Guide Michelin 2023 : de grands chefs perdent une étoile

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Une semaine avant l’annonce du palmarès 2023, le Guide Michelin a révélé lundi 27 janvier la perte d’une étoile pour cinq tables françaises de renom. L’annonce de cette rétrogradation a suscité beaucoup de tristesse chez les chefs, qui ont cependant déclaré qu’ils ne baisseraient pas les bras. Le patron du Guide Rouge s’est notamment entretenu avec certains d’entre eux afin de leur expliquer cette décision. 

 

La cérémonie des étoiles du Guide Michelin 2023 approche à grands pas. Les inspectrices et inspecteurs de Michelin distingueront lundi 6 mars les meilleurs professionnels du secteur avec leurs étoiles et prix spéciaux.

 

Mais en attendant la découverte du palmarès, le Guide Michelin a rétrogradé cinq tables, et pas des moindres. Les chefs Guy Savoy et le Rochelais Christopher Coutanceau, qui possédaient trois étoiles, en ont perdu une. Trois autres chefs qui étaient doublement étoilés ne comptent plus qu’une étoile : Jean-Luc Tartarin au Havre, la table de l’Alpaga à Megève et Michel Sarran à Toulouse.

 

La décision du Guide Michelin a suscité « beaucoup de déception », rapporte le chef Michel Sarran, interrogé par BFMTV ce matin. « C’est la première année qu’ils font un communiqué de presse pour annoncer les pertes. C’est montrer du doigt ceux qui tombent, et ça c’est très dur à accepter », a-t-il dénoncé. Le chef toulousain, étoilé une première fois en 1996 puis une seconde en 2003, compte bien rebondir. « Je n’ai jamais travaillé pour le Guide, je travaille pour les clients, ce sont eux qui me font vivre. »

 

Deux étoiles pour Guy Savoy

 

Guy Savoy, élu meilleur chef du monde pour la sixième fois consécutive en novembre dernier, détient trois étoiles depuis 2002. Le cuisinier, dont le restaurant phare est aujourd’hui installé 11 quai Conti à la Monnaie de Paris, détenait la récompense suprême du guide depuis 21 ans. « Jusqu’à présent, je n’avais connu que des meilleurs moments dans ma carrière. Ce soir, je pense aux équipes et je vais leur parler dès demain. On a perdu le match cette année mais on va le regagner l’année prochaine », a réagi Guy Savoy auprès de l’AFP.

 

De même, le chef Christopher Coutanceau, dont le restaurant est situé à La Rochelle, avait obtenu sa troisième étoile juste avant le premier confinement. Pendant les années 2021 et 2022, aucun chef ayant obtenu la plus haute distinction culinaire, à savoir trois étoiles, n’avait été rétrogradé, contrairement aux années 2019 et 2020.

 

Explications du Guide Rouge

 

Gwendal Poullennec, le patron du guide, s’est exprimé sur cette décision. « Ce sont des restaurants exceptionnels, donc vous vous doutez bien que ce sont des décisions qui sont mûrement réfléchies, étayées par de nombreuses visites de nos inspectrices et inspecteurs tout au long de l’année », a-t-il déclaré à l’AFP.

 

Conscient de l’impact émotionnel et économique d’une telle annonce, vingt ans après le suicide du chef Bernard Loiseau, Gwendal Poullennec s’est entretenu avec les chefs. Il a ainsi rencontré lundi 27 février Christopher Coutanceau et a eu une conversation téléphonique avec Guy Savoy, en leur rappelant bien que les étoiles se gagnent chaque année.

 

Lire aussi >Gastronomie : le meilleur restaurant du monde ferme pour se réinventer

Photo à la Une : © The NewYork Times[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Une semaine avant l’annonce du palmarès 2023, le Guide Michelin a révélé lundi 27 janvier la perte d’une étoile pour cinq tables françaises de renom. L’annonce de cette rétrogradation a suscité beaucoup de tristesse chez les chefs, qui ont cependant déclaré qu’ils ne baisseraient pas les bras. Le patron du Guide Rouge s’est notamment entretenu avec certains d’entre eux afin de leur expliquer cette décision. 

 

La cérémonie des étoiles du Guide Michelin 2023 approche à grands pas. Les inspectrices et inspecteurs de Michelin distingueront lundi 6 mars les meilleurs professionnels du secteur avec leurs étoiles et prix spéciaux.

 

Mais en attendant la découverte du palmarès, le Guide Michelin a rétrogradé cinq tables, et pas des moindres. Les chefs Guy Savoy et le Rochelais Christopher Coutanceau, qui possédaient trois étoiles, en ont perdu une. Trois autres chefs qui étaient doublement étoilés ne comptent plus qu’une étoile : Jean-Luc Tartarin au Havre, la table de l’Alpaga à Megève et Michel Sarran à Toulouse.

 

La décision du Guide Michelin a suscité « beaucoup de déception », rapporte le chef Michel Sarran, interrogé par BFMTV ce matin. « C’est la première année qu’ils font un communiqué de presse pour annoncer les pertes. C’est montrer du doigt ceux qui tombent, et ça c’est très dur à accepter », a-t-il dénoncé. Le chef toulousain, étoilé une première fois en 1996 puis une seconde en 2003, compte bien rebondir. « Je n’ai jamais travaillé pour le Guide, je travaille pour les clients, ce sont eux qui me font vivre. »

 

Deux étoiles pour Guy Savoy

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © The NewYork Times[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Une semaine avant l’annonce du palmarès 2023, le Guide Michelin a révélé lundi 27 janvier la perte d’une étoile pour cinq tables françaises de renom. L’annonce de cette rétrogradation a suscité beaucoup de tristesse chez les chefs, qui ont cependant déclaré qu’ils ne baisseraient pas les bras. Le patron du Guide Rouge s’est notamment entretenu avec certains d’entre eux afin de leur expliquer cette décision. 

 

La cérémonie des étoiles du Guide Michelin 2023 approche à grands pas. Les inspectrices et inspecteurs de Michelin distingueront lundi 6 mars les meilleurs professionnels du secteur avec leurs étoiles et prix spéciaux.

 

Mais en attendant la découverte du palmarès, le Guide Michelin a rétrogradé cinq tables, et pas des moindres. Les chefs Guy Savoy et le Rochelais Christopher Coutanceau, qui possédaient trois étoiles, en ont perdu une. Trois autres chefs qui étaient doublement étoilés ne comptent plus qu’une étoile : Jean-Luc Tartarin au Havre, la table de l’Alpaga à Megève et Michel Sarran à Toulouse.

 

La décision du Guide Michelin a suscité « beaucoup de déception », rapporte le chef Michel Sarran, interrogé par BFMTV ce matin. « C’est la première année qu’ils font un communiqué de presse pour annoncer les pertes. C’est montrer du doigt ceux qui tombent, et ça c’est très dur à accepter », a-t-il dénoncé. Le chef toulousain, étoilé une première fois en 1996 puis une seconde en 2003, compte bien rebondir. « Je n’ai jamais travaillé pour le Guide, je travaille pour les clients, ce sont eux qui me font vivre. »

 

Deux étoiles pour Guy Savoy

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © The NewYork Times[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus