Cushman & Wakefield : la Cinquième Avenue de New York, indétrônable artère commerciale du luxe

La 33e édition de l’étude annuelle Cushman & Wakefield sacre de nouveau la Cinquième Avenue de New York comme la rue commerçante la plus chère du monde. La société de conseil en immobilier commercial américaine note également la montée en puissance de la  Via Montenapoleone à Milan qui supplante ainsi la rue londonienne de New Bond Street à la deuxième place.

 

Depuis que le luxe contemporain s’est mondialisé, la concurrence est toujours plus féroce pour s’emparer de ce que Cushman & Wakefield appelle “les meilleurs emplacements urbains”.

 

Le leader de l’immobilier commercial met en exergue dans sa dernière étude annuelle intitulée “Main Streets Across The World” (les principales rues dans le monde, ndlr) les évolutions en cours dans le secteur du retail physique de luxe.

 

Depuis 1988, le cabinet Cushman & Wakefield passe au crible la valeur locative des principales artères commerciales – terrain de jeu préféré des Maisons de luxe – dans une centaine de villes à travers le globe.

 

A l’heure de la digitalisation et de l’avènement de l’intelligence artificielle générative, la boutique physique et surtout le flagship de marque ont encore leur mot à dire.

 

Big Apple First et aggiornamento milanais

 

A 2000 dollars annuel le pied carré (20 384 euros le mètre carré) en 2023, la Cinquième Avenue, sur l’île de Manhattan, s’avère le plus désirable des points de chute, à la première place du classement, une place qui reste stable par rapport aux éditions 2022 et 2021.

 

Plus précisément, il s’agit du haut de la Cinquième Avenue entre la 49e et la 60e rue de New York.

 

C’est cet emplacement stratégique – au numéro 727 – qu’a choisi le Groupe LVMH pour rénover son Landmark – point de repère – Tiffany, rouvert fin avril. L’adresse est indissociable de l’ADN du joaillier new yorkais depuis 80 ans.

 

La Via Montenapoleone à Milan se hisse, elle, à la deuxième  place des artères commerciales de luxe les plus chères. Les loyers dans l’agglomération lombarde ont augmenté de 20% cette année pour atteindre 1766 dollars le pied carré (18 000 euros le mètre carré).

 

L’avenue Tsim Sha Tsui à Hong-Kong arrive en troisième position avec un loyer en hausse de 4% pour atteindre 1493 dollars le pied carré (15 219 euros le mètre carré).

Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous ou connectez-vous à votre espace abonné

Découvrez nos offres

Je m'abonne pour 1€

Devenez un membre actif de la communauté des leaders du luxe.

Luxus+ Abonnement Digital + Papier

 

Lire aussi > LES JEUNES CADRES FORTUNÉS AMÉRICAINS BOUDENT LA CALIFORNIE POUR D’AUTRES RÉGIONS

 

Photo à la Une : © OMA/Tiffany

 

Victor Gosselin
Victor Gosselin
Victor Gosselin est journaliste spécialisé luxe, RH, tech, retail et consultant éditorial. Diplômé de l’EIML Paris, il évolue depuis 9 ans dans le luxe. Féru de mode, d’Asie, d’histoire et de long format, cet ex-Welcome To The Jungle et Time To Disrupt aime analyser l’info sous l’angle sociologique et culturel.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus