Vous lisez en ce moment
Bourse : les prix du pétrole au plus haut depuis 2008, les matières premières explosent

Bourse : les prix du pétrole au plus haut depuis 2008, les matières premières explosent

Avec un contexte toujours plus instable face à la guerre en Ukraine, l’énergie et les métaux subissent une accélération due à un approvisionnement massif alors que l’essence atteint un niveau record jamais atteint en 14 ans.

 

Grâce à un marché de l’emploi dynamique aux États-Unis, le dollar s’est renforcé et a fait grimper les prix des matières premières. En effet, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,8 %, son plus bas niveau en deux ans, alors que la croissance de l’emploi a bondi en février : un point positif pour une économie qui fait face à un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale et aux tensions géopolitiques.

 

L’euro est tombé en dessous de 1,10 dollar pour la première fois en près de deux ans, accompagné d’une chute des actions européennes dans leur globalité : l’indice STOXX 600 a glissé de 3,56 % et augmente les pertes de la semaine passée à 7 %, une baisse qui n’était pas survenue depuis les conséquences financières du Covid-19 en mars 2020. Néanmoins, les principaux indices boursiers américains ont moins baissé, car la dépendance de l’Europe vis-à-vis de l’énergie russe et sa proximité avec l’Ukraine ont frappé le continent plus que d’autres parties du globe.

 

« Compte tenu de toute l’incertitude entourant la situation en Ukraine, du contexte d’inflation plus élevée et du ralentissement de la croissance mondiale qui en résulte, nous pensons que vous pourriez voir une Fed plus accommodante que ce qui est actuellement évalué sur les marchés financiers » , a déclaré Jeff Schulze, stratège en investissement chez ClearBridge Investments.

 

Les marchés des matières premières se sont dirigés vers leurs plus gros gains hebdomadaires depuis des années alors que la fermeture des ports ukrainiens et les sanctions contre la Russie ont poussé les acheteurs d’énergie, de cultures et de métaux à se précipiter pour des approvisionnements de remplacement.

 

Également, les marchés boursiers asiatiques connaissent tous une baisse généralisée : le Japon perd 2,2 %, la Corée du Sud 1,1 %, la Chine descend de 0,9 % et Hong Kong de 2,5 %. L’indice MSCI des actions Asie-Pacifique hors Japon chute de 1,5 % à 585,6, le niveau le plus bas depuis novembre 2020.

 

Les prix du pétrole au plus haut depuis 2008

 

Les prix américains de l’essence à la pompe ont bondi de 11% pour atteindre leur plus haut niveau depuis juillet 2008, les sanctions mondiales paralysant la capacité de la Russie à exporter du pétrole brut. En effet, les prix moyens de l’essence aux États-Unis avaient atteint 4,009 dollars le gallon dimanche, par rapport à 3,604 dollars il y a une semaine, et à 2,760 dollars il y a un an.

 

Le fournisseur de prix de l’essence GasBuddy a déclaré que cette augmentation était la deuxième plus importante jamais enregistrée, après un bond de 49 cents le gallon au cours de la semaine du 3 septembre 2005, après que le passage de l’ouragan Katrina.

 

Voir aussi

« La hausse des prix du pétrole continue de jouer un rôle de premier plan dans la hausse des prix » , annonce le club automobile AAA dans un communiqué, notant que « les prix à la pompe continueront probablement d’augmenter à mesure que les prix du brut continueront d’augmenter » .

 

Les contrats à terme sur le brut américain ont grimpé de plus de 12 % à 130,50 dollars le baril dimanche soir alors que les États-Unis et leurs alliés européens envisagent d’interdire les importations de pétrole russe.

 

 

Lire aussi > L.CATTERTON PRÉVOIT UNE FUTURE INTRODUCTION EN BOURSE

 

Photo à la Une : © Getty Images

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut