Vous lisez en ce moment
Richemont et Bluebell se disputent un candidat à l’élection du conseil d’administration du groupe de luxe suisse

Richemont et Bluebell se disputent un candidat à l’élection du conseil d’administration du groupe de luxe suisse

Richemont a demandé à ses actionnaires de rejeter le candidat proposé par Bluebell Capital Partners à la prochaine assemblée générale annuelle.

 

Parmi les principaux actionnaires du groupe de luxe Richemont, on retrouve les fonds d’investissement The Vanguard Group (2,58% du capital), Norges Bank Investment Management (2,27%), Rupert Family (1.54%), BlackRock (1,43%) ou encore le fonds de pension américain Artisan Partners (1,26%). Le fonds activiste Bluebell Capital Partners, quant à lui, a investi dans le groupe de luxe depuis un an et demi et détiendrait une participation d’une valeur de 109 millions de dollars, selon Reuters.

 

Bluebell cherche à obtenir un siège pour Francesco Trapani au conseil d’administration. Ancien directeur de la marque de luxe italienne Bulgari et cofondateur de Bluebell, il sera peut-être élu lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra le 7 septembre.

 

Bluebell souhaite en effet que Richemont se concentre sur la joaillerie et l’horlogerie, affirmant que cela pourrait doubler le prix de son action à moyen terme.

 

Mais Richemont ne l’entend pas de cette oreille et a demandé à ses actionnaires de rejeter le candidat proposé par Bluebell Capital Partners. « Après mûre réflexion, le conseil d’administration recommande de voter contre la désignation du candidat de Bluebell comme représentant des détenteurs d’actions ‘A’ et contre l’élection de cette personne au conseil d’administration« , a déclaré Richemont.

 

A la place, Richemont propose la directrice indépendante Wendy Luhabe comme représentante de ses actionnaires. « Le conseil recommande en outre de voter contre les modifications des statuts de la société proposées par Bluebell » ajoute le groupe.

 

Voir aussi

Bluebell, qui a déclenché l’année dernière un remaniement de la direction du groupe alimentaire français Danone, souhaite également augmenter le nombre minimum de membres du conseil d’administration de Richemont à six et avoir un nombre égal de représentants des actionnaires A et B au conseil. Richemont possède 522 millions d’actions « A », cotées sur le SIX Swiss Exchange, et le même nombre d’actions « B », non cotées et représentant 9,1% de ses fonds propres.

 

 

Lire aussi > Richemont: Croissance à deux chiffres pour le groupe de luxe au premier trimestre 2022

 

Photo à la Une : © Cartier

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut