Campari acquiert Courvoisier via une opération à 1,2 milliard de dollars

Le Groupe Campari, leader des spiritueux, a entamé des négociations exclusives pour acquérir 100 % du capital de Beam Holding France, propriétaire de la prestigieuse Maison de cognac Courvoisier. Cette opération colossale, évaluée à 1,20 milliard de dollars, constitue la plus grande transaction de l’histoire de Campari.

 

Le Groupe Campari a annoncé jeudi 14 décembre avoir entamé des négociations exclusives avec le groupe de spiritueux Beam Suntory afin d’acquérir 100 % du capital de Beam Holding France. L’entreprise italienne s’apprête ainsi à réaliser la plus grande transaction de son histoire en acquérant Courvoisier, la Maison de cognac renommée, pour un montant initial de 1,20 milliard de dollars.

 

L’opération, qui devrait être finalisée l’année prochaine, prévoit un complément de prix d’un montant maximum de 0,12 milliard de dollars payable en 2029, a indiqué Campari dans un communiqué.

 

Cette transaction, « la plus importante dans l’histoire de Campari », « permettra une expansion significative aux États-Unis » et contribuera à l’accroissement des capacités de production et d’embouteillage en France, estime le groupe.

 

Il s’agit du sixième rachat de la Maison en soixante ans.

 

Campari, fondée en 1860, est devenue, au fil des acquisitions,  une multinationale présente sur plus de 190 marchés, avec un portefeuille de plus d’une cinquantaine de marques dont Grand Marnier, Aperol, le cognac Bisquit Dubouché ou Picon. L’Italien a réalisé un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros en 2022, en hausse de 24 %.

 

Cette acquisition majeure souligne la détermination du groupe à rester un acteur clé dans l’industrie des spiritueux, malgré les défis actuels du marché du cognac.

 

Marché en difficulté

 

La transaction intervient dans un contexte délicat pour l’industrie du cognac, avec une baisse des exportations de 20 % en 2022-2023, et carrément de 40 % aux États-Unis. Les leaders du marché, Hennessy et Martell, ajustent leurs stratégies de prix pour stimuler la relance. Campari, quant à lui, voit cette acquisition comme une opportunité d’insuffler une nouvelle vie à Courvoisier et de contribuer à l’expansion de ses capacités de production en France.

 

Courvoisier, fondée en 1828 par Félix Courvoisier à Jarnac en Charente, a marqué l’histoire après avoir été élue en 1869 « Fournisseur officiel de la Cour Impériale » par Napoléon III. La marque de cognac a « approvisionné les cours royales d’Europe et a été la boisson préférée de la Belle Epoque, choisie pour célébrer l’inauguration de la tour Eiffel et l’ouverture du Moulin-Rouge », souligne Campari.

 

Au fil du temps, Courvoisier a conquis les États-Unis, réalisant aujourd’hui 55 % de ses ventes outre-Atlantique. Elle emploie 170 personnes pour un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros en 2021.



Pour continuer à lire cet article, créez un compte gratuit ou connectez-vous

Créez votre compte gratuitement

Je crée mon compte

Ne manquez plus rien de l’actualité économique du luxe.

 

Lire aussi>VINS ET SPIRITUEUX : LE WHISKY JAPONAIS SE TAILLE UNE PLACE DE CHOIX AUX ÉTATS-UNIS

Photo à la Une : ©Courvoisier

Picture of Hugues Reydellet
Hugues Reydellet
Hugues Reydellet est un jeune journaliste passionné, dont les sujets de prédilection sont l'économie, la culture, la gastronomie, mais aussi l'automobile et le sport. Avec une plume acérée et une curiosité insatiable, Hugues est constamment à la recherche de nouvelles informations brûlantes à rapporter.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus