Vous lisez en ce moment
Hermès développe son école des savoir-faire

Hermès développe son école des savoir-faire

Un an après avoir créée “l’école des savoir-faire”, dédiée à la Maroquinerie, la Maison de luxe développe une nouvelle spécialisation « coupe et piquage ».

 

L’École Hermès des savoir-faire, agréée par l’Éducation nationale, dispensait déjà une formation en Maroquinerie, valorisée par un diplôme national d’État (le CAP Maroquinerie). Elle étend aujourd’hui son périmètre grâce à l’habilitation de la Fédération française de la maroquinerie pour délivrer le certificat de qualification professionnelle coupe et piquage. Cette nouvelle formation débutera en 2023 et s’adressera chaque année à 200 apprenants, précise Hermès dans un communiqué.

 

Comme le rappelle le sellier, son école est ouverte « à tous les profils qui souhaitent devenir artisans et vise à valoriser leurs talents manuels ». Hermès précise également qu’une fois leur diplôme obtenu, les artisans ainsi formés pourront rejoindre, entre autres, l’une des dix-neuf maroquineries du groupe.

 

L’école compte aujourd’hui plus de 450 artisans-apprentis, répartis dans différents ateliers : à Charleville-Mézières (Ardennes), à Louviers (Eure) ou encore à Marthon (Charente).

 

Hermès ne cesse par ailleurs d’étendre son parc artisanal. La ville de Loupes, en Nouvelle-Aquitaine, sera ainsi la première des communes hors métropole de Bordeaux à accueillir une manufacture de Maroquinerie Hermès à l’horizon 2025. « Elle constituera avec la maroquinerie de Guyenne, le pôle girondin d’Hermès qui deviendra le 8e pôle maroquinier du groupe » commente le groupe.

Voir aussi

 

Lire aussi > Hermès : progression de 32,5% des ventes au troisième trimestre à 3,14 milliards d’euros

 

Photo à la Une : © Hermès

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
4
Happy
4
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
Revenir en haut