Vous lisez en ce moment
Richemont : Pourquoi un accord avec Farfetch n’est pas garanti ?

Richemont : Pourquoi un accord avec Farfetch n’est pas garanti ?

Voir la galerie

La première plateforme mondiale de vente en ligne de produits de luxe a fait état de bons résultats économiques pour son premier trimestre 2022 malgré les nuages noirs qu’amènent la situation en Ukraine-Russie et en Chine ; tandis qu’elle reste en pourparlers avec Richemont concernant la signature d’un accord de partenariat.

 

Farfetch, qui est très rapidement devenu leader sur le marché des sites de vente de produits de mode et luxe, a réalisé malgré tout un bon premier trimestre 2022. Sur le premier trimestre clos le 31 mars 2022, son chiffre d’affaires a augmenté de 6,1 % d’une année sur l’autre pour atteindre 514,8 millions de dollars (environ 478,8 millions d’euros).

 

Voir aussi


De plus, la valeur brute de la marchandise (« GMV ») de la plateforme du T1 2022 s’est élevée à hauteur de 930,8 millions de dollars (865,7 millions d’euros), soit une augmentation de d’1,7 % par rapport à l’année dernière. Quant à elle, la marge brute du premier trimestre 2022 était de 44,8 %.

 

Toutefois, Farfetch n’a pas manqué de signaler un ralentissement significatif des ventes au premier trimestre 2022 et la croissance du chiffre d’affaires a elle également ralenti de 6% sur cette même période.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Farfetch

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut