Vous lisez en ce moment
France et Europe : Jeu de chaises musicales et nouveau départ pour les organismes de mode

France et Europe : Jeu de chaises musicales et nouveau départ pour les organismes de mode

Voir la galerie

Hier jeudi, Yann Rivoallan a été nommé à la tête de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin. Cette nomination fait suite à une longue série au sein des organisations de la mode, signe du renouveau du secteur qui contribue au rayonnement français dans le monde et en Europe.

 

Ces dernières semaines ont été marquées par la nomination de plusieurs nouveaux présidents de grandes institutions françaises de la mode. Sidney Toledano a rejoint le poste de Président de l’IFM, tandis que Frank Boehly a pris la tête de France Industries Créatives. Mais ce n’est pas tout.

 

À son tour, la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, lors de son assemblée générale qui s’est tenue hier jeudi 23 juin, a renouvelé son conseil d’administration et élu de grands noms de la mode. Parmi eux, Yann Rivoallan a été nommé président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin et succède à Pierre-François Le Louët, qui devient de son côté Président d’Honneur.

 

Yann Rivoallan. © Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin

 

Evoluant dans la mode et le digital depuis 20 ans, Yann Rivoallan est par ailleurs administrateur du Syndicat de Paris de la Mode Féminine depuis 2016. Il vient également de renforcer sa présence au sein de la Fédération, puisqu’il avait, en 2019, déjà intégré le Conseil d’Administration de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin.

 

Trois axes privilégiés pour la Fédération

 

À la suite de sa nomination, Yann Rivoallan a révélé quelles allaient être les priorités de la Fédération au service des entreprises. Les trois axes ? La RSE, l’international et l’omnicanalité.

 

Voir aussi


« Nous allons totalement digitaliser la Fédération et ses actions pour accélérer les relations avec nos membres, pour plus d’efficacité et plus de réactivité. Nous rassemblerons tous les acteurs du secteur via des rencontres physiques et virtuelles et amplifierons la coopération. Face aux mutations actuelles et futures, nous trouverons toutes les solutions pour accélérer une croissance responsable de nos adhérents » , déclare-t-il, avant d’ajouter que : « Avec l’équipe de la Fédération, nous nous attacherons à guider les entrepreneurs de mode tout en renforçant leurs ambitions et leur puissance » .

 

En parallèle, de futurs changements au sein la Fédération de la Haute-Couture et de la Mode sont également à prévoir. Seul postulant au poste de Président, le dirigeant de Chanel, Bruno Pavlovsky, semble fortement pressenti à prendre la tête de cette Fédération et succéder à Ralph Toledano et Pascal Morand, Président Exécutif. La réponse sera donnée le 1er juillet, date de sa prochaine Assemblée Générale.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © European Fashion Alliance

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut