Vous lisez en ce moment
Le patron de Dolce & Gabbana dément toute discussion sur un rapprochement avec Kering

Le patron de Dolce & Gabbana dément toute discussion sur un rapprochement avec Kering

Dolce & Gabbana ne discute pas d’un éventuel rapprochement avec Kering, a déclaré l’administrateur délégué du groupe de mode italien dans une interview publiée ce mardi dans la presse.

 

Dolce & Gabbana ne discute pas d’un éventuel rapprochement avec Kering, a déclaré l’administrateur délégué du groupe de mode italien dans une interview publiée ce mardi dans la presse.

 

« Je peux absolument le démentir » , a dit Alfonso Dolce, interrogé sur un mariage avec le propriétaire de Gucci.

 

Il n’a toutefois pas exclu que son groupe participe à un « projet italien plus large » rassemblant plusieurs marques.

 

Rappelons qu’en 2019, à Milan, les stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana, ont indiqué dans une interview qu’ils souhaitaient voir la famille Dolce diriger leur marque Dolce&Gabbana après leur départ.

 

Cette annonce faisait suite à une interview donnée en avril 2018 au quotidien Il Corriere della Sera dans laquelle Stefano Gabbana avait clairement exclu toute poursuite des activités de l’entreprise après la mort des deux designer : « Une fois que nous serons morts, nous serons morts. Je ne veux pas qu’un designer japonais commence à dessiner du Dolce & Gabbana » , avait-il affirmé

 

Le duo de designer avait donc changé d’idée automne 2019, alors que les membres de la famille Dolce s’étaient rencontrés pour discuter du futur de l’entreprise.

 

« Nous aimerions donner à la famille nos emplois » , avait déclaré en décembre 2019 à Vogue Business Stefano Gabbana, un des fondateurs de D&G avec Domenico Dolce depuis 1985.

 

Il faut aussi rappeler que la famille Dolce est déjà largement impliquée dans la compagnie. Les parents de Domenico avaient quitté la Sicile pour s’installer à Milan afin d’aider le duo à lancer la marque.

 

Le frère de Domenico Dolce, Alfonso, 54 ans, est le directeur général de D&G, tandis que sa sœur Dora, 64 ans, est chargée de la recherche et développement pour le prêt-à-porter.

Voir aussi


 

Des neveux et nièces travaillent aussi dans l’entreprise, comme Giuseppina Cannizzaro, en charge de la haute couture, et son frère Christian, qui s’occupe des chaussures et accessoires.

Domenico Dolce, 61 ans, et Stefano Gabbana, 57 ans, possèdent chacun 40% de D&G, le reste étant aux mains de la famille Dolce, via Alfonso et Dora.

 

L’entreprise emploie 5500 personnes à travers le monde, et a enregistrer sur l’exercice fiscal 2018/2019, une hausse de son chiffre d’affaires de 4.6%, à 1.35 milliard d’euros.

 

Lire aussi >LA CHINE REPRESENTE UNE PART CRUCIALE DE LA STRATEGIE DEVELOPPEMENT DURABLE DE KERING

 

Photo à la Une : © Dolce & Gabbana

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut