Vous lisez en ce moment
Balenciaga dans la tourmente à la suite d’accusations d’appropriation culturelle

Balenciaga dans la tourmente à la suite d’accusations d’appropriation culturelle

Voir la galerie

Une pièce de la nouvelle collection de Balenciaga fait parler d’elle. La Maison de couture espagnole est en effet accusée par une partie de sa clientèle d’appropriation culturelle en qualifiant de raciste, les pantalons de survêtement confectionnés par la marque.

 

Voir aussi


Des clients se sont servis des réseaux sociaux pour dénoncer le pantalon de survêtement Balenciaga, qui selon eux, semble imiter le « sagging », une manière de porter son pantalon en laissant apparaitre les sous-vêtements. Ce style a notamment été popularisé par la culture de la jeunesse noire, aux États-Unis.

 

Cette histoire a plus particulièrement pris de l’ampleur car le « sagging » s’est développé en prison aux États-Unis et certaines villes ont décidé de l’interdire. En effet, en 2007, l’État de Louisiane a interdit le « sagging », mettant en lumière le manque de décence et de pudeur que représente ce style.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Balenciaga

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut