Six Senses annonce un deuxième complexe en Arabie Saoudite

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Alors que le groupe hôtelier s’apprête à ouvrir, d’ici la fin de l’année, son premier complexe en Arabie Saoudite,  le  Six Senses Southern Dunes, il en annonce déjà un deuxième, qui s’installera dans la région naturelle d’Amaala, au bord de la Mer rouge. Les deux projets ont été réalisés en partenariat avec Red Sea Global, un mégaprojet foncier et immobilier annoncé par le prince héritier en 2017.

 

Quand on pense vacances, on ne pense pas forcément à ce pays désertique qu’est l’Arabie Saoudite. Ce royaume ambitionne pourtant d’être la destination touristique à la croissance la plus rapide du G20.

 

Et les projets de Six Senses n’y ont, eux, rien d’un mirage. Le groupe vient d’annoncer la future ouverture, à une date encore inconnue, de son deuxième complexe de luxe dans le pays, le Six Senses Amaala.

 

Six Senses Amaala © Six Senses

 

Six Senses s’apprête déjà à ouvrir dans le royaume, d’ici la fin de l’année,  le  Six Senses Southern Dunes, The Red Sea. Et ce, en plein désert, à 100 km au Nord-Ouest de la ville balnéaire d’Umlu. Le projet avait déjà été mené avec Red Sea Global. Ce mégaprojet foncier et immobilier avait été annoncé mi-2017 par le Prince héritier saoudien Mohamed bin Salmon. Faisant partie du projet Saudi Vision 2030.  il se veut moteur dans le tourisme (de luxe) régénérateur…

 

Site naturel exceptionnel

 

Pour sa deuxième implantation dans le royaume, Six Senses a choisi un site exceptionnel, cette fois au bord de la Mer rouge :   s’étendant sur plus de 4 155 kilomètres carrés, la réserve naturelle intacte d’Amaala a tout pour plaire : paysages et récifs côtiers intacts, montagnes spectaculaires, plages de sable blanc immaculées. Mais aussi, au cœur du site, une autre splendeur géologique, Mesa, dont les surplombs et grottes sont riches en coraux et mollusques fossilisés.

 

Ce paradis n’a rien d’inaccessible puisqu’il se situe à proximité des principales destinations régionales que sont Riyad, Dubaï et Istanbul, mais aussi à moins de six heures de Paris, Rome, Berlin ou Mumbai

 

Imaginé par les architectes de l’agence U+A et Studio Carter,  le Six Senses Amaala s’inspire des villages côtiers traditionnels de la région, en utilisant des matériaux d’origine locale et en s’adaptant à la topographie naturelle. Soit celle de l’un des reliefs les plus spectaculaires de la zone de la Triple Baie d’Amaala, avec des vues panoramiques sur la baie de Hijaz et la mer Rouge !

 

Plusieurs options d’hébergement

 

Six Senses Amaala offrira différentes options d’hébergement : résidences en bord de mer et villas bordant la baie de mangrove privée, le tout au sein d’un village à flanc de colline.

 

Six Senses Southern Dunes © Six Senses

 

Soit au total,  64 chambres, six suites, 30 villas et 25 résidences de marque.

 

Le complexe se fondra dans les méandres du terrain, avec des rues et  chemins sinueux menant à des places “enchanteresses”, et divers panoramas sur la crique Pura et ses lagons d’un “bleu irisé”.

 

Les résidences de marque se logeront dans la partie nord du village, agrémentée d’une piscine familiale, des plages de Hijaz Cove et d’un restaurant de plage.

 

Le sud du village offrira une option plus sauvage, avec  des piscines naturelles, des plages isolées et une promenade dans la mangrove permettant d’accéder au spa du complexe, lui-même installé dans une crique privée.

 

Ce spa offrira lui-même une foule de possibilités  : chambre de cryothérapie, clinique de longévité, zones thermales pour hommes et femmes avec des saunas finlandais et infrarouges,  hammams aux herbes, salles de sel, bassins de vitalité et bains de glace, dôme sonore…Les hôtes plus actifs profiteront de la piscine Watsu, de la plateforme de yoga avant de se détendre dans les espaces de relaxation multisensorielle.

 

Expérience holistique

 

Mais cela ne s’arrête pas là : Six Senses Amaala vise une expérience holistique, basée sur trois piliers : « bien-être et sports », « arts et culture », et « mer, soleil et mode de vie ».. « Nous sommes liés par un engagement commun en faveur de la pratique, de l’appréciation et de la promotion des arts et de la culture, du bien-être et de la préservation de l’environnement », a ainsi déclaré Neil Jacobs, le PDG de Six Senses. « Six Senses Amaala fait partie d’un centre holistique pour les arts, d’une destination de plongée de premier plan, d’une extension des couloirs de plaisance méditerranéens et d’une communauté de bien-être intégrée, qui, nous l’espérons, incitera les clients à se lancer dans des voyages personnels transformateurs. »

 

Les adultes pourront choisir parmi une large gamme d’activités, socialiser dans des salons communs, tandis que des clubs divertiront enfants et adolescents.

 

Les sens seront flattés de différentes manières, avec des séances de découverte de la torréfaction de café, de la boulangerie, du bar à eau, dans le salon de thé shisha ou via une restauration, “Intégrant la philosophie Eat With Six Senses (manger avec Six Senses)”. Laquelle privilégie les ingrédients naturels, les produits locaux et durables et le principe « moins, c’est plus ». Avec des influences moyen-orientales et méditerranéennes ou d’Asie du Sud-Est…

 

La dimension spirituelle, cruciale dans le pays, n’est pas oubliée avec des salles de prière.

 

Développement durable

 

Enfin, le développement durable est “une pierre angulaire des pratiques de construction et d’exploitation du complexe”.

 

Les promoteurs du complexe, “qui aspire à devenir une destination de choix pour la plongée et la navigation de plaisance” annoncent “accorder une grande importance à la conservation de l’écosystème marin et côtier”.

 

Six Senses Amaalal se donne ainsi les moyens de minimiser son empreinte environnementale : usine de dessalement dédiée sans impact sur les récifs coralliens, interdiction des plastiques à usage unique, utilisation des eaux usées et déchets organiques pour l’agriculture, Les besoins en énergie du complexe seront, eux, satisfaits par des sources renouvelables.

 

« Cette annonce intervient également à un moment passionnant puisque nous sommes sur le point d’accueillir les premiers clients de Six Senses Southern Dunes, The Red Sea, qui ouvrira ses portes dans les mois à venir, a déclaré John Pagano, le PDG du groupe Red Sea Global. “Notre relation croissante avec la marque Six Senses dans l’ensemble de notre portefeuille en expansion reflète notre foi dans la qualité des opérations qu’elle apporte à chaque propriété, et notre engagement commun à protéger et à améliorer l’environnement » a-t-il ajouté.

 

 

Lire aussi > Saks Fifth Avenue étend son service personnalisé à l’hôtellerie de luxe

Photo à la Une :  © Six Senses[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Alors que le groupe hôtelier s’apprête à ouvrir, d’ici la fin de l’année, son premier complexe en Arabie Saoudite,  le  Six Senses Southern Dunes, il en annonce déjà un deuxième, qui s’installera dans la région naturelle d’Amaala, au bord de la Mer rouge. Les deux projets ont été réalisés en partenariat avec Red Sea Global, un mégaprojet foncier et immobilier annoncé par le prince héritier en 2017.

 

Quand on pense vacances, on ne pense pas forcément à ce pays désertique qu’est l’Arabie Saoudite. Ce royaume ambitionne pourtant d’être la destination touristique à la croissance la plus rapide du G20.

 

Et les projets de Six Senses n’y ont, eux, rien d’un mirage. Le groupe vient d’annoncer la future ouverture, à une date encore inconnue, de son deuxième complexe de luxe dans le pays, le Six Senses Amaala.

 

Six Senses Amaala © Six Senses

 

Six Senses s’apprête déjà à ouvrir dans le royaume, d’ici la fin de l’année,  le  Six Senses Southern Dunes, The Red Sea. Et ce, en plein désert, à 100 km au Nord-Ouest de la ville balnéaire d’Umlu. Le projet avait déjà été mené avec Red Sea Global. Ce mégaprojet foncier et immobilier avait été annoncé mi-2017 par le Prince héritier saoudien Mohamed bin Salmon. Faisant partie du projet Saudi Vision 2030.  il se veut moteur dans le tourisme (de luxe) régénérateur…

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Six Senses[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Alors que le groupe hôtelier s’apprête à ouvrir, d’ici la fin de l’année, son premier complexe en Arabie Saoudite,  le  Six Senses Southern Dunes, il en annonce déjà un deuxième, qui s’installera dans la région naturelle d’Amaala, au bord de la Mer rouge. Les deux projets ont été réalisés en partenariat avec Red Sea Global, un mégaprojet foncier et immobilier annoncé par le prince héritier en 2017.

 

Quand on pense vacances, on ne pense pas forcément à ce pays désertique qu’est l’Arabie Saoudite. Ce royaume ambitionne pourtant d’être la destination touristique à la croissance la plus rapide du G20.

 

Et les projets de Six Senses n’y ont, eux, rien d’un mirage. Le groupe vient d’annoncer la future ouverture, à une date encore inconnue, de son deuxième complexe de luxe dans le pays, le Six Senses Amaala.

 

Six Senses Amaala © Six Senses

 

Six Senses s’apprête déjà à ouvrir dans le royaume, d’ici la fin de l’année,  le  Six Senses Southern Dunes, The Red Sea. Et ce, en plein désert, à 100 km au Nord-Ouest de la ville balnéaire d’Umlu. Le projet avait déjà été mené avec Red Sea Global. Ce mégaprojet foncier et immobilier avait été annoncé mi-2017 par le Prince héritier saoudien Mohamed bin Salmon. Faisant partie du projet Saudi Vision 2030.  il se veut moteur dans le tourisme (de luxe) régénérateur…

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  © Six Senses[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus