Vous lisez en ce moment
Le secteur de la parfumerie de luxe suit la tendance verte

Le secteur de la parfumerie de luxe suit la tendance verte

Après la mode, les spiritueux, la beauté, le secteur de la parfumerie commence à prêter une attention particulière à la durabilité et à la longévité de ses produits. Au cours des 20 dernières années, l’industrie du luxe a vu la conscience du consommateur évoluer de plus en plus.

 

Dans le secteur du parfum, l’intérêt envers la durabilité se développe principalement à travers les sources et les ingrédients utilisés pour composer une fragrance, mais aussi à travers l’emballage. En effet, le packaging du luxe demeure un enjeu clé de la durabilité.

 

De plus en plus de parfums, à la demande des consommateurs avertis, utilisent ainsi des ingrédients naturels, renouvelables et biodégradables ainsi que des produits végétaux et non testés sur les animaux. 

 

Les emballages de parfum durables, eux, sont également composés de sources durables et présentent la qualité d’être recyclables ou rechargeables. La seconde option est par ailleurs très utilisée.

 

By Killian, Guerlain, Mugler, Diptyque, Acqua di Parma, Dior, Goutal, Lancôme, Giorgio Armani, Valmont… proposent désormais des solutions éthiques et durables pour leurs parfums d’exception.

 

Des flacons et emballages réinventés pour une utilisation durable

 

La tendance se tourne alors massivement vers le flacon rechargeable et met au rendez vous les idées les plus créatives. Chaque flacon de Killian Hennessy “By Killian » est ressourçable. La maison Mugler propose cette solution depuis 1992 par laquelle les flacons ou les recharges peuvent être remplis dans des fontaines adaptées. Lancôme, Giorgio Armani, Goutal adoptent la même stratégie avec leurs bouteilles rechargeables pour leur parfums respectifs : Idôle L’Intense, eau de parfum  ; My Way, eau de parfum  ; et Eau d’Hadrien Eau de Parfum. 

 

D’autres marques vont plus loin telles que Lolita Lempicka avec son édition limitée eau de parfum de 100 ml en version vegan et avec un packaging en pochettes de coton bio labellisées écoresponsables et réutilisables. Diptyque dévoile quant à lui un concept astucieux de recharge que l’on clip sur le vaporisateur et qui permet de ne perdre aucune goutte. 

 

Dior propose également un emballage 100% aluminium ce qui permet au flacon d’être recyclable éternellement.

 

Par ailleurs, Sephora entraine les consommateurs à ramener leurs flacons vides en leur proposant -20% sur leur parfum à chaque flacon ramené. Cela a permis donc à l’enseigne de recycler près de cinq millions de flacons depuis 2014.

 

Un contenu naturel et végétal, respectant les valeurs de la durabilité

 

En termes de composition de parfum, les maisons commencent à supprimer de leur fabrication les ingrédients traditionnels tel que l’ambre gris et le castoréum, qui sont issus de sources animales, et des ingrédients synthétiques, qui produisent des réactions pétrochimiques polluantes. 

 

Alcool végétale de betterave, eau Acidulée (cassis + passion), eau aromatique (sauge + Tonka), eau Corsée (iris + moka), eau rafraîchissante (mandarine + matcha), eau Epicée (jasmin + baies roses), eau Sucrée Salée (vanille + fleur de sel) : Voici l’exemple d’ingrédients et de saveurs utilisés pour la gamme de 6 parfums lancée par Sephora : Do Not Drink. 

Voir aussi


 

Courrèges a également frappé fort dans l’intégralité de ses quatre eaux de parfum mixtes “planète compatibles” baptisées les Colognes Imaginaires. L’ensemble du flacon est durable : le poids a été allégé de 40%, la pompe est dévissable et facilite le recyclage et le capot en bois de frêne est biodégradable. Le tout est entouré par un étui en papier recyclable certifié FSC, avec un film de protection compostable et biodégradable. Quant à la fragrance contenue, les colorants et conservateurs sont absents, l’alcool utilisé provient également de la betterave et les composants sont naturels et respectent les valeurs de la durabilité.

 

Pour terminer, Colonia Futura d’Acqua di Parma présente désormais une fragrance éthique et ultra-vertueuse, que ce soit au niveau du contenant ou de sa composition. Cette dernière est composé d’ingrédients 99% naturels :  bergamote AOP de Calabre, citron, pamplemousse, sauge sclarée, lavande, vétiver, baie rose.

 

L’éco-conception représente la base de production de son packaging : le bouchon emblématique en Bakélite est devenu un bouchon en plastique recyclé et recyclable, l’étiquette est fabriquée à partir de poussières provenant de carrières de marbre, et l’étui-cylindre fabriqué à partir de papier certifié FSC.

 

Même si le secteur de la parfumerie a fait de grandes avancées en matière de durabilité, les efforts peuvent encore être améliorés et surtout étendus. En effet, une collection, ou une seule fragrance par marque ne suffit pas à faire de cette industrie une industrie durable et écologique. De plus, des modifications telles que le poids du produit ou même la rechargeabilité du parfum, ne suffisent pas à répondre aux problématiques, notamment si le contenu demeure chimique et non éthique.

 

Lire aussi > TOM FORD : DES MONTRES DE LUXE COMPOSEES UNIQUEMENT DES DECHETS DES OCEANS

 

Photo à la Une : Cologne imaginaire  © Courrèges

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut