Automobile : Lotus, bientôt coté en Bourse ?

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Après Polestar, le groupe Geely va très prochainement introduire la division Lotus à la Bourse de New York. Sa valorisation est estimée à plus de 5 milliards de dollars.

 

Le marché des voitures électriques de luxe est plus que florissant ces derniers temps. Et pour surfer, ou plutôt rouler sur cette vague, Lotus a annoncé il y a deux jours vouloir fusionner avec L Catterton Asia acquisition, société spécialisée dans la levée de fonds et déjà introduite en bourse. Si l’opération se concrétise, elle permettra au constructeur automobile de rejoindre le Nasdaq sous la même cotation.

 

« Nous pensons que cette opération contribuera à positionner Lotus comme un grand constructeur dans le domaine des voitures électriques » a annoncé Feng Qingfeng, le PDG de Lotus dans un communiqué.

 

Lotus, racheté en 2017 à 51 % par le groupe Geely pour 65 millions de dollars, sera évalué à 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros), après cette fusion avec L Catterton Asia Acquisition.

 

Geely possède déjà d’autres sociétés automobiles telles que Volvo, Polestar, Mercedes ou encore Link&Co.

 

Une future cotation en bourse qui promet d’être bénéfique

 

Fondée en 1989, la firme L Catterton Asia acquisition (LCAAC), spécialisée dans l’investissement, en a déjà réalisé 250 dans les marques de l’industrie des biens de consommation. Depuis sept ans, le leader mondial du luxe LVMH s’est associé à elle pour développer ses investissements à travers le monde. Introduite en bourse en 2021, LCAAC a levé 250 millions de dollars. Depuis son arrivée au Nasdaq, le cours de l’entreprise a peu fluctué, passant de 9,85 dollars en avril 2021 à 10,35 dollars en 2023.

 

Cette future cotation à la bourse américaine sera un événement majeur dans le secteur de l’automobile. Après l’introduction à Wall Street de Porsche en septembre dernier, avec une valorisation à 72 milliards de dollars, aucune autre marque automobile haut de gamme n’a été lancée sur le marché. Lotus devient donc la deuxième.

 

À la suite de sa future introduction en bourse, le fabricant de voitures à zéro émission prévoit de lancer au cours du premier trimestre 2023 son premier modèle électrique en Chine, le SUV Eletre. Il proposera ensuite son véhicule en Grande-Bretagne et dans l’Union européenne durant l’année 2023.

 

 

Lire aussi >Jour J pour le lancement de Porsche en bourse

Photo à la Une : ©Presse [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Après Polestar, le groupe Geely va très prochainement introduire la division Lotus à la Bourse de New York. Sa valorisation est estimée à plus de 5 milliards de dollars.

 

Le marché des voitures électriques de luxe est plus que florissant ces derniers temps. Et pour surfer, ou plutôt rouler sur cette vague, Lotus a annoncé il y a deux jours vouloir fusionner avec L Catterton Asia acquisition, société spécialisée dans la levée de fonds et déjà introduite en bourse. Si l’opération se concrétise, elle permettra au constructeur automobile de rejoindre le Nasdaq sous la même cotation.

 

« Nous pensons que cette opération contribuera à positionner Lotus comme un grand constructeur dans le domaine des voitures électriques » a annoncé Feng Qingfeng, le PDG de Lotus dans un communiqué.

 

Lotus, racheté en 2017 à 51 % par le groupe Geely pour 65 millions de dollars, sera évalué à 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros), après cette fusion avec L Catterton Asia Acquisition.

 

Geely possède déjà d’autres sociétés automobiles telles que Volvo, Polestar, Mercedes ou encore Link&Co.

 

Une future cotation en bourse qui promet d’être bénéfique

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Après Polestar, le groupe Geely va très prochainement introduire la division Lotus à la Bourse de New York. Sa valorisation est estimée à plus de 5 milliards de dollars.

 

Le marché des voitures électriques de luxe est plus que florissant ces derniers temps. Et pour surfer, ou plutôt rouler sur cette vague, Lotus a annoncé il y a deux jours vouloir fusionner avec L Catterton Asia acquisition, société spécialisée dans la levée de fonds et déjà introduite en bourse. Si l’opération se concrétise, elle permettra au constructeur automobile de rejoindre le Nasdaq sous la même cotation.

 

« Nous pensons que cette opération contribuera à positionner Lotus comme un grand constructeur dans le domaine des voitures électriques » a annoncé Feng Qingfeng, le PDG de Lotus dans un communiqué.

 

Lotus, racheté en 2017 à 51 % par le groupe Geely pour 65 millions de dollars, sera évalué à 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros), après cette fusion avec L Catterton Asia Acquisition.

 

Geely possède déjà d’autres sociétés automobiles telles que Volvo, Polestar, Mercedes ou encore Link&Co.

 

Une future cotation en bourse qui promet d’être bénéfique

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus