L’âme du Luxe n’est pas haut perchée !

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

C’est la conclusion de la journée organisée par le Centre du Luxe et de la Création le 15 juin 2023 sur le thème : “Quels sont les repères et les valeurs qui façonnent le Luxe aujourd’hui” !

 

La tentation est forte de voir l’âme du luxe comme une entité séparée du monde. On se plaît à imaginer qu’elle habite un lieu extraordinaire où le temps est suspendu pour l’éternité. Elle y est animée d’un feu sacré qui lui donne un caractère spirituel, la soustrait de l’éphémère et l’éloigne des contingences. Elle ne pourrait donc aucunement être façonnée par le monde.

 

Néanmoins, les intervenants du Sommet du Luxe nous invitent à résister à cette tentation et à reconnaître que l’âme du luxe est en réalité éminemment concrète. 

 

L’âme du luxe est un miroir du monde dans sa globalité. D’ailleurs, la présence du nombre d’or Phi dans les proportions de certaines créations de marques illustre ce jeu de miroir entre le monde et elle.

 

Elle est aussi le miroir du passé en donnant à voir l’histoire de l’humanité. Gilles Lipovetsky nous fait remarquer qu’il n’y a pas de société connue sans luxe. L’âme du luxe devient un repère de l’humanité.

 

En reflétant les enjeux géopolitiques, elle est aussi le miroir du présent. Le succès actuel du luxe est d’une part cathartique  dans un contexte post-Covid et d’autre part symptomatique de la polarisation des richesses mondiales. 

 

Elle est aussi le miroir du futur par son engagement dans une spirale d’innovation et de renouveau permanent. Des marques comme Prada sortent des nouveautés tous les mois, d’autres comme Jaeger Lecoultre déposent 10 brevets par an !

 

L’âme du luxe est engagée dans l’habitabilité du monde et ne se contente pas d’en être un reflet. Elle influence les grands équilibres mondiaux. Dans une des tables rondes de la  matinée, Baptiste Abélès et Geoffroy Bunetel se sont ainsi interrogés sur le rôle “néocolonialiste”  ou “diplomate plurimodal” du luxe dans le monde de demain.

 

Elle transforme le monde avec créativité grâce au travail de la matière. Alberto Cavalli développe ce thème de la puissance transformatrice du luxe avec son projet d’Homo Faber Guide qui donne à voir le travail de la matière par des artisans talentueux. Dans cette transformation, l’âme du luxe s’engage avec conscience, de façon responsable et éthique.

 

Finalement, le luxe apporte ce supplément d’âme au monde qui amène Dostoïevski à poser la fameuse question : est-ce la beauté qui sauvera le monde ? L’âme du luxe habite le monde avec une grande sensibilité qui lui permet de toucher jusqu’à l’âme des individus et celle des territoires.

 

L’âme du luxe parle à l’âme de l’individu dans son intimité. Elle ne touche pas seulement son extériorité avec tout ce qu’il y a de bling bling et d’ostentatoire dans la consommation de produits de luxe. C’est encore Gilles Lipovetsky qui parle d’une âme sensible et esthétique animée par une quête de plaisirs sensualistes et intimisés. 

 

Nathalie Bader, consultante et membre du conseil d’administration du Ritz,  insiste sur la dimension humaine du luxe. Elle souligne que c’est le respect des gens (ceux qui font et ceux qui achètent) qui définit le luxe et non ce qui est juste cher.

 

L’âme du luxe est chez elle dans nos territoires. Le Sommet du Luxe avait choisi de mettre la Franche Comté à l’honneur pour illustrer la relation de réciprocité entre le luxe et les territoires français. Le luxe leur apporte son souffle pour dynamiser l’activité locale comme en témoigne le succès de Coocou Cabanes, qui propose des cabanes à louer dans les arbres,  de Gaspard de  Moustier dans le Territoire de Belfort. Mais c’est aussi dans les territoires que le luxe puise l’authenticité dont il a besoin pour faire vivre son âme. On peut citer ici l’exemple du Ritz qui source ses ingrédients dans un rayon de 22 km autour de Paris et installe des nichoirs. 

 

Autre exemple : celui de la sculpture L’Arbre de Vie créé par Christofle pour l’exposition universelle 2020 à Dubaï. Celui-ci avait été fabriqué par les ateliers de haute orfèvrerie de la  Maison, lui donnant ainsi le souffle pour faire rayonner le luxe dans le monde. 

 

En conclusion, c’est parce que l’âme du luxe n’est pas haut perchée mais solidement ancrée dans le monde qu’elle ne risque pas de perdre son souffle. Grâce à lui, elle saura utiliser les innovations technologiques et l’intelligence artificielle pour augmenter encore davantage sa présence au monde, que ce soit dans ses fonctions de miroir, son engagement à grande échelle ou sa sensibilité aux individus et aux territoires…

 

Lire aussi >20ème Sommet du Luxe : quelles sont les tendances de la création ?

 

Photo à la Une :  ©Presse  [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

C’est la conclusion de la journée organisée par le Centre du Luxe et de la Création le 15 juin 2023 sur le thème : “Quels sont les repères et les valeurs qui façonnent le Luxe aujourd’hui” !

 

La tentation est forte de voir l’âme du luxe comme une entité séparée du monde. On se plaît à imaginer qu’elle habite un lieu extraordinaire où le temps est suspendu pour l’éternité. Elle y est animée d’un feu sacré qui lui donne un caractère spirituel, la soustrait de l’éphémère et l’éloigne des contingences. Elle ne pourrait donc aucunement être façonnée par le monde.

 

Néanmoins, les intervenants du Sommet du Luxe nous invitent à résister à cette tentation et à reconnaître que l’âme du luxe est en réalité éminemment concrète. 

 

L’âme du luxe est un miroir du monde dans sa globalité. D’ailleurs, la présence du nombre d’or Phi dans les proportions de certaines créations de marques illustre ce jeu de miroir entre le monde et elle.

 

Elle est aussi le miroir du passé en donnant à voir l’histoire de l’humanité. Gilles Lipovetsky nous fait remarquer qu’il n’y a pas de société connue sans luxe. L’âme du luxe devient un repère de l’humanité.

 

En reflétant les enjeux géopolitiques, elle est aussi le miroir du présent. Le succès actuel du luxe est d’une part cathartique  dans un contexte post-Covid et d’autre part symptomatique de la polarisation des richesses mondiales. 

 

Elle est aussi le miroir du futur par son engagement dans une spirale d’innovation et de renouveau permanent. Des marques comme Prada sortent des nouveautés tous les mois, d’autres comme Jaeger Lecoultre déposent 10 brevets par an !

 

L’âme du luxe est engagée dans l’habitabilité du monde et ne se contente pas d’en être un reflet. Elle influence les grands équilibres mondiaux. Dans une des tables rondes de la  matinée, Baptiste Abélès et Geoffroy Bunetel se sont ainsi interrogés sur le rôle “néocolonialiste”  ou “diplomate plurimodal” du luxe dans le monde de demain.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »font_size:16″ h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »font_size:32|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus

ed-italia.com.com%2Fabonnements-et-newsletter-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte farmbrazil.com.br? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

C’est la conclusion de la journée organisée par le Centre du Luxe et de la Création le 15 juin 2023 sur le thème : “Quels sont les repères et les valeurs qui façonnent le Luxe aujourd’hui” !

 

La tentation est forte de voir l’âme du luxe comme une entité séparée du monde. On se plaît à imaginer qu’elle habite un lieu extraordinaire où le temps est suspendu pour l’éternité. Elle y est animée d’un feu sacré qui lui donne un caractère spirituel, la soustrait de l’éphémère et l’éloigne des contingences. Elle ne pourrait donc aucunement être façonnée par le monde.

 

Néanmoins, les intervenants du Sommet du Luxe nous invitent à résister à cette tentation et à reconnaître que l’âme du luxe est en réalité éminemment concrète. 

 

L’âme du luxe est un miroir du monde dans sa globalité. D’ailleurs, la présence du nombre d’or Phi dans les proportions de certaines créations de marques illustre ce jeu de miroir entre le monde et elle.

 

Elle est aussi le miroir du passé en donnant à voir l’histoire de l’humanité. Gilles Lipovetsky nous fait remarquer qu’il n’y a pas de société connue sans luxe. L’âme du luxe devient un repère de l’humanité.

 

En reflétant les enjeux géopolitiques, elle est aussi le miroir du présent. Le succès actuel du luxe est d’une part cathartique  dans un contexte post-Covid et d’autre part symptomatique de la polarisation des richesses mondiales. 

 

Elle est aussi le miroir du futur par son engagement dans une spirale d’innovation et de renouveau permanent. Des marques comme Prada sortent des nouveautés tous les mois, d’autres comme Jaeger Lecoultre déposent 10 brevets par an !

 

L’âme du luxe est engagée dans l’habitabilité du monde et ne se contente pas d’en être un reflet. Elle influence les grands équilibres mondiaux. Dans une des tables rondes de la  matinée, Baptiste Abélès et Geoffroy Bunetel se sont ainsi interrogés sur le rôle “néocolonialiste”  ou “diplomate plurimodal” du luxe dans le monde de demain.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fen%2Fabonnements-et-newsletter-2-2%2F||| »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une :  ©Presse[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus