Vous lisez en ce moment
Formation, traçabilité, impact environnemental,…: ce qui va changer pour la filière Mode et Luxe

Formation, traçabilité, impact environnemental,…: ce qui va changer pour la filière Mode et Luxe

Voir la galerie

Selon un communiqué officiel du gouvernement, deux avenants aux contrats stratégiques de filières (CSF) ont été signés le 26 avril dernier en compagnie de plusieurs ministres : l’un concernait les mesures contenues dans le contrat stratégique de la filière automobile. L’autre, signé par Roselyne Bachelot et Agnès Pannier-Runacher, en compagnie de Guillaume de Seynes, président du Comité stratégique de filière Mode et luxe, renvoyait au contrat stratégique de cette même filière.

 

Le document présente treize mesures venant renforcer le contrat de filière signé en janvier 2019, en raison des défis soulevés par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Cet avenant, abordant les axes d’accompagnement des entreprises, d’aide à la relocalisation et de traçabilité liée au défi de développer une mode durable, concerne les branches Bijouterie, Chaussure, Couture, Cuirs et peaux, Horlogerie, Maroquinerie et textile.

 

Quelles mesures concernent la filière Mode et Luxe ?

 

Ces mesures se basent sur les observations livrées dans le rapport « Relocalisation et mode durable » , remis en début d’année au gouvernement.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © GettyImages

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut