Vous lisez en ce moment
Bourse : la reprise chinoise menacée

Bourse : la reprise chinoise menacée

Dans l’Empire du Milieu, la reprise semble compromise alors qu’un ralentissement de l’économie se fait sentir lors du deuxième trimestre.

 

En Chine, les données du trimestre avril-juin révèlent que le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 7,9 % en comparaison aux chiffres de l’an dernier. Un chiffre inférieur aux prédictions des analystes interrogés par Reuters, qui estiment cette hausse à 8,1%.

 

Sur la période janvier-mars, une importante croissance s’élevant à 18,3% a soulevé la Chine, une croissance toutefois induite par l’effondrement du premier trimestre 2020 causé par les débuts de la pandémie.

 

Les ventes au détail et le secteur industriel ont progressé plus lentement au mois de juin, en raison d’une forte baisse de la production de véhicules automobiles, tandis que les données de la NBS ont également montré un repli du marché immobilier chinois, un secteur clé de la croissance.

 

« Les chiffres sont légèrement inférieurs à nos attentes et à celles du marché (mais) je pense que la dynamique est assez forte » , a déclaré Woei Chen Ho, économiste chez UOB à Singapour interrogé par Reuters.

 

« Notre plus grande préoccupation est la reprise inégale que nous avons vue jusqu’à présent et pour la Chine, la reprise de la consommation intérieure est très importante. Les ventes au détail ce mois-ci ont été assez fortes et cela pourrait apaiser certaines préoccupations » , ajoute-il.

 

Une perte de l’élan compromet ainsi la reprise économique de l’Empire du Milieu, liée à une baisse des dépenses de la consommation. Ces dépenses ont chuté ces derniers mois en raison d’une hausse du coût des matières premières, des pénuries d’approvisionnement ou encore des contrôles de pollution qui pèsent sur l’activité industrielle.

 

Selon le Bureau national des statistiques, la croissance moyenne du deuxième trimestre en 2020 et 2021 a été de 5,5 %, soit en légère hausse par rapport à la moyenne de 5 % des données du premier trimestre farmbrazil.com.br.

Voir aussi

 

Concernant le PIB, le NBS a déclaré que le PIB a augmenté de 1,3 % au cours de la période avril-juin, dépassant les prévisions du sondage Reuters qui statuait sur une hausse de 1,2 %. Le Bureau national des statistiques de Chine a revu à la baisse ses estimations et prévoit une croissance du premier trimestre par rapport au quatrième trimestre de l’année dernière à 0,4 %.

 

Lire aussi > LE MARCHÉ ASIATIQUE SE RELÈVE

 

 

Photo à la Une : © Presse

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut