Bourse : Farfetch perd 8% mardi après la clôture de son investissement dans Neiman Marcus

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Neiman Marcus Group a annoncé la clôture de l’investissement minoritaire de Farfetch, mais les investisseurs voient d’un mauvais œil le pari de ce dernier.

 

Neiman Marcus Group, le plus grand détaillant de luxe intégré aux États-Unis, constituant la société mère de Neiman Marcus et Bergdorf Goodman annonçait hier mardi la clôture de l’investissement minoritaire en actions ordinaires de 200 millions de dollars par Farfetch, la plateforme e-commerce de luxe, ainsi que dans la signature des accords commerciaux avec Farfetch Platform Solutions (FPS). Le produit de la transaction servira à accélérer la croissance et l’innovation en investissant dans la technologie et le numérique.

 

« L’investissement de Farfetch démontre sa confiance dans notre stratégie omnicanale, et nous sommes impatients de nous associer avec eux pour continuer à révolutionner l’expérience client du luxe et à apporter de la valeur à toutes nos parties prenantes. » se réjouit Geoffroy van Raemdonck, PDG de Neiman Marcus Group.

 

Pourtant, l’investissement de Farfetch n’est pas au goût de tout le monde et surtout pas des investisseurs. En effet, en fin de séance mardi, l’action de Farfetch avait perdu près de 8%. Et même si les deux sociétés promettent que « Le partenariat entre Neiman Marcus Group et Farfetch réunit les ressources de deux leaders de l’industrie avec un engagement commun à créer une expérience sans faille pour les clients » , les investisseurs semblent craindre qu’il faille beaucoup d’efforts et de temps à Farfetch pour rentabiliser cette dépense.

 

De plus, les investisseurs constatent aussi des résultats en demi-teinte avec pour le premier trimestre clos le 31 mars 2022, une progression du volume brut de marchandises de 1, 7% au regard du premier trimestre 2021, à 930,8 millions de dollars. Le chiffre d’affaires a quant à lui augmenté de 6,1%, atteignant 514,8 millions de dollars.

 

Commentant ces résultats, José Neves, le fondateur et PDG de Farfetch, restait optimiste : « Notre cœur de métier reste très solide, malgré les événements en Chine et l’arrêt des opérations en Russie, qui ont eu un impact sur nos performances et nos perspectives. Nous constatons en revanche une forte croissance du marché dans la zone Amériques et au Moyen-Orient, nos relations avec nos clients et nos marques de luxe se renforcent et nous continuons à progresser vers notre mission de construction de notre plateforme mondiale du luxe ».

 

 

Lire aussi > RICHEMONT : POURQUOI UN ACCORD AVEC FARFETCH N’EST PAS GARANTI ?

 

Photo à la Une : © Farfetch[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

 

Neiman Marcus Group a annoncé la clôture de l’investissement minoritaire de Farfetch, mais les investisseurs voient d’un mauvais œil le pari de ce dernier.

 

Neiman Marcus Group, le plus grand détaillant de luxe intégré aux États-Unis, constituant la société mère de Neiman Marcus et Bergdorf Goodman annonçait hier la clôture de l’investissement minoritaire en actions ordinaires de 200 millions de dollars par Farfetch, la plateforme e-commerce de luxe, ainsi que dans la signature des accords commerciaux avec Farfetch Platform Solutions (FPS). Le produit de la transaction servira à accélérer la croissance et l’innovation en investissant dans la technologie et le numérique.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Farfetch[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Neiman Marcus Group a annoncé la clôture de l’investissement minoritaire de Farfetch, mais les investisseurs voient d’un mauvais œil le pari de ce dernier.

 

Neiman Marcus Group, le plus grand détaillant de luxe intégré aux États-Unis, constituant la société mère de Neiman Marcus et Bergdorf Goodman annonçait hier la clôture de l’investissement minoritaire en actions ordinaires de 200 millions de dollars par Farfetch, la plateforme e-commerce de luxe, ainsi que dans la signature des accords commerciaux avec Farfetch Platform Solutions (FPS). Le produit de la transaction servira à accélérer la croissance et l’innovation en investissant dans la technologie et le numérique.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Farfetch[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Hélène Cougot
Hélène Cougot
Passionnée par l’art et la mode, Hélène s’oriente vers une école de stylisme: l’Atelier Chardon-Savard. Elle complète ensuite sa formation par un MBA en Marketing à l’ISG. Elle a écrit pour le magazine Do it in Paris et se spécialise en rédaction d’articles concernant le luxe, l’art et la mode au sein de Luxus +.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus