Les exportations horlogères suisses progressent en octobre

Les exportations horlogères suisses ont augmenté de 5,1% en octobre. La Fédération de l’industrie horlogère suisse souligne une croissance proche de celle des mois précédents, confirmant une tendance significative bien que moins soutenue qu’au premier semestre. Malgré ces résultats positifs, le secteur du luxe reste vigilant face aux incertitudes du quatrième trimestre, mettant en lumière la fragilité de la confiance des consommateurs dans un contexte mondial complexe.

 

Les exportations de montres suisses à l’étranger ont atteint de nouveaux sommets en octobre, mettant le record annuel de 2022 à portée de main. La branche horlogère a ainsi exporté l’équivalent de 2,4 milliards de francs suisses (2,5 milliards d’euros) le mois dernier, soit une augmentation de 5,1% par rapport à l’année précédente.

 

« La croissance enregistrée en octobre par les exportations horlogères suisses est restée proche de celle affichée en août et en septembre », note la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH) mardi.

 

Bien que le rythme de progression se stabilise « à un niveau moins soutenu que durant le premier semestre mais toujours significatif », la Fédération souligne que le résultat cumulé sur dix mois a augmenté de manière notable, soit une croissance de 8,3% par rapport à 2022, totalisant 22,09 milliards de francs suisses.

 

Cette performance prometteuse positionne la branche sur la voie de battre le record de 2022, qui avait été de 24,8 milliards de francs suisses.

 

États-Unis et Chine en tête, l’Europe contrastée

 

Les États-Unis et la Chine, en tant que principaux débouchés, ont repris le flambeau après un léger recul en septembre. Les États-Unis ont enregistré une croissance de 5%, reflétant la moyenne mondiale, tandis que la Chine augmente de 24,3% après trois mois de repli. La Fédération attribue ce rebond dans l’empire du milieu à un « effet de base favorable attendu sur l’ensemble du quatrième trimestre », soulignant la levée récente des restrictions liées au Covid-19. Hong Kong a pour sa part poursuivi son rattrapage soutenu (+17,4%).

 

La baisse constatée au Japon (-2,7%) et à Singapour (-9,8%) a inscrit ces marchés en marge des autres débouchés asiatiques.



Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.


 

Lire aussi>LES EXPORTATIONS HORLOGÈRES SUISSES : DU MIEUX EN AOÛT

Photo à la Une : ©Swatch

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus