Le groupe automobile Geely rachète de nouvelles parts d’Aston Martin

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin a dévoilé jeudi 18 mai un nouveau partenariat avec le groupe automobile chinois Geely. En injectant 234 millions de livres, ce dernier  devient le troisième actionnaire.

 

Aston Martin lutte pour son indépendance. Le constructeur automobile de luxe, dirigé par l’homme d’affaires canadien Lawrence Stroll, est courtisé par le groupe automobile chinois Geely depuis l’année dernière. Ce dernier a encore pris jeudi 7,6% des parts et tente d’en prendre le contrôle en devenant l’actionnaire majoritaire.

 

Mais pour l’instant, le consortium Yew Tree, dont Lawrence Stroll  préside le conseil d’administration, reste l’actionnaire le plus important avec environ 21% du capital. Geely détient désormais quelque 17%, derrière le fonds saoudien Public Investment Fund (18%).

 

Après cet accord, Geely, déjà propriétaire de Volvo, dispose du « droit de nommer un administrateur non exécutif au conseil d’administration d’Aston Martin », est-il précisé dans un communiqué.

 

« Geely Holding, qui est devenu actionnaire l’an dernier, voit un potentiel formidable de long terme pour Aston Martin », a déclaré Lawrence Stroll. « C’est un nouvel exemple de la manière dont nous sommes en train de faire d’Aston Martin une marque d’ultra-luxe désirable ».

 

« Notre décision d’augmenter notre part dans Aston Martin reflète notre confiance dans les perspectives de croissance de l’entreprise, ses technologies et son équipe de direction », a pour sa part commenté Eric Li, le Président du Conseil d’Administration de Geely. Il ajoute avoir « hâte d’explorer des synergies de technologies et les nouvelles opportunités de croissance pour aider cette marque emblématique à atteindre son plein potentiel. »

 

« Investissement bienvenu »

 

Aston Martin avait annoncé début mai une perte au premier trimestre diminuée à 73,8 millions de livres, contre 112 millions de livres un an plus tôt. Pour Victoria Scholar, analyste de Interactive Investor, l’investissement de Geely « est bienvenu à l’heure où il y a des inquiétudes croissances sur l’impact de l’accord de Brexit pour les constructeurs automobiles ».

 

Jeudi dernier, le titre d’Aston Martin s’envolait de 13% à 261,80 pence à la mi-séance à la Bourse de Londres. Au cours des cinq dernières années, l’action a subi une forte baisse mais elle a connu une nette reprise depuis le début de cette année (+72%). Geely a décidé d’acheter 42 millions d’actions existantes à un prix de 335 pence par titre, ce qui dépasse largement le cours actuel. En outre, le groupe chinois va investir 95 millions de livres en espèces pour acquérir 28 millions de nouvelles actions au même prix.

 

Acquisition imminente ?

 

Contractuellement, Geely s’est engagé à ne pas acquérir plus de 22 % du capital d’ici le 1er août 2024, sauf s’il « fait une offre soutenue par le conseil d’administration ou si une OPA est lancée sur Aston Martin par une entreprise tierce. »

 

L’appétit de Geely pour les marques automobiles européennes ne ralentit pas. Le groupe possède en effet déjà Volvo, Lotus, 10% de Mercedes-Benz, et se prépare à prendre 40% de l’entité Renault Horse.

 

Lire aussi >Aston Martin : 2022 dans le rouge, 2023 en rose

Photo à la Une : © Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin a dévoilé jeudi 18 mai un nouveau partenariat avec le groupe automobile chinois Geely. En injectant 234 millions de livres, ce dernier  devient le troisième actionnaire.

 

Aston Martin lutte pour son indépendance. Le constructeur automobile de luxe, dirigé par l’homme d’affaires canadien Lawrence Stroll, est courtisé par le groupe automobile chinois Geely depuis l’année dernière. Ce dernier a encore pris jeudi 7,6% des parts et tente d’en prendre le contrôle en devenant l’actionnaire majoritaire.

 

Mais pour l’instant, le consortium Yew Tree, dont Lawrence Stroll  préside le conseil d’administration, reste l’actionnaire le plus important avec environ 21% du capital. Geely détient désormais quelque 17%, derrière le fonds saoudien Public Investment Fund (18%).

 

Après cet accord, Geely, déjà propriétaire de Volvo, dispose du « droit de nommer un administrateur non exécutif au conseil d’administration d’Aston Martin », est-il précisé dans un communiqué.

 

« Geely Holding, qui est devenu actionnaire l’an dernier, voit un potentiel formidable de long terme pour Aston Martin », a déclaré Lawrence Stroll. « C’est un nouvel exemple de la manière dont nous sommes en train de faire d’Aston Martin une marque d’ultra-luxe désirable ».

 

« Notre décision d’augmenter notre part dans Aston Martin reflète notre confiance dans les perspectives de croissance de l’entreprise, ses technologies et son équipe de direction », a pour sa part commenté Eric Li, le Président du Conseil d’Administration de Geely. Il ajoute avoir « hâte d’explorer des synergies de technologies et les nouvelles opportunités de croissance pour aider cette marque emblématique à atteindre son plein potentiel. »

 

« Investissement bienvenu »

 

Aston Martin avait annoncé début mai une perte au premier trimestre diminuée à 73,8 millions de livres, contre 112 millions de livres un an plus tôt. Pour Victoria Scholar, analyste de Interactive Investor, l’investissement de Geely « est bienvenu à l’heure où il y a des inquiétudes croissances sur l’impact de l’accord de Brexit pour les constructeurs automobiles ».

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin a dévoilé jeudi 18 mai un nouveau partenariat avec le groupe automobile chinois Geely. En injectant 234 millions de livres, ce dernier  devient le troisième actionnaire.

 

Aston Martin lutte pour son indépendance. Le constructeur automobile de luxe, dirigé par l’homme d’affaires canadien Lawrence Stroll, est courtisé par le groupe automobile chinois Geely depuis l’année dernière. Ce dernier a encore pris jeudi 7,6% des parts et tente d’en prendre le contrôle en devenant l’actionnaire majoritaire.

 

Mais pour l’instant, le consortium Yew Tree, dont Lawrence Stroll  préside le conseil d’administration, reste l’actionnaire le plus important avec environ 21% du capital. Geely détient désormais quelque 17%, derrière le fonds saoudien Public Investment Fund (18%).

 

Après cet accord, Geely, déjà propriétaire de Volvo, dispose du « droit de nommer un administrateur non exécutif au conseil d’administration d’Aston Martin », est-il précisé dans un communiqué.

 

« Geely Holding, qui est devenu actionnaire l’an dernier, voit un potentiel formidable de long terme pour Aston Martin », a déclaré Lawrence Stroll. « C’est un nouvel exemple de la manière dont nous sommes en train de faire d’Aston Martin une marque d’ultra-luxe désirable ».

 

« Notre décision d’augmenter notre part dans Aston Martin reflète notre confiance dans les perspectives de croissance de l’entreprise, ses technologies et son équipe de direction », a pour sa part commenté Eric Li, le Président du Conseil d’Administration de Geely. Il ajoute avoir « hâte d’explorer des synergies de technologies et les nouvelles opportunités de croissance pour aider cette marque emblématique à atteindre son plein potentiel. »

 

« Investissement bienvenu »

 

Aston Martin avait annoncé début mai une perte au premier trimestre diminuée à 73,8 millions de livres, contre 112 millions de livres un an plus tôt. Pour Victoria Scholar, analyste de Interactive Investor, l’investissement de Geely « est bienvenu à l’heure où il y a des inquiétudes croissances sur l’impact de l’accord de Brexit pour les constructeurs automobiles ».

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus