Richemont continue de s’opposer à la candidature de Bluebell à un poste d’administrateur

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le géant du luxe, Richemont, a réitéré ce lundi la demande à ses actionnaires de rejeter le candidat du fonds londonien Bluebell Capital Partners, à la prochaine assemblée générale annuelle du 7 septembre prochain. Le géant du luxe suisse considère en effet ce candidat « inapproprié » pour une élection au conseil, en raison de sa proximité de longue date avec le groupe LVMH, l’un des principaux concurrents de Richemont, et de ses actionnaires.

 

Il faut rappeler qu’en juillet dernier, Bluebell avait demandé au conseil d’administration de Richemont d’accueillir un membre représentant des détenteurs d’actions de type « A » et réclamé un recentrage sur ses activités clés. En effet, le fonds londonien souhaite obtenir la nomination de Francesco Trapani, ancien directeur de la Maison de luxe italienne Bulgari et co-fondateur de Bluebell.

 

Mais, Richemont continue de s’opposer à cette nomination et plaide pour l’élection de son administratrice Wendy Luhabe, membre actuel du conseil d’administration depuis 2020, soit élue pour représenter les actionnaires « A ».

 

Le groupe genevois a également recommandé aux actionnaires de rejeter la proposition de Bluebell visant à ce que tous les administrateurs soient classés comme représentant les actions A ou B, et que le nombre d’administrateurs issus des deux groupes d’actionnaires soit égal.

 

Jusqu’à présent, Richemont n’avait pas jugé nécessaire d’élire un membre représentant spécifiquement les actions de type « A » au conseil, dans la mesure où l’entreprise considère que ses administrateurs doivent agir dans l’intérêt de tous les actionnaires. Toutefois, la loi suisse donne le droit à Bluebell de demander une telle nomination, déclare Richemont.

 

Ainsi, pour la première fois dans l’histoire du groupe, les détenteurs de titres « A » devront désigner par un vote une personne pour les représenter au conseil. Ce dernier ne considère toutefois pas que Bluebell, « un gestionnaire de fonds avec une faible participation dans l’entreprise », soit légitime pour avoir un représentant de tous les actionnaires de type « A », indique dans sa lettre aux actionnaires le Président de Richemont, Johann Rupert.

 

Francesco Trapani et son passé avec LVMH

 

Francesco Trapani était le Directeur Général de Bulgari lorsqu’il a été racheté en 2011 par le leader mondial du luxe, LVMH. Il a également siégé au conseil d’administration de LVMH de 2011 à 2016 où il était également conseiller de Bernard Arnault, PDG et Président du groupe.

 

« LVMH est l’un des principaux concurrents de notre entreprise », a écrit Johann Rupert dans une lettre aux actionnaires.

 

« Le conseil ne peut pas recommander de manière responsable aux actionnaires de laisser une personne qui a une longue histoire d’association avec ce groupe – ainsi qu’une relation personnelle avec l’actionnaire principal de ce groupe – devenir un directeur de notre société et intervenir dans le processus de prise de décision de notre société », a-t-il ajouté.

 

Le capital-actions de Richemont comprend 522 millions d’actions nominatives de type « A » d’une valeur de 1 francs et autant de type « B » valant 10 centimes chacune. Ces dernières sont détenues par la holding familiale du Président de l’entreprise Johann Rupert, qui possède ainsi 10% de l’ensemble du capital-actions.

 

 

 

Lire aussi > Richemont et Bluebell se disputent un candidat à l’élection du conseil d’administration du groupe de luxe suisse

 

Photo à la Une : © Richemont[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le géant du luxe, Richemont, a réitéré ce lundi la demande à ses actionnaires de rejeter le candidat du fonds londonien Bluebell Capital Partners, à la prochaine assemblée générale annuelle du 7 septembre prochain. Le géant du luxe suisse considère en effet ce candidat « inapproprié » pour une élection au conseil, en raison de sa proximité de longue date avec le groupe LVMH, l’un des principaux concurrents de Richemont, et de ses actionnaires.

 

Il faut rappeler qu’en juillet dernier, Bluebell avait demandé au conseil d’administration de Richemont d’accueillir un membre représentant des détenteurs d’actions de type « A » et réclamé un recentrage sur ses activités clés. En effet, le fonds londonien souhaite obtenir la nomination de Francesco Trapani, ancien directeur de la Maison de luxe italienne Bulgari et co-fondateur de Bluebell.

 

Mais, Richemont continue de s’opposer à cette nomination et plaide pour l’élection de son administratrice Wendy Luhabe, membre actuel du conseil d’administration depuis 2020, soit élue pour représenter les actionnaires « A ».

 

Le groupe genevois a également recommandé aux actionnaires de rejeter la proposition de Bluebell visant à ce que tous les administrateurs soient classés comme représentant les actions A ou B, et que le nombre d’administrateurs issus des deux groupes d’actionnaires soit égal.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Richemont[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Le géant du luxe, Richemont, a réitéré ce lundi la demande à ses actionnaires de rejeter le candidat du fonds londonien Bluebell Capital Partners, à la prochaine assemblée générale annuelle du 7 septembre prochain. Le géant du luxe suisse considère en effet ce candidat « inapproprié » pour une élection au conseil, en raison de sa proximité de longue date avec le groupe LVMH, l’un des principaux concurrents de Richemont, et de ses actionnaires.

 

Il faut rappeler qu’en juillet dernier, Bluebell avait demandé au conseil d’administration de Richemont d’accueillir un membre représentant des détenteurs d’actions de type « A » et réclamé un recentrage sur ses activités clés. En effet, le fonds londonien souhaite obtenir la nomination de Francesco Trapani, ancien directeur de la Maison de luxe italienne Bulgari et co-fondateur de Bluebell.

 

Mais, Richemont continue de s’opposer à cette nomination et plaide pour l’élection de son administratrice Wendy Luhabe, membre actuel du conseil d’administration depuis 2020, soit élue pour représenter les actionnaires « A ».

 

Le groupe genevois a également recommandé aux actionnaires de rejeter la proposition de Bluebell visant à ce que tous les administrateurs soient classés comme représentant les actions A ou B, et que le nombre d’administrateurs issus des deux groupes d’actionnaires soit égal.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Richemont[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus