Vous lisez en ce moment
Burberry : des résultats positifs pour 2021/2022, bien que ralentis par la situation en Chine

Burberry : des résultats positifs pour 2021/2022, bien que ralentis par la situation en Chine

L’entreprise britannique de vêtements de luxe Burberry a dévoilé ses résultats économiques pour l’exercice fin 2021/2022 et mise sur la reprise de son activité en Chine pour améliorer ses perspectives pour l’année 2022.

 

Pour l’exercice 2021/2022 clos le 2 avril dernier, la griffe britannique a annoncé avoir réalisé un chiffre d’affaires de 2,826 milliards de livres sterling (3,338 milliards d’euros), en progression de 21% par rapport à l’année précédente. Son résultat opérationnel, lui, a atteint les 543 millions de livres, soit environ 641 millions d’euros ; en hausse de 32%. Pour le premier trimestre 2022 (de janvier à avril), les ventes ont augmenté de seulement 7%.

 

Cette lente progression peut être expliquée par les restrictions sanitaires toujours d’actualité en Chine, son plus grand marché. La directrice financière de Burberry, Julie Brown, a notamment déclaré que les ventes en Chine, ayant représenté environ 30% du chiffre d’affaires du groupe l’an dernier, ont chuté de 13% au dernier trimestre après la fermeture de certains magasins en Chine et la perturbation que connait le commerce en ligne depuis mars.

 

En effet, en raison de la pandémie de Covid-19, depuis mars et avril a été ordonné un confinement très strict de la population chinoise, voire même des fermetures complètes de plusieurs grandes villes comme Shanghai, par exemple. Cette situation a donc entraîné des conséquences signifiantes chez Burberry, notamment au niveau de ses ventes et de sa chaîne d’approvisionnement ; qui se sont respectivement vu être ralenties et perturbée.

 

« Environ 40% des activités du groupe dans le pays sont actuellement touchées par les mesures de confinement » poursuit Julie Brown.

 

Les perspectives de l’année 2022 pour Burberry sont donc assez floues et dépendent à l’heure actuelle de la vitesse à laquelle la Chine se remettra du confinement et du rythme de reprise des dépenses des chinois.

 

Voir aussi

Toutefois, la directrice financière reste confiante pour l’année à venir : « La bonne nouvelle, c’est que quand on regarde ce qui s’est passé lors de la première vague, la reprise est très rapide et très prononcée » a-t-elle souligné, avant de préciser que, malgré tout, les ventes de Burberry en Chine restent à 54% supérieures aux niveaux prépandémiques sur l’ensemble de l’année.

 

Lire aussi > ACCOR CONFIRME SES PERSPECTIVES DE CROISSANCE GRÂCE À DE TRÈS BONS RÉSULTATS EN 2021

 

Photo à la Une : © Mercedes-Benz

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut