Bien orienté en 2022, Cucinelli voit aussi 2023 en rose

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe a dévoilé hier une hausse du bénéfice ainsi que du chiffre d’affaires 2022. Fort aussi d’excellents résultats en début d’année 2023, Brunello Cucinelli a revu ses prévisions à la hausse.

 

Tout roule pour Brunello Cucinelli. Le conseil d’administration de la marque de luxe italienne a approuvé mercredi le bilan consolidé de 2022. Ces derniers font état d’un bénéfice de 87,2 millions d’euros, en hausse de 55 % par rapport à 2021.

 

Le chiffre d’affaires net pour l’année 2022 a lui, cru de 29 %, à 919,7 millions d’euros.

 

L’Europe a représenté 40 % des ventes et les Amériques 36 %. Les ventes en Asie ont, elles, pesé 24 %, la Chine continuant à représenter « la plus grande opportunité de développement » et où l’entreprise a réalisé « une croissance à deux chiffres en 2022 malgré les restrictions liées à la pandémie », a indiqué le groupe dans un communiqué. Les canaux de vente au détail et de vente en gros ont contribué respectivement à 62 % et 38 % des ventes totales.

 

D’autres indicateurs ont également augmenté, à commencer par l’EBITDA, passé de 193,3 millions d’euros l’année précédente à 266,4 millions d’euros. Malgré l’acquisition de 43 % de Lanificio Cariaggi Cashmere pour 15,05 millions d’euros, la valeur relative de la dette s’élève à 7,1 millions d’euros au 31 décembre 2022, au lieu de 23 millions d’euros un an plus tôt.

 

Prévisions revues à la hausse

 

Le même jour, la marque connue pour ses vêtements en cachemire a relevé ses prévisions de croissance du chiffre d’affaires pour 2023 à 15%, contre une précédente estimation de 12%, en raison d’un bon début d’année et de commandes importantes pour les saisons à venir.

 

« Compte tenu des excellentes ventes du premier trimestre presque achevé et des prises de commandes ostensibles pour l’automne-hiver 2023 pour hommes et femmes, nous avons choisi de relever nos estimations, les portant à une croissance du chiffre d’affaires pour l’année d’environ 15 %, et dans le même temps, nous imaginons pour 2024 une augmentation saine d’environ 10 % », a déclaré Brunello Cucinelli, le président exécutif et directeur créatif de la maison de couture.

 

Le conseil d’administration propose un dividende de 0,65 euro par action, contre 0,42 euro en 2021, avec une distribution de 50 %.

 

Lire aussi >Lalique Group annonce une forte hausse du chiffre d’affaires en 2022

Photo à la Une : © Wikipedia [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe a dévoilé hier une hausse du bénéfice ainsi que du chiffre d’affaires 2022. Fort aussi d’excellents résultats en début d’année 2023, Brunello Cucinelli a revu ses prévisions à la hausse.

 

Tout roule pour Brunello Cucinelli. Le conseil d’administration de la marque de luxe italienne a approuvé mercredi le bilan consolidé de 2022. Ces derniers font état d’un bénéfice de 87,2 millions d’euros, en hausse de 55 % par rapport à 2021.

 

Le chiffre d’affaires net pour l’année 2022 a lui, cru de 29 %, à 919,7 millions d’euros.

 

L’Europe a représenté 40 % des ventes et les Amériques 36 %. Les ventes en Asie ont, elles, pesé 24 %, la Chine continuant à représenter « la plus grande opportunité de développement » et où l’entreprise a réalisé « une croissance à deux chiffres en 2022 malgré les restrictions liées à la pandémie », a indiqué le groupe dans un communiqué. Les canaux de vente au détail et de vente en gros ont contribué respectivement à 62 % et 38 % des ventes totales.

 

D’autres indicateurs ont également augmenté, à commencer par l’EBITDA, passé de 193,3 millions d’euros l’année précédente à 266,4 millions d’euros. Malgré l’acquisition de 43 % de Lanificio Cariaggi Cashmere pour 15,05 millions d’euros, la valeur relative de la dette s’élève à 7,1 millions d’euros au 31 décembre 2022, au lieu de 23 millions d’euros un an plus tôt.

 

Prévisions revues à la hausse

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Wikipedia[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

Le groupe de luxe a dévoilé hier une hausse du bénéfice ainsi que du chiffre d’affaires 2022. Fort aussi d’excellents résultats en début d’année 2023, Brunello Cucinelli a revu ses prévisions à la hausse.

 

Tout roule pour Brunello Cucinelli. Le conseil d’administration de la marque de luxe italienne a approuvé mercredi le bilan consolidé de 2022. Ces derniers font état d’un bénéfice de 87,2 millions d’euros, en hausse de 55 % par rapport à 2021.

 

Le chiffre d’affaires net pour l’année 2022 a lui, cru de 29 %, à 919,7 millions d’euros.

 

L’Europe a représenté 40 % des ventes et les Amériques 36 %. Les ventes en Asie ont, elles, pesé 24 %, la Chine continuant à représenter « la plus grande opportunité de développement » et où l’entreprise a réalisé « une croissance à deux chiffres en 2022 malgré les restrictions liées à la pandémie », a indiqué le groupe dans un communiqué. Les canaux de vente au détail et de vente en gros ont contribué respectivement à 62 % et 38 % des ventes totales.

 

D’autres indicateurs ont également augmenté, à commencer par l’EBITDA, passé de 193,3 millions d’euros l’année précédente à 266,4 millions d’euros. Malgré l’acquisition de 43 % de Lanificio Cariaggi Cashmere pour 15,05 millions d’euros, la valeur relative de la dette s’élève à 7,1 millions d’euros au 31 décembre 2022, au lieu de 23 millions d’euros un an plus tôt.

 

Prévisions revues à la hausse

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Wikipedia[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Newletter Luxus Plus