Vous lisez en ce moment
Aston Martin augmente son capital grâce à l’investissement de l’Arabie Saoudite

Aston Martin augmente son capital grâce à l’investissement de l’Arabie Saoudite

Faisant face à des problèmes financiers, en particulier depuis la crise de covid-19, la marque automobile Aston Martin accueille l’investissement de l’Arabie Saoudite.

 

Aston Martin a trouvé de nouvelles ressources pour se financer en ce milieu d’année 2022. L’entreprise dont Lawrence Stroll est le copropriétaire a en effet reçu des financements du Fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite. Ce fonds souverain, le plus grand du monde, possède déjà Aramco, sponsor-titre de l’équipe Aston Martin F1 et partenaire de la F1, ainsi que des parts dans le groupe McLaren, acquises l’an passé.

 

L’augmentation de capital de 653 millions de livres fait du fonds souverain saoudien Public Investment Fund son deuxième actionnaire. Une partie sera utilisée pour « désendetter de façon significative » le groupe, a annoncé le constructeur pour calmer les récentes inquiétudes du marché sur ses finances. En effet, sa dette nette était de 957 millions de livres au 31 mars, en hausse d’un tiers sur un an.

 

Le reste permettra notamment de soutenir l’investissement « dans un environnement opérationnel qui reste difficile, impacté par la guerre en Ukraine, les confinements liés au Covid-19 en Chine et les perturbations persistantes des chaînes d’approvisionnement » , ajoutait le groupe dans un communiqué.

 

Une somme de 335 millions de livres sur le total de l’augmentation de capital sera apportée par le PIF, le Yew Tree Consortium, un groupe d’investisseurs dirigé par Lawrence Stroll ainsi que Mercedes-Benz AG. Le fonds souverain saoudien investira à lui seul 78 millions et détiendra à l’issue de l’opération à peu près 16,7% du capital de l’entreprise.

 

Aston Martin annonce aussi avoir rejeté une offre concurrente du fonds européen Investindustrial et du constructeur chinois Geely sur un placement ferme de 203 millions de livres en capital. La proposition « surestimait nettement les nouveaux besoins en fonds propres de la société » estimait Aston Martin, qui considérait en outre « qu’il s’agissait d’une tentative (…) d’acquérir une position de contrôle et potentiellement majoritaire » .

 

Voir aussi

Globalement, il s’agit d’une nouvelle qui change la donne pour Aston Martin, en soutenant la réalisation de nos plans stratégiques et en accélérant notre potentiel de croissance à long terme.” explique la marque automobile.

 

 

Lire aussi > ASTON MARTIN : L’INVESTISSEMENT DE L’ARABIE SAOUDITE VA-T-IL PERMETTRE DE REDRESSER L’ENTREPRISE ?

 

Photo à la Une : © Aston Martin

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut