Les ventes au détail vont croître Outre-Atlantique pendant les fêtes

[vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »administrator,editor,author,armember »][vc_column][vc_column_text]

Durant la prochaine période de fêtes aux États-Unis, les ventes au détail, hors automobile, devraient augmenter de 7,1 %. Des chiffres provenant du dernier bilan prévisionnel de Mastercard Spendingpulse.   

 

Les offres omnicanales ainsi que d’importantes promotions expliquent en partie ces données optimistes. Mais  Michelle Meyer, économiste en chef aux États-Unis, explique aussi que  : « La création de nouveaux emplois, la hausse des salaires et l’épargne persistante devraient avoir pour conséquence de nombreux consommateurs prêts et capables de dépenser ». 

 

La saison des fêtes s’appuie sur la dynamique observée cet été. Les ventes au détail aux États-Unis étaient en hausse de +11,7 % en août. Idem pour les ventes en ligne qui ont augmenté de +8,9 %. Les secteurs concernés par cette forte croissance sont notamment les restaurants, les compagnies aériennes et l’hébergement.

Un environnement inflationniste 

 

Le rapport de l’entité Mastercard Spendingpulse révèle aussi  l’arrivée de nouvelles tendances et nouveaux comportements. 

 

Les achats des fêtes devraient ainsi commencer plus tôt cette année, dès octobre. Une période propice aux  fins de séries et de collections, qui répondent à l’attente  des consommateurs.. L’inflation ayant un réel impact sur leur portefeuille, la « chasse aux bonnes affaires » fait en effet désormais partie de leurs priorités.

 

Les expériences en magasin attirent aussi de nouveau les acheteurs. Avec la pandémie, le commerce électronique avait connu une forte croissance au cours de ces deux dernières années. Mais le consommateur, lassé de faire du shopping derrière un écran, délaisse désormais le virtuel pour le réel. Entre janvier et août 2022, les dépenses en magasin représentaient déjà plus de 4/5 des ventes au détail. 

 

Michelle Meyer ajoute : « Cette saison des fêtes, les consommateurs peuvent se retrouver à la recherche de moyens de naviguer dans l’environnement inflationniste – de la recherche d’offres qui permettent d’optimiser  leurs budgets de cadeaux. »

 

Une prochaine saison bénéfique

 

Dernier point : les cadeaux avant-gardistes. Après deux ans cloitrés dans leur intérieur, en tenue décontractée et sportive, les clients veulent du neuf, du beau. L’habillement et le luxe ont noté un bénéfice de respectivement +4,6 % et +4,4% sur un an. Ce seront des secteurs en vogue pour les cadeaux de Noël,  permettant d’aborder la nouvelle année avec style.

 

Pour Steve Sadove, conseil principal de Mastercard et ancien PDG de Saks Incorporate : « Cette saison de ventes au détail des fêtes sera forcément beaucoup plus promotionnelle que la précédente ». Avant d’ajouter : « L’atténuation des problèmes de chaîne d’approvisionnement […] a laissé les détaillants dans une position intéressante avant les vacances. Les revendeurs qui ont été en mesure d’éliminer les marchandises encore en stock et de prévoir avec précision les besoins en stocks seront les mieux placés pour la croissance. »

 

Lire aussi >Tod’s : une nette augmentation du chiffre d’affaires

 

Photo à la Une : © Burberry[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »not-logged-in »][vc_column][vc_column_text]

Durant la prochaine période de fêtes aux États-Unis, les ventes au détail, hors automobile, devraient augmenter de 7,1 %. Des chiffres provenant du dernier bilan prévisionnel de Mastercard Spendingpulse.

 

Les offres omnicanales ainsi que d’importantes promotions expliquent en partie ces données optimistes. Mais  Michelle Meyer, économiste en chef aux États-Unis, explique aussi que  : « La création de nouveaux emplois, la hausse des salaires et l’épargne persistante devraient avoir pour conséquence de nombreux consommateurs prêts et capables de dépenser ».

 

La saison des fêtes s’appuie sur la dynamique observée cet été. Les ventes au détail aux États-Unis étaient en hausse de +11,7 % en août. Idem pour les ventes en ligne qui ont augmenté de +8,9 %. Les secteurs concernés par cette forte croissance sont notamment les restaurants, les compagnies aériennes et l’hébergement.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Burberry[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row njt-role= »people-in-the-roles » njt-role-user-roles= »subscriber,customer »][vc_column][vc_column_text]

 

Durant la prochaine période de fêtes aux États-Unis, les ventes au détail, hors automobile, devraient augmenter de 7,1 %. Des chiffres provenant du dernier bilan prévisionnel de Mastercard Spendingpulse.

 

Les offres omnicanales ainsi que d’importantes promotions expliquent en partie ces données optimistes. Mais  Michelle Meyer, économiste en chef aux États-Unis, explique aussi que  : « La création de nouveaux emplois, la hausse des salaires et l’épargne persistante devraient avoir pour conséquence de nombreux consommateurs prêts et capables de dépenser ».

 

La saison des fêtes s’appuie sur la dynamique observée cet été. Les ventes au détail aux États-Unis étaient en hausse de +11,7 % en août. Idem pour les ventes en ligne qui ont augmenté de +8,9 %. Les secteurs concernés par cette forte croissance sont notamment les restaurants, les compagnies aériennes et l’hébergement.

 

[…][/vc_column_text][vc_cta h2= »Cet article est réservé aux abonnés. » h2_font_container= »tag:h2|font_size:16|text_align:left » h2_use_theme_fonts= »yes » h4= »Abonnez-vous dès maintenant ! » h4_font_container= »tag:h2|font_size:32|text_align:left|line_height:bas » h4_use_theme_fonts= »yes » txt_align= »center » color= »black » add_button= »right » btn_title= »JE M’ABONNE ! » btn_color= »danger » btn_size= »lg » btn_align= »center » use_custom_fonts_h2= »true » use_custom_fonts_h4= »true » btn_button_block= »true » btn_custom_onclick= »true » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fluxus-plus.com%2Fnouveaux-abonnements-et-newsletter%2F »]Accédez en illimité à tous les articles et vivez une expérience de lecture inédite, contenus en avant première, newsletter exclusives…

Déjà un compte ? Connectez-vous.[/vc_cta][vc_column_text]Photo à la Une : © Burberry[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Tags

Picture of La rédaction
La rédaction
Grâce à une veille accrue et à une excellente connaissance de ces secteurs, la rédaction de Luxus + décrypte pour ses lecteurs les principaux enjeux économiques et technologiques de la mode, l’horlogerie, la joaillerie, la gastronomie, les parfums et cosmétiques, l’hôtellerie, et l’immobilier de prestige.

Inscription à notre Newsletter

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir nos émissions et articles en avant-première !

Offre de lancement:

Votre participation à la Masterclass Camille Fournet réservée aux abonnés annuels !

Newletter Luxus Plus