Vous lisez en ce moment
LVMH : Officine universelle Buly, la nouvelle étoile montante de la parfumerie nostalgique

LVMH : Officine universelle Buly, la nouvelle étoile montante de la parfumerie nostalgique

Voir la galerie

Ramdane Touhami, fils d’ouvrier marocain et son épouse, l’aristocrate Victoire de Taillac, ont su réveiller les bougies Trudon et relancer avec succès l’institution parisienne de parfumerie et cosmétiques, Buly. Zoom sur l’Officine universelle Buly qui a récemment rejoint le giron de LVMH.

 

Fort du succès rencontré par la marque, le leader mondial du luxe LVMH s’intéresse à Officine Universelle Buly et l’acquiert en octobre dernier, après avoir réalisé un investissement en 2017 par le biais de LVMH Luxury Ventures.

 

« Buly correspond parfaitement à la philosophie que l’on retrouve dans les maisons du groupe LVMH, alliant un patrimoine inégalé, un savoir-faire artisanal et une expérience unique dans des boutiques d’exception », a déclaré Bernard Arnault, Président-Directeur Général de LVMH à l’annonce de l’acquisition d’Officine Universelle Buly.

 

Victoire de Taillac et Ramdane Touhami, un couple visionnaire

 

Derrière cette aventure, on retrouve Victoire de Taillac, historienne de la beauté, après avoir été directrice des relations publiques du concept store Colette, « tête chercheuse de la cosmétique et de l’histoire de la beauté » comme elle se définit elle-même, et son mari, Ramdane Touhami, directeur artistique, designer et également passionné de parfum et d’histoire.

 

Voir aussi


Victoire de Taillac et Ramdane Touhami, fondateurs de l’Officine Universelle Buly © Officine Universelle Buly

 

En 2002, le duo d’entrepreneurs lance Parfumerie Générale, le premier concept store dédié à la cosmétique de niche, dont ils se séparent quelques années plus tard. Quatre ans après, le couple remet au goût du jour la Cire Trudon, une manufacture de bougies née en 1642. Le succès pour les bougies Trudon développe leur réputation et leur influence dans le monde.

 

Ce couple de passionnés comprend ainsi très vite que le passé est une valeur refuge. C’est pourquoi, en 2014, ils relancent la Maison parisienne de parfumerie et de cosmétiques, l’Officine universelle Buly, créée au début du XIXe siècle par le parfumeur emblématique, Jean-Vincent Bully. Succès immédiat pour l’Officine universelle Buly.

 

[…]

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant !

Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.

Photo à la Une : © Pierre Mahieu

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
Revenir en haut