeffe vient ainsi d’annoncer la nomination d’un nouveau directeur créatif, à savoir l’argentin Adrian Appiolaza. Il supervisera les collections Femme, Homme et Accessoires de la maison, sous la responsabilité du président exécutif, Massimo Ferretti.

Il succède au créateur italien Davide Renne, décédé subitement en novembre dernier, dix jours seulement après l’arrivée à son poste.

 

Démarrage sur les chapeaux de roue

 

Adrian Appiozala fait ainsi son entrée chez Moschino sur des chapeaux de roue.

Le créateur de 51 ans présentera, dès le 22 février prochain, sa première collection pour l’automne-hiver 2024/25, lors de la Fashion Week féminine de Milan.

Ses silhouettes y défileront dans le Museo della Permanente, un bâtiment historique du siècle dernier. Ce lieu, qui avait déjà accueilli l’exposition « Moschino – X anni di Kaos ! 1983-1993 », célébrant la première décennie de création de la Maison, devrait particulièrement inspirer Adrian Appiolaza. Le créateur est en effet lui-même un collectionneur pointu de mode.

Il a réuni dans ses archives personnelles des pièces rares de créateurs tels que les japonais Comme des Garçons, Yohji Yamamoto et Issey Miyake, l’anglaise Vivienne Westwood ou les français Jean Paul Gaultier et Martin Margiela.

 

Un profil cosmopolite et riche

 

« Franco Moschino a toujours été parmi eux. Avoir accès aujourd’hui à ces souvenirs, marcher dans ces couloirs débordant d’histoire qui ne demande qu’à être entendue, toucher des vêtements que je n’avais vus que dans des magazines a été inestimable et me servira de boussole dans le voyage que je viens d’entamer » a ainsi déclaré Adrian Appiozala à l’occasion de sa nomination.

Pour ce voyage chez Moschino, Adrian Appiozala n’apporte pas comme seul bagage son expertise du passé récent de la mode. Outre son profil cosmopolite, nourri notamment de ses racines argentines et de sa formation à Londres, il a travaillé dans les plus grandes Maisons de luxe.

Après avoir grandi à Buenos Aires, où sa vocation naît dans l’atelier de couture de sa grand-mère, son terrain de jeu préféré, Adrian Appiozala s’est envolé à 20 ans pour Londres. Attiré par la richesse de la scène Outre-Manche, il assouvit sa passion pour la musique mais se forme surtout dans l’une des meilleures (voire la meilleure) école de mode au monde, Central Saint Martins à Londres. Son destin prend forme dès la fin de ses études quand Phoebe Philo, alors à la tête de la création de Chloé (groupe Richemont), repère la collection présentée pour son diplôme et l’invite à intégrer son équipe en 2002.

 

La crème du luxe

 



Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

Lire aussi > MOSCHINO ANNONCE LE DÉCÈS DE SON DIRECTEUR DE LA CRÉATION, DAVIDE RENNE

Photos à la Une : © Moschino

Picture of Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus