Hôtellerie : Bruxelles veut bannir les mini-produits emballés dans du plastique

La proposition de  nouveau règlement sur les emballages adopté par les eurodéputés interdit, à partir de 2027, les mini-produits d’hygiène (shampoings, savons…) offerts par les hôtels emballés dans du plastique. Les emballages en carton et papier seraient toujours autorisés.

 

Les mini-échantillons de shampoings et autres savons et crèmes de douche remis par les hôtels sont dans le collimateur de Bruxelles.

 

Pour autant, les acteurs qui gravitent autour de cette activité vont sans doute pouvoir se retourner vers des alternatives plus écologiques. 

 

Depuis un an, l’Union européenne s’est en effet attelée à un chantier important, à savoir la révision de son règlement sur les emballages (PPWR).

 

 Alors qu’une première proposition de la Commission européenne avait été soumise en novembre 2022, un texte de compromis avait été  approuvé fin octobre par les eurodéputés membres de la commission Environnement du Parlement. Or, ce texte vient justement d’être adopté mercredi 22 novembre par les députés européens

 

Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.
Luxus+ Abonnement Digital

 

Lire aussi > TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : BORNE FOR YOU SE LANCE DANS L’HÔTELLERIE


Photo à la Une : Pexels

Sophie Michentef
Sophie Michentef
Sophie Michentef a évolué plus de 30 ans dans la presse professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a encadré la rédaction France et international du Journal du Textile. Elle met désormais son expertise presse, textile, mode et luxe au service de journaux, organisations professionnelles et entreprises.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus