La ville suisse de Bulle vend un terrain à Rolex

Lundi soir, le conseil général de la ville suisse de Bulle a donné le feu vert à la vente d’un terrain communal à l’entreprise horlogère Rolex .

 

La ville suisse de Bulle a accepté par 43 voix contre 5 la vente d’une parcelle de terrain de plus de 100 000 m2 à l’entreprise horlogère de luxe. Cette décision survient après que Rolex ait manifesté le désir d’installer un nouveau site de production sur cette commune.

 

Rolex devra débourser 31,4 millions de francs suisses (soit 300 francs suisses ou 304 euros le m2) pour cette acquisition.

 

« C’est un cadeau de Noël » d’après le syndic Jacques Morand, interrogé hier par le quotidien suisse La Liberté. En effet, outre un gros apport financier pour la commune, plus de 2 000 postes seront créés.

 

Tous les groupes politiques, à l’exception des Verts, se sont prononcés en faveur de cet achat. Mais selon le parti écologiste, les montres ne sont pas un bien essentiel. Et la vente de cette large partie de terrain établit de fait une relation de dépendance entre Bulle et l’horloger haut de gamme qui ne lui plait pas.

 

Lire aussi >Gainerie 91 ouvre les portes de son nouveau site de production éco-responsable

 

Photo à la Une : ©Presse

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus