Vous lisez en ce moment
Aston Martin : L’investissement de l’Arabie saoudite va-t-il permettre de redresser l’entreprise ?

Aston Martin : L’investissement de l’Arabie saoudite va-t-il permettre de redresser l’entreprise ?

Le Fonds d’Investissement Public (PIF) d’Arabie Saoudite est en pourparlers préliminaires avec le constructeur britannique de voitures de luxe Aston Martin, afin d’acquérir une participation de 245 millions de dollars dans l’entreprise.

 

Le rapport du quotidien britannique Financial Times – qui a fait cette première révélation – a également dévoilé qu’Aston Martin traverse actuellement plusieurs problèmes financiers, dont une dette nette estimée à 1,16 milliard de dollars fin mars. À cette dernière s’ajoute notamment 158 millions de dollars d’intérêts supplémentaires en 2022.

 

Cette même source poursuit par la suite en ajoutant que le constructeur essaye actuellement de se reconstruire un capital afin de rembourser ses dettes et poursuivre ses ambitieux projets automobiles pour 2023 et les prochaines années, dont notamment l’électrification de ses véhicules. Projets qui semblent donc remis en question en raison de ces récentes divulgations.

 

Un deuxième média britannique, Autocar, avait commenté mercredi dernier la situation d’Aston Martin, en déclarant que ce dernier cherchait à « renforcer de façon significative sa situation financière tout en augmentant les investissements » , tout en évoquant des « investisseurs potentiels liés à l’Arabie Saoudite et aux États-Unis » .

 

La cotation en bourse d’Aston Martin correspond également avec le discours du FT. Les actions de l’entreprise ont perdu près de 8% fin juin et Aston Martin s’élève actuellement à 620 millions de dollars, ce qui fait de 2022 la pire année du constructeur à ce jour.

 

Cependant, ces révélations vont dans le sens contraire du président exécutif d’Aston Martin, Lawrence Stroll, qui assurait en début d’année ne pas nécessiter d’argent : « Nous n’avons plus du tout besoin d’argent. Permettez-moi d’être clair, noir sur blanc : nous n’avons pas besoin d’argent et les ventes de voitures sont sur la bonne voie » .

 

Voir aussi

Affaire à suivre, donc, en attendant de plus amples déclarations de la marque sur ces révélations et sur le potentiel redressement de l’entreprise grâce à l’investissement saoudien.

 

 

Lire aussi > ASTON MARTIN SE MET AU VERT

 

Photo à la Une : © Aston Martin

Comment avez vous trouvez l'article ?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

COPYRIGHT 2021 LUXUS + ALL RIGHTS RESERVED

Revenir en haut