Vous lisez en ce moment
[Luxus+ Magazine] Le prestige des trophées de Roland-Garros

[Luxus+ Magazine] Le prestige des trophées de Roland-Garros

Novak Djokovic ou Barbora Krejčíková restent parmi les grands noms de la quinzaine de Roland Garros grâce à leur victoire ce week-end. À l’occasion des triomphes des gagnants, chacun a pu recevoir une coupe dans chacune de leur catégorie. Retour sur le prestige de ces trophées, conçus par la Maison Mellerio en 1979.

Roland Garros désormais derrière nous, les trophées ont tous été remis aux grands vainqueurs du tournoi du Grand Chelem. En simple ou en duo, l’honneur de recevoir un trophée symbolise son talent sur la terre battue et n’a pas de prix pour les joueurs. Mais cette tradition n’a pas toujours été de mise, notamment au tout début du tournoi.

 

Avant 1953, pas de coupe ni de gratification financière : les gagnants ne recevaient que de simples récompenses comme des bons d’achats pour des vêtements et des équipements. Par la suite, la situation a évolué et les lauréats recevaient une médaille. C’est dès les années 1950 que des trophées sont remis aux vainqueurs, avant de se moderniser à partir de 1979 et l’apparition des coupes que l’on connaît aujourd’hui.

 

Philippe Chatrier, président de la Fédération Française de Tennis à l’époque, confie la tâche de concevoir ces nouvelles coupes à la Maison Mellerio. Ce célèbre joaillier parisien officie dans le secteur depuis le XVIIème siècle, et est à l’origine de nombreux poinçons sous Louis XIV ou Louis XV, ainsi que plus récemment du Ballon d’Or de football.

Voir aussi

 

 

 

[…]

Retrouvez l'article entier sur magazine.luxus-plus.com

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
1
Happy
1
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut