Biennale de Venise 2022 : Les femmes mises à l’honneur pour cette 59ème édition

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

La Biennale de Venise, grand rendez-vous international pour l’art contemporain et l’architecture, est de retour pour sa 59ème édition le samedi 23 avril. Petit tour d’horizon du programme, œuvres et manifestations à ne pas manquer !

 

La plus grande manifestation d’art contemporain au monde est de retour cette année, avec un programme inédit et innovant. Intitulée « Il latte dei sogni » , « Le lait des rêves » en français, cette 59e édition semble basée sur le surréalisme, le non-conformisme et l’imaginaire. Son nom rend d’ailleurs hommage au livre de Leonora Carrington, grande figure du surréalisme, qui exposera notamment plusieurs de ses œuvres dans le Pavillon Central, dans les Giardini.

 

Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947. 
Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947.

 

« Narrées dans un style onirique, à même de terrifier aussi bien les adultes que les enfants, les histoires de Carrington imaginent un monde libre aux possibilités infinies, mais représentent aussi l’allégorie d’un siècle qui lui a imposé une pression intenable sur l’identité, contraignant Carrington à vivre en exil et à séjourner en hôpital psychiatrique, à devenir un objet de fascination et de désir perpétuels, mais aussi une figure d’une force et d’un mystère rares, échappant toujours aux limites d’une identité fixe et cohérente » , explique la commissaire d’exposition de la Biennale, Cecilia Alemani. Cette dernière est d’ailleurs la première femme italienne à diriger l’événement !

 

Dans l’habituelle Cité des Doges de Venise, 80 pavillons nationaux d’art contemporain seront présents dans les jardins Giardini. Le pavillon international, lui, sera disposé à l’Arsenale et toujours dans les Giardini et les galeries (le « off ») seront dispersées dans tout Venise. Le grand show du pavillon international, orchestré par la commissaire italienne, est notamment l’opération la plus attendue de cette édition.

 

Cecilia Alemani, dans une volonté de se démarquer des anciennes Biennale et faire honneur aux femmes, a fait preuve d’une grande diversité dans ses choix. En effet, sur les 1433 œuvres imaginées par 213 plasticiens, 80 % sont des plasticiennes. 170 femmes artistes seront donc mises à l’honneur cette année. « Pendant 125 ans, c’était une exposition d’hommes. Ça serait bien que les visiteurs la regardent sans interroger le genre. Il y a 15 ans, lorsque les femmes représentaient moins de 10 % d’artistes exposés à la Biennale, personne n’osait dire que c’était une biennale d’hommes. Pourquoi y aurait-il un problème lorsqu’il y a beaucoup de femmes et peu d’hommes ? » , a-t-elle notamment souligné.

 

Toujours selon Alemani, durant la Biennale qui fait cohabiter beaucoup de travaux de jeunes femmes artistes modernes jamais exposées jusque-là, certaines méritaient d’être redécouvertes, comme Leonor Fini ou Katharina Grosse.

 

Leonor Fini, la figure d’une artiste surréaliste

 

Cette artiste peintre surréaliste française d’origine italienne des années 1930 s’est démarquée du mouvement surréaliste pour son authenticité, son engagement féminin à travers ses œuvres et sa finesse d’exécution. Elle est notamment connue pour ses peintures représentant des femmes élégantes au corps de rêve, mi humaine mi-déesse, le tout dans des ambiances érotiques. Elle sera exposée au Pavillon International au sein des Giardini.

 

Heliodora, par Leonor Fini, lithographie, 1964
Heliodora, Leonor Fini, 1964. © DR

 

« Leonor Fini n’hésite à mettre en évidence certains aspects des relations entre hommes et femmes. Elle semble très authentique. Nous montrerons, outre ses peintures, ses illustrations, ses vêtements, ses masques, les accessoires dont elle se servait pour imaginer des changements de personnalités » précise Alemani.

 

Katharina Grosse, artiste de l’Espace Louis Vuitton

 

Comme son nom l’indique, la maison de luxe française possède un espace d’art au sein de cette manifestation, et mettra en valeur au sein de ce dernier plusieurs artistes contemporains ; dont notamment : Katharina Grosse. Cette artiste allemande possède une manière de faire de l’art unique en son genre. En effet, elle s’approprie l’art pour le remanier à sa façon. D’une taille gigantesque, elle transforme ses peintures en sculptures tout en faisant en sorte que ses toiles abstraites peintes avec des jets de couleurs deviennent des objets immersifs. Disposées du sol au plafond dans des drapés savants, le visiteur peut même marcher dessus !

 

Katharina Grosse
Oeuvre de Katharina Grosse présentée à la Biennale de Venise de 2015. © Katharina Grosse

 

Elle proposera à la Biennale une œuvre in situ qui joue avec les illusions et représente une image de ses mains imprimée sur un tissu en maille métallique, dans une idée de refléter le mouvement des visiteurs. In fine, cette œuvre sera installée dès la fin de la Biennale, dans l’escalier de la Fondation Louis Vuitton à Paris.

 

Dior, également présent à la Biennale 2022

 

Cette maison de luxe française s’est elle aussi impliquée dans cette 59e édition de la Biennale puisqu’elle en est devenue donatrice. Plusieurs artistes femmes qui seront mises à l’honneur dans cette exposition ont également auparavant déjà pu collaborer avec Maria Grazia Chiuri, la directrice artistique de la mode féminine chez Dior, sur des décors de défilés. C’est notamment le cas pour l’artiste féminine Tomaso Binga.

 

Loin de s’arrêter là, Dior renouvelle une seconde fois son partenariat avec une organisation philanthropique dédiée à la restauration et à la préservation des trésors culturels de Venise : Venetian Heritage. Un gala de collecte de fonds sera organisé par ces deux enseignes le jour de l’ouverture de la Biennale, afin de financer la restauration du musée Ca’ d’Oro, considéré comme le meilleur palais de l’architecture gothique vénitienne. À noter également qu’une partie des bénéfices de cette collecte sera reversée aux réfugiés ukrainiens en Italie.

 

« Venise est sans aucun doute l’une des plus belles villes du monde, et le patrimoine de l’humanité, et il y a tellement, tellement de choses à restaurer et à entretenir que l’État italien ne peut pas faire face. Venetian Heritage est l’une des associations les plus sérieuses qui aide l’État italien et Venise. […] Nous continuerons à les aider autant que possible et ce ne sera pas la dernière fois que vous nous verrez à Venise sous une forme ou une autre » , a enfin souligné Pietro Beccari, le président-directeur général de Christian Dior Couture.

 

 

Lire aussi > LOUIS VUITTON : L’EXPOSITION ITINÉRANTE QUI CÉLÈBRE LE 200ÈME ANNIVERSAIRE DE SON FONDATEUR POSE SES MALLES À SINGAPOUR

 

Photo à la Une : © Andrea Avezzù[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

La Biennale de Venise, grand rendez-vous international pour l’art contemporain et l’architecture, est de retour pour sa 59ème édition le samedi 23 avril. Petit tour du programme, œuvres et manifestations qui seront présentes à cette édition, à ne pas manquer !

 

La plus grande manifestation d’art contemporain au monde est de retour cette année, avec un programme inédit et innovant. Intitulée « Il latte dei sogni » , « Le lait des rêves » en français, cette 59e édition semble basée sur le surréalisme, le non-conformisme et l’imaginaire. Son nom rend d’ailleurs hommage au livre de Leonora Carrington, grande figure du surréalisme, qui exposera notamment plusieurs de ses œuvres dans le Pavillon Central, dans les Giardini.

 

Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947. 
Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Andrea Avezzù[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

La Biennale de Venise, grand rendez-vous international pour l’art contemporain et l’architecture, est de retour pour sa 59ème édition le samedi 23 avril. Petit tour du programme, œuvres et manifestations qui seront présentes à cette édition, à ne pas manquer !

 

La plus grande manifestation d’art contemporain au monde est de retour cette année, avec un programme inédit et innovant. Intitulée « Il latte dei sogni » , « Le lait des rêves » en français, cette 59e édition semble basée sur le surréalisme, le non-conformisme et l’imaginaire. Son nom rend d’ailleurs hommage au livre de Leonora Carrington, grande figure du surréalisme, qui exposera notamment plusieurs de ses œuvres dans le Pavillon Central, dans les Giardini.

 

Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947. 
Portrait of Madame Dupin, de Leonora Carrington, 1947.

 

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Andrea Avezzù[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus