Mode durable : Nona Source nomme quatre ambassadeurs

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Nona Source est une start up soutenue par LVMH depuis bientôt trois ans. Son but ? Mettre en relation les professionnels de la mode et du design avec les tissus dormants des grandes Maisons de luxe. Elle vient de lancer le collectif, Mindful creatives et a nommé quatre ambassadeurs pour le représenter.

 

Nona source est devenue en quelques années la première plateforme en ligne de revente de matières d’exceptions provenant de grandes Maisons. Elle met à disposition de jeunes créateurs et marques en Europe des chutes de tissu et de cuir haut de gamme à prix défiant toute concurrence pour encourager la réutilisation créative.

 

Pour la première fois, elle vient de nommer quatre ambassadeurs pour porter cet engagement, en accord avec ses valeurs. Le projet, baptisé The mindful creatives collective, est porté par de jeunes créateurs émergents : Cecilie Bahnsen, Karoline Vitto, Nensi Dojaka et Victor Weinsanto.

 

Le principe étant d’œuvrer pour une mode plus durable, en créant tout en recyclant. L’upcycling est devenue l’une des initiatives responsables les plus en vue dans le monde de la mode. Des créateurs tels que Marine Serre ou des marques comme G Star en ont fait l’un des principes fondateurs de leur Maison.

 

Ces quatre créateurs n’ont pas été choisis au hasard. Ils incarnent tous un équilibre parfait entre innovation, art et savoir-faire.

 

« Je suis très heureux d’ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire de Nona Source à travers la nomination de Cecilie, Karoline, Nensi et Victor en tant qu’ambassadeurs. Je suis convaincu que leur innovation et leurs engagements en faveur d’une mode plus vertueuse permettront d’inspirer une nouvelle génération de designers : les Mindful Creatives », explique Romain Brabo, Co-Fondateur de Nona Source.

 

De février à décembre 2023, les quatre jeunes talents utiliseront les tissus sélectionnés par Nona Source pour imagindr des créations inspirantes et inspirées, parmi les plus low impact de leurs collections.

 

Mais, qu’est-ce que le low impact ? Ce sont avant tout des valeurs durables répondant à différents critères et dont les marques sont de plus en plus familières. Parmi ces critères, on trouve le circuit court, le sourcing local, l’emploi inclusif, le transport avec la plus faible empreinte carbone, l’innovation digitale ainsi que la recherche de nouvelles fibres.

Zoom sur les quatre ambassadeurs

 

 

Cecilie Bahnsen, créatrice de mode venant du Danemark, fait partie du quatuor d’ambassadeurs The mindful creatives collective. Elle a lancé son propre label éponyme en 2015 et est devenue la première designer de son pays  à avoir été nominée pour le prix LVMH en 2017, dont elle était l’une des huit lauréates. Fière de son héritage scandinave, elle crée des collections artisanales aux volumes architecturaux et aux silhouettes sculpturales. Empreints de poésie,  ses défilés  mettent en avant une vision moderne et innovante de ce que peut être la féminité aujourd’hui.

 

 

« Avec Nona Source, je continue à trouver des formes créatives pour donner une nouvelle vie à des tissus qui, autrement, tomberaient dans l’oubli”, a-t-elle déclaré.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karoline Vitto (@karolinevitto)

Karoline Vitto est une designer originaire du Brésil et basée à Londres. Elle fonde sa marque éponyme en 2020 et place l’inclusivité et l’utilisation responsable des ressources en premier plan. Adepte du body positivisme, elle célèbre les courbes et place le corps au centre de son processus de création. Les robes déstructurées, drapées et déconstruites sont sa marque de fabrique.

 

 

Pour elle, « Travailler avec des tissus dormants » « permet d’inverser le processus créatif et de m’inspirer des matières existantes pour créer un lien entre la durabilité et l’inclusivité« .

 

 

Nensi Dojaka est pour sa part albanaise. Elle a créé sa marque éponyme peu de temps après avoir obtenu son Master dans l’école de mode sans doute la plus connue et renommée au monde : la Central Saint Martins. En 2021, elle est lauréate du LVMH Prize. Et depuis, son nom et son talent sont de plus en plus reconnus. Toutes les plus grandes mannequins comme Kendal Jenner, Gigi Hadid ou des personnalités comme Dua Lipa ou Em Rata portent ses vêtements. Elle a su se faire une place dans le monde de la mode en trouvant sa propre identité. Ses créations sont simples et épurées, oscillent entre transparence et opacité et sont aussi élégantes que tendance.

 

 

« Grâce à Nona Source, j’ai accès à des tissus qui me permettent de présenter une esthétique particulière dans laquelle les coutures visibles, les contrastes diaphanes et mats soulignés par de fines lanières, créent un jeu graphique sur le corps » a-t-elle déclaré.

 

 

Enfin, le dernier ambassadeur et seule figure masculine de ce nouveau collectif n’est autre que Victor Weinsanto. Jeune prodige et étoile montante de la mode, le jeune créateur bouscule les codes, casse les diktats de la mode d’avant et crée une mode de demain, entre avant-gardisme, queer et opulence. Il a d’ailleurs fait l’ouverture de la Fashion Week en septembre dernier et fait défiler un panel de stars et personnalités telles que Daphné Burki, Paloma ou encore Maeva Marshall et Charles de Vilmorin.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par By Victor Weinsanto (@weinsanto)

 

Selon lui, « Le fait que ces tissus proviennent de stocks dormants permet de donner » à ses « collections une dimension beaucoup plus actuelle et soucieuse de l’environnement »

Nona Source, kesako ?

 

Nona source est une véritable révolution pour l’approvisionnement. Recycler, réutiliser et créer sont les verbes qui conviennent le mieux à cette start-up. Créée par quatre collaborateurs de LVMH, l’entreprise s’inscrit dans la stratégie environnementale du groupe pour favoriser l’économie circulaire. Ce projet est devenu l’un des piliers de la stratégie environnementale déployée par LVMH à travers le programme LIFE 360.

 

Nona source  privilégie les circuits courts, avec des stocks localisés en France et des livraisons qui sont, pour le moment, réservées à l’Europe et au Royaume-Uni.

 

Lire aussi >Jean-Paul Gaultier et J.M. Weston intègrent le Comité Colbert

Photo à la Une : ©Nona source [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Nona Source est une start up soutenue par LVMH depuis bientôt trois ans. Son but ? Mettre en relation les professionnels de la mode et du design avec les tissus dormants des grandes Maisons de luxe. Elle vient de lancer le collectif, Mindful creatives et a nommé quatre ambassadeurs pour le représenter.

 

Nona source est devenue en quelques années la première plateforme en ligne de revente de matières d’exceptions provenant de grandes Maisons. Elle met à disposition de jeunes créateurs et marques en Europe des chutes de tissu et de cuir haut de gamme à prix défiant toute concurrence pour encourager la réutilisation créative.

 

Pour la première fois, elle vient de nommer quatre ambassadeurs pour porter cet engagement, en accord avec ses valeurs. Le projet, baptisé The mindful creatives collective, est porté par de jeunes créateurs émergents : Cecilie Bahnsen, Karoline Vitto, Nensi Dojaka et Victor Weinsanto.

 

Le principe étant d’œuvrer pour une mode plus durable, en créant tout en recyclant. L’upcycling est devenue l’une des initiatives responsables les plus en vue dans le monde de la mode. Des créateurs tels que Marine Serre ou des marques comme G Star en ont fait l’un des principes fondateurs de leur Maison.

 

Ces quatre créateurs n’ont pas été choisis au hasard. Ils incarnent tous un équilibre parfait entre innovation, art et savoir-faire.

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Nona Source[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Nona Source est une start up soutenue par LVMH depuis bientôt trois ans. Son but ? Mettre en relation les professionnels de la mode et du design avec les tissus dormants des grandes Maisons de luxe. Elle vient de lancer le collectif, Mindful creatives et a nommé quatre ambassadeurs pour le représenter.

 

Nona source est devenue en quelques années la première plateforme en ligne de revente de matières d’exceptions provenant de grandes Maisons. Elle met à disposition de jeunes créateurs et marques en Europe des chutes de tissu et de cuir haut de gamme à prix défiant toute concurrence pour encourager la réutilisation créative.

 

Pour la première fois, elle vient de nommer quatre ambassadeurs pour porter cet engagement, en accord avec ses valeurs. Le projet, baptisé The mindful creatives collective, est porté par de jeunes créateurs émergents : Cecilie Bahnsen, Karoline Vitto, Nensi Dojaka et Victor Weinsanto.

 

Le principe étant d’œuvrer pour une mode plus durable, en créant tout en recyclant. L’upcycling est devenue l’une des initiatives responsables les plus en vue dans le monde de la mode. Des créateurs tels que Marine Serre ou des marques comme G Star en ont fait l’un des principes fondateurs de leur Maison.

 

Ces quatre créateurs n’ont pas été choisis au hasard. Ils incarnent tous un équilibre parfait entre innovation, art et savoir-faire.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Nona source[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus