Tesla : des records de ventes au deuxième trimestre

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Tesla, le roi de la voiture électrique, a atteint un record de livraisons de voitures au deuxième trimestre. De bons chiffres qui s’expliquent par des crédits d’impôts fédéraux aux États-Unis et des baisses de prix.

 

Après des débuts quelque peu compliqués durant le premier trimestre de l’année 2023, Tesla se remet en piste et dépasse les estimations de livraisons de Wall Street pour le deuxième trimestre, avec une production mondiale record de 479 700 véhicules, et des livraisons de 466 140 unités. Soit une augmentation de 10 % par rapport au premier trimestre et une hausse impressionnante de 83 % sur un an.

 

La dernière stratégie de Tesla ? Réduire les prix. Et cela fonctionne ! En effet, les modèles 3 et Y, qui sont bien des voitures et non des robots, ont été livrés en plus grand nombre que les modèles S et X, plus chers.

 

En tout, l’entreprise d’Elon Musk a livré un peu plus de 460 000 unités de modèles 3 et Y contre 19 490 pour les modèles plus coûteux. Elle a précisé que 5 % de ses ventes étaient liées à des locations longues durée, ou avec option d’achat.

 

La moitié de ces livraisons mondiales proviendraient de l’usine Tesla de Shanghai. Au total, l’entreprise texane a livré plus de 75 000 véhicules électriques fabriqués en Chine en avril et 77 700 en mai.

 

Des chiffres en hausse grâce à deux causes

 

Ce deuxième trimestre dans le vert s’explique par deux raisons. La première, ce sont les crédits d’impôt fédéraux que Joe Biden a mis en place pour les voitures électriques. Le modèle 3 de Tesla a donc rejoint les autres voitures de la marque éligibles pour le crédit d’impôt complet de 7 500 dollars.

 

La deuxième n’est autre que la baisse de prix significative aux États-Unis, ainsi qu’en Chine et dans d’autres pays comme la France. D’après certains analystes de Wedbush securities, une société d’investissement privée, « les baisses de prix effectuées en début d’année ont porté leurs fruits pour Elon Musk« .

 

Une baisse de prix significative, mais qui reste dans le viseur des investisseurs car elle impacte les marges.

 

Côté bourse, les actions de Tesla ont augmenté de plus de 6 % dans les échanges américains.Les résultats du deuxième trimestre seront annoncés le 19 juillet prochain, après la fermeture de la bourse.

 

Lire aussi >Tesla produit plus qu’elle ne vend

Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Tesla, le roi de la voiture électrique, a atteint un record de livraisons de voitures au deuxième trimestre. De bons chiffres qui s’expliquent par des crédits d’impôts fédéraux aux États-Unis et des baisses de prix.

 

Après des débuts quelque peu compliqués durant le premier trimestre de l’année 2023, Tesla se remet en piste et dépasse les estimations de livraisons de Wall Street pour le deuxième trimestre, avec une production mondiale record de 479 700 véhicules, et des livraisons de 466 140 unités. Soit une augmentation de 10 % par rapport au premier trimestre et une hausse impressionnante de 83 % sur un an.

 

La dernière stratégie de Tesla ? Réduire les prix. Et cela fonctionne ! En effet, les modèles 3 et Y, qui sont bien des voitures et non des robots, ont été livrés en plus grand nombre que les modèles S et X, plus chers.

 

En tout, l’entreprise d’Elon Musk a livré un peu plus de 460 000 unités de modèles 3 et Y contre 19 490 pour les modèles plus coûteux. Elle a précisé que 5 % de ses ventes étaient liées à des locations longues durée, ou avec option d’achat.

 

La moitié de ces livraisons mondiales proviendraient de l’usine Tesla de Shanghai. Au total, l’entreprise texane a livré plus de 75 000 véhicules électriques fabriqués en Chine en avril et 77 700 en mai.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Tesla, le roi de la voiture électrique, a atteint un record de livraisons de voitures au deuxième trimestre. De bons chiffres qui s’expliquent par des crédits d’impôts fédéraux aux États-Unis et des baisses de prix.

 

Après des débuts quelque peu compliqués durant le premier trimestre de l’année 2023, Tesla se remet en piste et dépasse les estimations de livraisons de Wall Street pour le deuxième trimestre, avec une production mondiale record de 479 700 véhicules, et des livraisons de 466 140 unités. Soit une augmentation de 10 % par rapport au premier trimestre et une hausse impressionnante de 83 % sur un an.

 

La dernière stratégie de Tesla ? Réduire les prix. Et cela fonctionne ! En effet, les modèles 3 et Y, qui sont bien des voitures et non des robots, ont été livrés en plus grand nombre que les modèles S et X, plus chers.

 

En tout, l’entreprise d’Elon Musk a livré un peu plus de 460 000 unités de modèles 3 et Y contre 19 490 pour les modèles plus coûteux. Elle a précisé que 5 % de ses ventes étaient liées à des locations longues durée, ou avec option d’achat.

 

La moitié de ces livraisons mondiales proviendraient de l’usine Tesla de Shanghai. Au total, l’entreprise texane a livré plus de 75 000 véhicules électriques fabriqués en Chine en avril et 77 700 en mai.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus